Afraid ((Andreas))

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Arrivé le : 23/10/2017
✧ Messages : 201
✧ Avatar : pcy
✧ Crédit : Sial
✧ Multicompte : Silver Hazard-Mori
✧ Fiche : REN → BOW
✧ Couleur : #624F7A
✧ Thèmes : 0.1 Love gets in the way.
✧ Rps en cours : He said pyjama party - Neo
Scary shit behind us - Az
s a t a n 's k i n d a c u t e - Lune
shit just got real - Alice + Dae


Son nom de scène est Rain ((oui, il s'est pas foulé)) - Toujours en train de crier - C'est le seul de l'appart à avoir un dressing ((qui fait la taille de sa chambre)) - Il hurle et se barre en courant lorsqu'il voit la moindre araignée ((ou mouche)) - Il joue de la guitare et du piano depuis qu'il a douze ans et a d'ailleurs les deux chez lui - Il a loupé son permis quatre fois ((et ne l'a toujours pas)) - Il a peur du noir et ne peux pas dormir sans veilleuse sauf s'il dort avec quelqu'un - Il a des troubles alimentaires - Il passe une heure quarante-cinq dans la salle de bain tous les matins - Il croit depuis toujours qu'il possède des dons exceptionnels parce qu'il est fils d'une étoile - Il passe son temps à nettoyer l'appart de fond en comble - Il ne supporte ni les hopitaux ni la médication et est parfois sujet à des crises d'angoisses et des cauchemars à ce sujet - Il a eu recourt à la chirurgie esthétique ((contre son gré)) - Son premier album est double disque de platine - Il fait une pause dans sa carrière mais continue à écrire des chansons - Il a un poisson rouge nommé Némo qu’il rationne en nourriture parce qu’il le trouve trop gros ((pas étonnant quand on sait que tous ses colocs le nourrissent tour à tour en passant devant)) - Il est sorti avec Taylor Swift pendant 4 mois -
✧ Âge : 21 ans
✧ Occupation : Auteur-compositeur-interprète, danseur, mannequin et modèle photo à ses heures perdues. ((carrière entre parenthèses))
ATM : étudiant en philosophie

Feuille de personnage
Localisation : Clématis
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Afraid ((Andreas))   
Dim 12 Nov - 18:31

Ren
&
Andreas

Afraid
Et puis, il ouvre la porte. Enfin. Et je relève les yeux vers lui, sa lumière, trop blanche, aveuglante, bienveillante. J'ai peur, je suis terrifié et je suis incapable de retenir les larmes traçant des sillons sur mes joues. « hé... hé, c'est moi. tout va bien, ok ? » Je secoue la tête. Non. Rien ne va, rien du tout. Tout va mal. Il fait nuit, y a plus de lumière, y a des fantômes, je suis seul, seul, seul. J'ai toujours été seul, je le serais toujours. Il s'accroupit près de moi et pose le téléphone par terre sur lequel je glisse ma main. C'est la lumière, j'en ai besoin, il doit pas le reprendre. Je suis en sécurité tant que je peux y voir. Tant que je suis pas aveugle. Pourtant mes yeux sont rivés sur lui, Andreas. Ses mains douces et chaudes essaient d'effacer les traces de ma faiblesse et j'essaie de calmer mes sanglots pour lui. Peine perdue. J'ai honte. Honte de moi, de ce que je suis, de ce que je fais. Honte qu'il me voit dans cet état, personne ne devrait me voir comme ça. « c'est juste une coupure de courant, d'accord ? où sont les fusibles ? je vais aller voir. » Je secoue la tête, mes genoux percutent le sol et je passe mes bras autour de son corps frêle. Je pose ma tête contre son épaule nue. Il sent comme mon gel douche, presque comme moi, pas vraiment. « Non. Non-non, me laisse pas. » Un souffle. Misérable enfant, jamais capable d'affronter les ombres de la nuit seul, jamais capable de grandir, de comprendre que rien ne me ferait de mal, que rien n'était tapi dans l'obscurité à attendre que je passe pour me trucider un bon coup. Mon coeur me fait mal à battre trop fort. « Y avait un lustre qui bougeait et tout à coup... Il faut pas aller là-bas. On devrait rester dans la salle de bain avec la lumière. Oui, on fait ça. » J'essuie bravement mes yeux avant de passer à côté de lui à quatre pattes, le téléphone serré dans une main. Je jette un regard anxieux sur le visage de mon ami. « Tu vas pas y aller. Hein ? T'y vas pas ? Dreas ? » Je tend le bras à l'extrême pour prendre sa main en étant le plus loin possible du couloir.

CODAGE PAR AMIANTE



Rain
I wanna lay here, lost and bitter So long, I feel like I could die I wanna tell you what my truth is But it's buried down inside.
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Afraid ((Andreas))   
Lun 13 Nov - 21:33

non. non-non, me laisse pas.

ton coeur se brise un peu, alors que tu l'entends. bon dieu ren, ce n'est qu'un peu d'obscurité ! tu soupires. tu soupires parce que tu comprends, et même si tu pourrais te laisser agacer, tu ne peux pas. tu ne peux pas le laisser là, tu ne peux pas prendre le risque de lui faire mal. tu ne sais pas trop pourquoi, peut-être parce qu'il te semble tout fragile comme ça, peut-être que tu découvres une autre facette de ren, une facette qu'il a étrangement su te cacher, ou que tu n'as pas voulu voir. au fond c'est facile de penser que les autres sont parfaits, et solides, indestructibles. c'est dur de se dire le contraire. finalement tu avais vécu la même chose avec tes parents, pendant des années de voyage tu les avais idéalisés. et puis ils s'étaient avérés humains. humains comme toi, imparfaits. et c'est peut-être ça qui vous rendait si spécial, peut-être ça qui faisait battre ton coeur si fort quand tu étais proche de ren, il était imparfait, et il était humain. et quelque chose en toi aimait bien trop la présence de cet humain là. beaucoup trop pour que ce soit sain, beaucoup trop pour que ça ne te mette pas en danger.

y avait un lustre qui bougeait et tout à coup... il faut pas aller là-bas. on devrait rester dans la salle de bain avec la lumière. oui, on fait ça.

ses propos n'ont pas de cohérence, lui même doit le savoir, mais tu le laisses parler, et tu le laisses te tirer avec lui, il pourra t'emmener où il veut, au fond, il fera de toi ce qu'il veut, ren, tu ne saurais pas lui dire non. sinon tu ne serais pas venu, comme si au final, il avait l'avantage, même comme ça, pathétique et les yeux larmoyants, il a toujours l'avantage sur toi. finalement ça change des autres, les autres que tu ignores, ou auxquels tu lances des piques acerbes. ren tu le laisses gagner, tu veux qu'il gagne. tout pour qu'il puisse sourire, tout pour qu'il puisse être heureux.

wow andreas.
tu sais pas ce qui te prend ce soir mais...
l'obscurité doit te rendre emo.

tu vas pas y aller. hein ? t'y vas pas ? dreas ?

tu souris, maladroitement en tenant ses doigts, tu ne les lâcheras pas, tu te le promets. quoi qu'il arrive tu ne les lâcheras pas.

non, non, je reste avec toi.

un nouveau sourire, il doit pas te voir en plus, t'en profite pour avoir l'air con, faut croire.

je te laisse pas. c'est promis.

des promesses, tu détestes les promesses, t'es le premier à les critiques, voilà que t'en fait. elles sortent d'où tes promesses ? pourquoi tu fais ça ?

tu veux pas qu'on aille dans ta chambre ?

au fond il doit la connaître par coeur, s'y sentir bien, t'as envie qu'il soit bien, qu'il arrête d'avoir peur, t'as vraiment envie, et puis, sa présence te rassure, elle fait fondre la boule que t'as au fond de la gorge. c'est pas seulement l'angoisse des derniers événements, non, cette boule tu la portes depuis longtemps, depuis toujours peut-être, mais avec ren, ça va, c'est comme si exister était plus facile. comme si t'avais le droit de vivre un peu.


avatar
━━ administrateur ━━
✧ Arrivé le : 23/10/2017
✧ Messages : 201
✧ Avatar : pcy
✧ Crédit : Sial
✧ Multicompte : Silver Hazard-Mori
✧ Fiche : REN → BOW
✧ Couleur : #624F7A
✧ Thèmes : 0.1 Love gets in the way.
✧ Rps en cours : He said pyjama party - Neo
Scary shit behind us - Az
s a t a n 's k i n d a c u t e - Lune
shit just got real - Alice + Dae


Son nom de scène est Rain ((oui, il s'est pas foulé)) - Toujours en train de crier - C'est le seul de l'appart à avoir un dressing ((qui fait la taille de sa chambre)) - Il hurle et se barre en courant lorsqu'il voit la moindre araignée ((ou mouche)) - Il joue de la guitare et du piano depuis qu'il a douze ans et a d'ailleurs les deux chez lui - Il a loupé son permis quatre fois ((et ne l'a toujours pas)) - Il a peur du noir et ne peux pas dormir sans veilleuse sauf s'il dort avec quelqu'un - Il a des troubles alimentaires - Il passe une heure quarante-cinq dans la salle de bain tous les matins - Il croit depuis toujours qu'il possède des dons exceptionnels parce qu'il est fils d'une étoile - Il passe son temps à nettoyer l'appart de fond en comble - Il ne supporte ni les hopitaux ni la médication et est parfois sujet à des crises d'angoisses et des cauchemars à ce sujet - Il a eu recourt à la chirurgie esthétique ((contre son gré)) - Son premier album est double disque de platine - Il fait une pause dans sa carrière mais continue à écrire des chansons - Il a un poisson rouge nommé Némo qu’il rationne en nourriture parce qu’il le trouve trop gros ((pas étonnant quand on sait que tous ses colocs le nourrissent tour à tour en passant devant)) - Il est sorti avec Taylor Swift pendant 4 mois -
✧ Âge : 21 ans
✧ Occupation : Auteur-compositeur-interprète, danseur, mannequin et modèle photo à ses heures perdues. ((carrière entre parenthèses))
ATM : étudiant en philosophie

Feuille de personnage
Localisation : Clématis
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Afraid ((Andreas))   
Mar 14 Nov - 20:28

Ren
&
Andreas

Afraid
La lumière froide du téléphone jette des ombres effrayantes sur la scène, pourtant les doigts d'Andreas serrant les miens me rassurent. J'ai toujours eu peur d'être dans le noir excepté quand il y avait quelqu'un avec moi. A croire que je pensais que n'importe qui d'autre que moi pouvait éloigner ce qui se tapissait dans les recoins sombres, n'importe qui d'autre que moi pourrait combattre le mal avec beaucoup plus d'efficacité. Moi j'étais fait pour me cacher derrière mes sauveurs, pas pour aller au combat. Moi, j'étais faible, j'avais trop peur, et ça avait trop tendance à me paralyser. « non, non, je reste avec toi. je te laisse pas. c'est promis.. » Je distingue chacun de ses sourires malgré les ombres dansant sur ses traits doux et je peux pas m'empêcher de les lui retourner à travers mes larmes. J'ai plus vraiment envie de pleurer de toutes façons, j'ai une lumière et surtout j'ai Andreas. Et c'est lui la vraie lumière dans les ténèbres. C'est sa voix, c'est ses doigts contre les miens. C'est sa chaleur, sa présence. C'est ça qui me rassure bien plus que la lumière. Comme si j'étais sûr et certain qu'au moindre signe d'un monstre quelconque il se mettrait entre lui et moi. Comme si j'étais sûr qu'il me protègerai, lui. « tu veux pas qu'on aille dans ta chambre ? » Mon regard quitte son visage pour se perdre dans le noir absolu qui règne derrière lui, dans le reste de l'appartement. Je reste là un instant, hésitant. « Oui. Si. » C'est juste un souffle. Je sais que je peux le faire. Et puis quand je serais dans ma chambre, avec Andreas et la lumière, je vois pas ce qu'il pourrait m'arriver. Je hoche la tête, incertain. La peur me tient toujours mais si Andreas me lâchait pas... Andreas avait promis. Il avait promit de pas me lâcher. Alors je pouvais bien faire ça. Juste trois pas dans le couloir. Je m'éclaircis la gorge en frottant mes yeux rougis de ma main tenant la lumière et je souffle quelques mots. « Normalement j'ai pas si peur. » Si. « C'est juste que. » Mes yeux brillants plantés dans les siens, j'ai presque envie de lui expliquer. Pourquoi j'ai aussi peur du noir. Pourquoi j'ai peur de tout finalement. Je me dégonfle. J'ai pas envie d'en parler, j'ai jamais envie d'en parler, surtout pas aux gens qui comptent pas, encore moins aux gens qui comptent. J'ai toujours une bonne raison pour me taire, c'est mieux. Je ressemblerait à quoi sinon ? Je me relève avec peine avant de tirer Andreas sur ses pieds à son tour. « Allez. On y va. » Sous-entendu, vas-y passe devant mais je garde la lumière. Je m'approche de lui jusqu'à coller son dos. Ma respiration apeurée est le seul bruit troublant le silence dans le couloir où mes yeux font des aller-retours, rendus fou par le sentiment d'être pris au piège, d'être seul malgré les doigts froids d'Andreas contre les miens. Je les enlace, comme si ça pouvait m'aider à être plus proche de lui, juste un peu.

CODAGE PAR AMIANTE



Rain
I wanna lay here, lost and bitter So long, I feel like I could die I wanna tell you what my truth is But it's buried down inside.
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Afraid ((Andreas))   
Mar 14 Nov - 21:58

oui. si.

ok, il est d'accord pour aller dans la chambre, ce sera sans doute mieux. tu le suis, tu le laisse se relever, entre temps, on aurait dit qu'il aurait voulu te parler, t'avouer un truc, mais tu n'insistes pas, s'il ne veut pas, il ne veut pas, et ce n'est pas grave, tu comprends. t'as froid, par contre, t'espère juste vraiment que tu pourras piquer des fringues à ren dès qu'il aura le dos tourné. peut-être qu'il s'endormira, sinon, et que tu veilleras sur lui - non sans lui piquer des fringues, du coup.

allez. on y va.

tu hoches la tête en te relevant, et tu marches devant lui, il te colle, normalement ça te dérangerait mais tu supposes que s'il ne te colle pas, il pleure, ou il hurle, ou les deux en même temps, alors ça te va. tu serres ses doigts, histoire qu'il comprenne que t'es là, et tu te laisses plus ou moins guider jusqu'à la porte de la chambre, faut comprendre que des chambres y en a plein, il avait pas menti ren, y a l'embarras du choix ici. du coup tu pousses la porte devant laquelle il t'a guidé, vous avez de la chance, un peu, il y a un peu de luminosité dehors et elle filtre à travers la fenêtre. sans doute la lune qui brille un peu, au milieu de la tempête, ou alors simplement quelques enseignes. oui, c'est sûrement ça. les nuages sont sans doute trop épais pour la lune.

tu jettes un regard à la chambre, une fois qu'il a fermé la porte. putain. tu regrettes de pas avoir été l'ami de ren, avant. avant maintenant. oh bien sûr, t'étais dans son répertoire, et bien sûr tu l'avais déjà vu, et bien sûr il connait freya, mais de là à dire que c'était un pote ... t'aurais pas dit ça non. tout juste une connaissance. une bonne grosse connaissance. sauf que voilà, face à sa chambre, ton estomac se noua tellement fort. t'étais forcé de constater que dans sa chambre, y avait rien. lui, il était tellement ... tellement extraverti ? il parlait toujours de gens connus ou pas, il parlait toujours de ce qu'il avait fait, et tout. mais dans sa chambre y avait rien. peut-être qu'il les cachait, ou peut-être qu'il n'y avait juste rien. et finalement tu comprenais, un peu, pourquoi il s'accrochait tant à toi, et pourquoi il avait peur que tu partes. tu comprenais. t'aurais bien aimé être le con qui lui offrirait un cadre photo débile, ou une veilleuse en forme de ... d'étoile, ou ... t'en savais rien. t'aurais bien aimé trouver des petits souvenirs, de gens et d'autres, des photos, des cadeaux de ses colocs, n'importe quoi en fait. n'importe quoi d'autre que ce rien.

putain.
ren te brisait le coeur.
il en avait même pas conscience.

peut-être que ça participait un peu plus au fait que t'avais ce sentiment chelou qui grandissait en toi, cette envie irrémédiable de veiller à ce qu'il aille bien, de le protéger, à tes risques et périls mais. ouais. dès que tu le pourrais, t'allais lui acheter un petit truc. n'importe quoi, on s'en foutait. un truc qu'il pourrait mettre dans sa chambre. un truc qu'il regarderait et qu'il se dirait c'est andreas qui m'a offert ça, c'est moche, et inutile mais c'est un cadeau de mon ami.

tu devrais te mettre dans ton lit. sous ta couverture, ok ?


machinalement, tu serres la serviette et essaye de ravaler tes frissons comme tu le peux, et tu caresses doucement le dos de sa main, tout simplement. t'as envie de lui expliquer pourquoi, et pourquoi ce que tu dis est logique, mais finalement tu réalises que ça l'est pas. on s'en fout, ren n'est pas logique non plus. tu vas pas lui dire qu'il sera plus en sécurité là bas. c'est complètement con. même pour toi, c'est pour dire.


avatar
━━ administrateur ━━
✧ Arrivé le : 23/10/2017
✧ Messages : 201
✧ Avatar : pcy
✧ Crédit : Sial
✧ Multicompte : Silver Hazard-Mori
✧ Fiche : REN → BOW
✧ Couleur : #624F7A
✧ Thèmes : 0.1 Love gets in the way.
✧ Rps en cours : He said pyjama party - Neo
Scary shit behind us - Az
s a t a n 's k i n d a c u t e - Lune
shit just got real - Alice + Dae


Son nom de scène est Rain ((oui, il s'est pas foulé)) - Toujours en train de crier - C'est le seul de l'appart à avoir un dressing ((qui fait la taille de sa chambre)) - Il hurle et se barre en courant lorsqu'il voit la moindre araignée ((ou mouche)) - Il joue de la guitare et du piano depuis qu'il a douze ans et a d'ailleurs les deux chez lui - Il a loupé son permis quatre fois ((et ne l'a toujours pas)) - Il a peur du noir et ne peux pas dormir sans veilleuse sauf s'il dort avec quelqu'un - Il a des troubles alimentaires - Il passe une heure quarante-cinq dans la salle de bain tous les matins - Il croit depuis toujours qu'il possède des dons exceptionnels parce qu'il est fils d'une étoile - Il passe son temps à nettoyer l'appart de fond en comble - Il ne supporte ni les hopitaux ni la médication et est parfois sujet à des crises d'angoisses et des cauchemars à ce sujet - Il a eu recourt à la chirurgie esthétique ((contre son gré)) - Son premier album est double disque de platine - Il fait une pause dans sa carrière mais continue à écrire des chansons - Il a un poisson rouge nommé Némo qu’il rationne en nourriture parce qu’il le trouve trop gros ((pas étonnant quand on sait que tous ses colocs le nourrissent tour à tour en passant devant)) - Il est sorti avec Taylor Swift pendant 4 mois -
✧ Âge : 21 ans
✧ Occupation : Auteur-compositeur-interprète, danseur, mannequin et modèle photo à ses heures perdues. ((carrière entre parenthèses))
ATM : étudiant en philosophie

Feuille de personnage
Localisation : Clématis
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Afraid ((Andreas))   
Mer 15 Nov - 17:06

Ren
&
Andreas

Afraid
Il pousse enfin la porte et je sais plus bien où je dois jeter le faisceau de lumière. Dans le couloir ou dans la chambre ? Le rayon de lune me convainc de garder les yeux côté couloir où l'obscurité est beaucoup trop intense à mon goût. Je claque la porte en m'appuyant dessus de ma main libre. C'est fini, je suis dans ma chambre et dans ma chambre tout va bien, surtout avec la lumière, surtout avec Andreas. Je crains plus rien. Pourtant mon coeur est toujours affolé dans ma poitrine et en passant ma main sur mon front, je me rends compte que je suis en sueur. « tu devrais te mettre dans ton lit. sous ta couverture, ok ? » Il a raison Dreas. Lui aussi il doit savoir que c'est le meilleur moyen de se protéger du noir. Et quand on a une lumière, c'est le refuge idéal. Son contact est doux contre ma main mais il a vraiment froid, j'ai presque envie de lui donner des moufles. J'avance vers mon lit sans hésitation, c'est là, l'endroit où rien ni personne ne pourra jamais rien me faire, ça fait sens. Je le tire à ma suite, refusant de façon puérile de lâcher sa main. Je m'assois en tailleur sur mon lit et disparaît petit à petit sous la couette. « Viens alors. » Mon cocon est parfait. Lumineux, douillet, protecteur. Mais j'ai toujours pas envie d'être seul. Heureusement qu'il a promit Dreas. Je lève la couette à hauteur de mes yeux pour pouvoir le voir. Je suis pas sûr que tout le monde respecte ses promesses. Je suis même sûr que tout le monde les respecte pas. On m'en a fait beaucoup que personne n'a jamais tenu, pourtant Dreas j'ai envie de le croire. Mes yeux se sont arrêtés à hauteur de son torse. Depuis quand il est si grand ? Surement depuis que je suis assis. « C'est normal que t'aies froid si tu t'habilles pas. T'as pas de vêtements ? » Je réfléchis un instant en me disant que s'il en a, c'est surement dans la salle de bain et je viens de sceller la porte, plus personne peut sortir. « NON. On retourne pas dehors. Prends un truc dans le dressing alors. J'éclaire pour toi. » Je lâche sa main et je m'entoure de la couette avec l'impression d'être E.T. sur son vélo un instant, seule ma main tenant le téléphone sacré dépasse. Normalement le dressing est vide. Normalement il se passera rien. Je lui fais des signes de têtes en désignant le dressing. « Vite, vite, vite, vite, vite.... Oublie pas de fermer là porte, hein. » Juste au cas où.

CODAGE PAR AMIANTE



Rain
I wanna lay here, lost and bitter So long, I feel like I could die I wanna tell you what my truth is But it's buried down inside.
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Afraid ((Andreas))   
Mer 15 Nov - 19:27

viens alors.


un long frisson d'angoisse remonte le long de ton dos. tu savais bien qu'il y avait des chances que ça arrive, en lui disant d'aller dans sa chambre, qu'il veuille que tu sois là, et d'une certaine façon tu comprend, à sa place tu réclamerais aussi, sans doute, mais bon, t'es pas loin d'être dans ton plus simple appareil et t'as clairement pas envie de te frotter à ren en étant à poil.

c'est normal que t'aies froid si tu t'habilles pas. t'as pas de vêtements ?


il semble réfléchir et doit certainement réaliser qu'ils sont dans la salle de bain, alors tu ne dis rien, et tu te contente d'observer la petite boule de couette - pas si petite en vérité - qui se trouve devant toi. ren est mignon. putain il est mignon et c'en est presque douloureux. toi t'as les joues écarlates, et t'as juste envie de disparaître. t'aurais dû le faire attendre, là-bas, t'aurais dû prendre le temps de t'habiller, mais t'as eu peur, et c'était stupide.

NON. on retourne pas dehors. prends un truc dans le dressing alors. j'éclaire pour toi.


et voilà qu'il se met à éclairer. t'avais même pas pensé à le laisser là et retourner à la salle de bain, tu pouvais pas t'y résoudre.

vite, vite, vite, vite, vite.... oublie pas de fermer là porte, hein.


oui oui, c'est bon, t'avais compris, pas besoin de te faire un schéma. et puis qui avait un dressing, de base ? sérieux ren. c'était un truc de ouf son appart, même dans le noir hein. alors, tu t'approchais de la petite pièce et poussait un peu la porte, par simple pudeur. du coup maintenant tu voyais que dalle. super. t'étais en train de tâtonner un peu dans ses fringues quand ... un petit sifflement. juste un petit sifflement. un sifflement que tu connaissais par coeur et qui ne résonnait plus si souvent. ton téléphone. un sms. freya. freya avait paramétré son alerte perso, un petit sifflement de lui imitant l'oiseau. une longue histoire en fait, à base de ton surnom et d'autres facteurs mais. ouais, bizarrement ça te déchira le coeur de l'entendre. ça faisait des jours qu'il envoyait pas de sms, des jours qu'il t'adressait à peine la parole. il avait capté que tu rentrais pas. il s'inquiétait. putain. pioupiou t'es où ? un nouveau sifflement. sérieux j'ai été con on s'est prit la tête pour rien. encore un. rentre steuplé, faut qu'on parle. et des smileys, des smileys comme tu les détestais, et comme il le savait très bien. tu voulais juste lire, et puis répondre, mais ton téléphone était dans les mains de ren, alors, à la va-vite, t'avais attrapé un peignoir, et puis t'étais retourné dans la chambre, non sans prendre soin de fermer la porte du dressing. et finalement, t'étais revenu près de lui, et tu t'étais glissé sous la couette, il était brûlant, et t'étais glacé, des parfaits extrêmes.

j'ai reçu des sms j'crois. je peux regarder ?


t'espérais juste que dans la panique il ne les ai pas supprimé, ou quoi. t'espérais aussi qu'il ne crise pas parce que tu voulais récupérer ton téléphone, m'enfin. dans le doute, tu te dis que ça pouvait attendre, freya t'avait fait attendre.

laisse tomber, c'est sûrement pas important.


ren était là.
ren était important.
vraiment.

du coup, tu avais plutôt décidé de passer ton bras autour de ses épaules pour l'attirer à toi, un peu maladroitement. tu voulais juste qu'il se sente bien.


avatar
━━ administrateur ━━
✧ Arrivé le : 23/10/2017
✧ Messages : 201
✧ Avatar : pcy
✧ Crédit : Sial
✧ Multicompte : Silver Hazard-Mori
✧ Fiche : REN → BOW
✧ Couleur : #624F7A
✧ Thèmes : 0.1 Love gets in the way.
✧ Rps en cours : He said pyjama party - Neo
Scary shit behind us - Az
s a t a n 's k i n d a c u t e - Lune
shit just got real - Alice + Dae


Son nom de scène est Rain ((oui, il s'est pas foulé)) - Toujours en train de crier - C'est le seul de l'appart à avoir un dressing ((qui fait la taille de sa chambre)) - Il hurle et se barre en courant lorsqu'il voit la moindre araignée ((ou mouche)) - Il joue de la guitare et du piano depuis qu'il a douze ans et a d'ailleurs les deux chez lui - Il a loupé son permis quatre fois ((et ne l'a toujours pas)) - Il a peur du noir et ne peux pas dormir sans veilleuse sauf s'il dort avec quelqu'un - Il a des troubles alimentaires - Il passe une heure quarante-cinq dans la salle de bain tous les matins - Il croit depuis toujours qu'il possède des dons exceptionnels parce qu'il est fils d'une étoile - Il passe son temps à nettoyer l'appart de fond en comble - Il ne supporte ni les hopitaux ni la médication et est parfois sujet à des crises d'angoisses et des cauchemars à ce sujet - Il a eu recourt à la chirurgie esthétique ((contre son gré)) - Son premier album est double disque de platine - Il fait une pause dans sa carrière mais continue à écrire des chansons - Il a un poisson rouge nommé Némo qu’il rationne en nourriture parce qu’il le trouve trop gros ((pas étonnant quand on sait que tous ses colocs le nourrissent tour à tour en passant devant)) - Il est sorti avec Taylor Swift pendant 4 mois -
✧ Âge : 21 ans
✧ Occupation : Auteur-compositeur-interprète, danseur, mannequin et modèle photo à ses heures perdues. ((carrière entre parenthèses))
ATM : étudiant en philosophie

Feuille de personnage
Localisation : Clématis
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Afraid ((Andreas))   
Jeu 16 Nov - 21:13

Ren
&
Andreas

Afraid
Je le vois s'éloigner, les yeux rivés sur son dos nu. Il est mince Andreas. Il pourrait être mannequin lui. Il serait surement meilleur que moi dont on a toujours reproché le poids trop élevé et la démarche pas assez élégante. Quand je le vois refermer la porte derrière lui, je reste interdit un instant sans quitter la porte des yeux. Il est en dehors du faisceaux de lumière maintenant, en danger. Et je ne peux pas voir si quelque chose l'attaque, si un fantôme se décide à le posséder ou n'importe quoi qui puisse se passer dans une pièce noire. Je passe ma langue sur mes lèvres sèches. S'il te plait, ressors. Ressors vivant. Mon palpitant s'affole, il n'a pas envie de rester tranquille, pas ce soir. Mes yeux se mettent à briller encore. Et surtout les pires scénarios imaginables défilent dans ma tête. J'imagine son corps disloqué, j'imagine des scènes horribles à la Saw en m'efforçant de les chasser de mon esprit. « Dreas ? » Un murmure, beaucoup trop faible. Il entendra jamais c'est sûr. Je commence à trembler comme une feuille, si j'ai peur de me faire avoir dans l'obscurité, j'ai encore plus peur de retrouver son cadavre dans mon dressing. L'idée même me donne envie de pleurer. Et puis soudain, un oiseau siffle. Mon cerveau met un petit moment à comprendre que ça vient du téléphone d'Andreas mais il a bizarrement beaucoup plus de mal à comprendre que ce n'est pas un danger. Mon cri aigu accompagne le mouvement de ma main qui projette le téléphone à l'autre bout de la pièce, droit dans le mur. La lumière s'éteint et je me retrouve seul, dans le noir, encore. Je recule jusqu'à ce que mon dos touche le mur. Par pitié qu'il soit vivant, s'il vous plait. Des larmes silencieuses se remettent à couler sur mes joues alors que je laisse la couette retomber devant mon visage. Au moins sous la couette je suis en sécurité, même s'il fait noir, c'est mieux qu'à l'extérieur. Tout est mieux que l'obscurité menaçante de la chambre. J'enfouis mon visage dans mes mains en priant et je finis enfin par l'entendre fermer la porte. Si c'est lui. C'est surement lui. Y a personne d'autre. Personne. Il soulève la couette pour entrer dans ma cabane et je le laisse faire. Incapable de distinguer ses traits, je dois être sûr, savoir que c'est bien lui. Alors je tends le bout de mes doigts vers lui, et j'examine son visage glacé. « j'ai reçu des sms j'crois. je peux regarder ? » Sms. Oh bordel. J'ouvre la bouche pour dire quelque chose, n'importe quoi de censé, n'importe quoi. « Je... » Impossible, je peux quand même pas lui dire que je l'ai balancé à l'autre bout de la pièce parce que j'ai eu la trouille de son oiseau. « laisse tomber, c'est sûrement pas important. » Je lui en rachèterais un. Le tout nouvel iphone ou n'importe quoi, celui qu'il voulait. Oui, je ferais ça. Ou je le ferais réparer. Je lui dirais rien. Encore mieux. Et puis je me retrouve attiré contre lui, assez soudainement pour que ça me surprenne. Je pose mon front contre son épaule. C'est surtout le fait que ce soit Andreas qui fasse ça qui me surprend. Andreas, il fait tout sauf calmer les battements de mon coeur. Ou peut-être bien qu'il le fait fondre. « Dreas... T'es glacé. » Ma voix me fait défaut, c'est juste un souffle contre lui. Je passe mes bras autour de sa taille avec douceur. C'est drôle d'être celui que quelqu'un prend dans ses bras, d'habitude c'est toujours l'inverse. Parce que tout le monde est toujours trop petit. Mais c'est agréable. Je laisse le silence s'installer entre nous un instant. « Je suis désolé. » Voix brisée, coeur en miettes. La honte me ronge. Je suis navré, pour la soirée minable, pour le spectacle pathétique, pour mon existence même. Si seulement j'étais un peu plus fort.

CODAGE PAR AMIANTE



Rain
I wanna lay here, lost and bitter So long, I feel like I could die I wanna tell you what my truth is But it's buried down inside.
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Afraid ((Andreas))   
Jeu 16 Nov - 22:46

t'abandonne l'idée de lire le message, en fait tu t'en fous. tant pis pour freya sérieux, fallait qu'il réfléchisse avant d'être un vrai con. tu le connais, il va juste oublier qu'il t'a envoyé un message et puis il te fera un petite réflexion quand tu rentreras, mais il appellera pas ta mère, ni les flics. heureusement, parce que ta mère aurait appelé les flics, et les flics auraient appelés ta mère. une salle histoire finalement. tu soupires, un peu, tout bas, t'as froid, bien sûr, mais la présence de ren te fait du bien. c'est bizarre d'avoir quelqu'un dans tes bras, c'est bizarre ce sentiment de réellement parvenir à rassurer quelqu'un. finalement c'est juste bizarre de réellement parvenir à quelque chose. c'était pas dans tes habitudes. t'es un loser, tu te fais pas d'illusions. t'es bon élève, bien sûr, t'as que ça à faire d'un côté, heureusement, t'auras sans doute un job, peut-être que tu seras statisticien comme ta daronne le voudrait, peut-être que t'auras un job de merde mais t'en auras un. mais jamais t'auras vraiment plus d'amis, et jamais tu seras heureux. tu le sais, c'est un peu comme si c'était écris quelque part dans ton adn.

sauf que.
on dirait presque que ça,
toutes ces pensées noires
qui te hantent tous les jours,
on dirait bien que ...
la présence de ren les balaye.
ou les atténue un peu.
au moins un peu.

ren il te fait cet effet là, ouais. il te fait l'effet d'avoir le cœur léger, et de pouvoir sourire sans te forcer. il te fait l'effet de quand tu partais avec tes parents et que tu t'amusais. il te rend l'insouciance que t'as perdu en rentrant. putain, andreas. ren il te rend heureux, voilà ce qu'il fait. et bizarrement, rien que le fait de le réaliser te mets la boule au ventre. t'as pas envie d'être heureux, tu sais plus ce que ça fait, et puis t'as peur. t'as peur de t'en aller, loin de ren, et de plus jamais l'être. t'as vraiment peur, alors, tu le resserres contre toi, un peu maladroitement. il dit que t'es froid, mais tu réponds pas, t'as pas envie, et t'as pas non plus envie qu'il entende ta voix trembler. tu veux juste être parfait, impeccable, tu veux qu'il se sente bien, qu'il soit à l'aise, qu'il soit heureux lui aussi. au moins un peu. rien qu'un petit peu.

je suis désolé.


tu sais pourquoi il l'est. tu le sais parce que si t'étais à sa place, tu le serais aussi. tu te sentirais minable et en dessous de tout. à la différence que ren il a mille excuses pour se sentir comme ça, tu sais. mais toi, t'as rien, rien d'autre qu'une humeur de merde et une vie sans vagues. tout ça parce que t'as juste peur de prendre la mer, peur de prendre des risques, peur de te noyer. de te jeter à l'eau. alors tu le regarde, accroché à toi, et tes lèvres tremblent. il verra pas, hein ? bien sûr que non, il verra pas. il fait trop noir. tu dois juste les retenir, encore un peu, et tu pourras pleurer un bon coup quand tu sauras qu'il dort.

t'as pas à être désolé. t'as pas de raison.


tu sais même pas pourquoi t'as autant envie de pleurer, peut-être que c'est juste une accumulation de choses, que tu sais pas gérer tout ça, trop de sentiments d'un coup, t'étais saoulé, et puis t'as eu peur, et maintenant t'es heureux, et. ouais. c'est trop. trop, vraiment. c'est con à dire mais faut croire qu'il se passe trop de trucs dans ta vie, ou un truc du genre.

sois pas désolé ren. s'teup'...


ta voix se brise, tu racles un peu ta gorge, tu détournes les yeux. putain non. non, tu peux y arriver, des larmes t'en as retenu des millions, tu les as ravalé vaillamment et personne ne s'en est jamais douté, c'est pas maintenant que ça va commencer hein. tu tombes en arrière, tu l'entraînes avec toi, t'as besoin de souffler, t'as besoin de faire le vide. le lit de ren, il est confortable, mais sans doute parce qu'il est avec toi, tu supposes. tu lui jettes un nouveau regard et ta main libre approche pour caresser ses cheveux. t'es maladroit, t'es pas à l'aise, et puis t'es tellement insecure, tu te dis qu'au moindre mouvement il va se rendre compte d'à quel point t'es ... tout fin, et inintéressant, tu sais pas en fait. tu te montes la tête, tu sais, mais... c'est plus fort que toi.

tu devrais dormir, d'accord ?


ta voix est incertaine à nouveau, petit raclement, tu dois faire illusion, tu fais comme ta mère faisait autrefois, et t'approches doucement pour déposer un baiser contre son front. c'est la première fois que tu fais ça à quelqu'un, tu souris, un peu, et ton sourire disparaît, ça dure qu'un instant, mais pendant un instant t'arrive à discerner son visage. c'est bizarre, tu te sens un peu mieux. tu te sens un peu plus léger.


avatar
━━ administrateur ━━
✧ Arrivé le : 23/10/2017
✧ Messages : 201
✧ Avatar : pcy
✧ Crédit : Sial
✧ Multicompte : Silver Hazard-Mori
✧ Fiche : REN → BOW
✧ Couleur : #624F7A
✧ Thèmes : 0.1 Love gets in the way.
✧ Rps en cours : He said pyjama party - Neo
Scary shit behind us - Az
s a t a n 's k i n d a c u t e - Lune
shit just got real - Alice + Dae


Son nom de scène est Rain ((oui, il s'est pas foulé)) - Toujours en train de crier - C'est le seul de l'appart à avoir un dressing ((qui fait la taille de sa chambre)) - Il hurle et se barre en courant lorsqu'il voit la moindre araignée ((ou mouche)) - Il joue de la guitare et du piano depuis qu'il a douze ans et a d'ailleurs les deux chez lui - Il a loupé son permis quatre fois ((et ne l'a toujours pas)) - Il a peur du noir et ne peux pas dormir sans veilleuse sauf s'il dort avec quelqu'un - Il a des troubles alimentaires - Il passe une heure quarante-cinq dans la salle de bain tous les matins - Il croit depuis toujours qu'il possède des dons exceptionnels parce qu'il est fils d'une étoile - Il passe son temps à nettoyer l'appart de fond en comble - Il ne supporte ni les hopitaux ni la médication et est parfois sujet à des crises d'angoisses et des cauchemars à ce sujet - Il a eu recourt à la chirurgie esthétique ((contre son gré)) - Son premier album est double disque de platine - Il fait une pause dans sa carrière mais continue à écrire des chansons - Il a un poisson rouge nommé Némo qu’il rationne en nourriture parce qu’il le trouve trop gros ((pas étonnant quand on sait que tous ses colocs le nourrissent tour à tour en passant devant)) - Il est sorti avec Taylor Swift pendant 4 mois -
✧ Âge : 21 ans
✧ Occupation : Auteur-compositeur-interprète, danseur, mannequin et modèle photo à ses heures perdues. ((carrière entre parenthèses))
ATM : étudiant en philosophie

Feuille de personnage
Localisation : Clématis
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Afraid ((Andreas))   
Sam 18 Nov - 14:15

Ren
&
Andreas

Afraid
Je sens son étreinte se resserrer contre mon corps fragile et je finis par m'y abandonner vraiment. Je frotte mon visage contre son épaule. Il sent super bon, un peu comme moi mais en mieux et je me dis que c'est logique puisqu'il vient de sortir de ma douche et qu'il porte un truc à moi. D'ailleurs il est doux ce truc, je vois pas pourquoi je le mets jamais. J'ai tellement de vêtements que je me souviens pas de la moitié. « t'as pas à être désolé. t'as pas de raison. » J'en ai un millier de raisons. J'ai tellement de regrets et de remords que ça déborde parfois. « sois pas désolé ren. s'teup'... » Sa douceur me lacère l'âme et mon coeur se serre en entendant ses mots fragiles. J'essuie un instant de stupeur et m'apprête à relever la tête, à scruter l'obscurité vers l'endroit où il est, même si je sais déjà que je ne verrais rien. Je me demande si j'ai pas loupé quelque chose, je me dis que peut-être bien qu'il a peur du noir lui aussi et qu'il est fort pour moi depuis le début, chose dont je serais incapable. J'ai pas le temps d'esquisser un mouvement, je sens mon corps basculer, entraîné par le poids d'Andreas. Je me débat un instant pour installer la couette correctement sur nos deux corps parce que j'ai horreur qu'elle soit mal mise. Et puis je cesse de bouger, les yeux rivés au plafond, les pensées fourmillant dans tous les sens. Je pense à tout à la fois, la vie d'Andreas, la mienne, mes autres amis, les gens qui ont peuplé ma vie, ma peur du noir, le film d'horreur, la lumière, le téléphone. J'ai le coeur aussi lourd qu'une pierre qui palpite toujours aussi fort, pourtant j'ai moins peur. Parce que je suis dans mon lit, sous ma couette, et qu'il veille sur moi. Ses doigts caressent tendrement mes cheveux et j'esquisse un sourire que personne ne verra. « tu devrais dormir, d'accord ? » Le poids de la fatigue s'abat subitement sur moi. Il a raison, je devrais dormir. Je suis fatigué. Plus fatigué que je l'ai jamais été peut-être. Mais mes joues brûlent et mon coeur bat trop vite. Et puis il n'arrange pas les choses en effleurant mon front du bout des lèvres. Je plaque mes mains contre mes joues mais elles sont aussi brûlantes que mon visage. Tant pis. C'est les mains d'Andreas que j'attrape pour les plaquer contre mes joues. « Prête moi tes mains. C'est parce que j'ai trop chaud pour dormir. » Je ferme les yeux, de toutes façons y a rien à voir. Je reste comme ça un moment, sans rien dire, et puis je finis par me déplacer, je me colle littéralement contre lui, apaisé. Je suis prêt à m'endormir, un flot de pensées ininterrompu toujours en tête. J'aimerais dire des choses, trop de choses. J'ai pas le temps, pas la force, je sombre trop tôt.

CODAGE PAR AMIANTE



Rain
I wanna lay here, lost and bitter So long, I feel like I could die I wanna tell you what my truth is But it's buried down inside.
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Afraid ((Andreas))   
Sam 18 Nov - 14:39

prête moi tes mains. c'est parce que j'ai trop chaud pour dormir.


tu souris, t'as l'air bête. vous avez l'air bêtes tous les deux. t'imaginais pas que vous puissiez en arriver là, t'imaginais pas que ça puisse virer comme ça. c'est même plus bizarre, nan, t'es à l'aise. tu lui donnes volontiers tes mains, tu lui donnes volontiers tout ce qu'il veut. tu le laisses venir se coller à toi, et il a raison, il a chaud, il est brûlant, et t'es bien là, t'es bien contre lui. tellement bien que tu sens que tu ne tarderas pas à t'endormir aussi. c'est presque un miracle, t'es pas insomniaque pour rien. des nuits complètes croyez moi t'en fais pas beaucoup. du coup, c'est bien, tu te sens doucement partir, et finalement sa respiration te ramène. oh. il a dû s'endormir. tu soupires. tant mieux. tant mieux s'il dort. et finalement le sommeil ne vient plus. c'est pas si important, ça finira par arriver, tu veux juste t'assurer que tout va bien, machinalement tu regardes autour de vous, dans la chambre, tu la détailles comme si tu voulais l'apprendre par coeur, tu la détailles comme si tu voulais juste t'assurer que rien ne vienne importuner son sommeil.

et finalement ton coeur se serre.
t'étais juste en train de te demander pourquoi tu faisais tout ça.
pour lui.
mais pourquoi ?

ren, tu sais...


tu jettes un regard vers lui, son souffle n'a pas changé, tu murmures, tout bas, tu parles mais tu t'assures qu'il n'entende pas. oh dieu que c'est lâche, mais finalement c'est pas grave. t'es crevé aussi, c'est pas grave de lui parler pour qu'il n'entende pas. c'est pas grave, il faut que ça sorte maintenant, sinon ça va finir par te hanter, et tu sais ce qui arrivera. tu vas finir par te rendre malade. pour rien. comme d'habitude finalement.

je crois que...


tu humidifies un peu tes lèvres, et tu fermes les yeux, tu te concentres sur sa respiration lente, profonde, pas de doute il dort. tu ne crains rien, tu ne risques rien. t'es en sécurité ici. et tes doigts se baladent à nouveau dans ses cheveux, comme pour le bercer, juste au cas où.

j'crois que j'suis en train d'tomber amoureux d'toi.


tu souris. c'est murmuré, tout bas, si bas que tes mots s'éteignent, balayés par le silence et le bruit du vent dehors, de la tempête qui agite tout, et la neige qui tombe, qui étouffe les sons. t'es satisfait, épuisé, autant moralement que physiquement, mais t'es satisfait. t'es pas si lâche - si - t'as fait preuve de courage - non. finalement, demain sera un autre jour.

tu n'as plus vraiment peur de ce qui t'attend.
tu partiras avant qu'il ne se réveille.
tu t'assureras de ne laisser aucune trace de ton passage.
il t'en voudra, peut-être.
tu diras que tu as eu un imprévu.

et puis il t'oubliera.
et ce sera plus simple ainsi.


Contenu sponsorisé
━━ ━━
MessageSujet : Re: Afraid ((Andreas))   

 
Afraid ((Andreas))
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» and he said “listen, listen, i’m not afraid to go if it’s with you, i was born to live for you”, 04.03 - 03:11
» KATIE + i'm not afraid of god, i am afraid of man
» Andreas Nicholson ▲▼ Among the dead no one proclaims your name.
» 03. Stop being afraid of yourself...!
» Bill Goldberg "The Next" Sheamus I Afraid Part I

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
si·de·re·al :: ✧ POINT FINAL :: archives :: archives rps-
Sauter vers: