Arès (+) El hijo de la destrucción

avatar
━━ newbie ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 13/11/2017
✧ Messages : 5
✧ Avatar : Ten Chittaphon Leechaiyapornkul [NCT]
✧ Crédit : solsken
✧ Multicompte : Artémis

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Arès (+) El hijo de la destrucción   
Lun 13 Nov - 19:43

─ Arès Song ─
ft. Kwon Hyuk aka Dean

Mars, planète rouge
Mars la fière, Mars l’orgueilleuse, Mars la puissante.
Mars est en colère.
Parce que la Terre a souffert.
Parce que les humains sont monstrueux avec la Terre.
Douce Terre Chérie.
Voilà qu’il arrive pour la protéger.
Arès est en colère.
●✧●✧●

T’es en colère Arès. Une colère qui gronde dans tout ton corps. Une colère qui coule dans tes veines. Une colère qui t’étreint, qui ne te laisse jamais de répit. T’es constamment en colère. Toujours transpirant de haine. Toujours une boule de rage au creux de ton ventre. Oui Arès, t’es en colère et rien ne peut l’arrêter. T’as la haine. Tu les détestes, tous ces humains, misérables insectes grouillant sur Terre. Souillant ta Terre de leurs innombrables bêtises. Leurs nombreuses guerres destructrices. Tu les détestes parce qu’ils blessent ta Terre, parce que le sang de leurs meurtres rougissent le sol et colorent les étendues d’eau. Détestables, ils sont détestables car ils font du mal à Silver. Et tu supportes pas qu’on fasse du mal à Silver. Tu le dis pas, mais tu le supportes pas.

La nuit, tu rêves. Tu rêves de tous les exterminer. De les noyer dans leur sang. Trancher leur jugulaire, bouffer le coeur et les organes. Tu rêves qu’il ne reste rien, plus rien de cette espèce humaine qui est pourrie jusqu’à l’intérieur.


T’es pourri aussi Arès.
Mais c’est de leur faute.

Tu pars au quart de tour, Arès. Tu réfléchis pas, t’es pas du genre à réfléchir. Toujours à foncer et à défoncer. Réfléchir ça prend trop de temps, frapper c’est plus rapide. T’es émotif. Peut-être trop émotif. C’est comme ça que tu te laisses submerger par la colère et que tu laisses les poings parler. Pourtant t’as aucun regret. Tu blesses les gens mais t’as aucun regret. Ils ont blessé la Terre. Tu leur rends juste ce qui leur est dû. Tu n’es que violence Arès, tu sèmes le désastre autour de toi sans que ça ne te fasse ni chaud ni froid. Sauf si c’est Silver que tu blesses. Mais le reste, tu t’en fiches après tout. C’est eux le problème, pas toi.

Luxuria T’es le péché de la luxure, Arès. Tu te baignes et te nourris des plaisirs de la chair. Sans jamais t’arrêter. T’en veux toujours plus. Toujours une nouvelle personne. Toujours un nouveau corps à marquer de ton passage. Toujours une nouveau trou à visiter, toujours une nouvelle intimité à explorer, à souiller, à faire saigner. Sang que tu abhorres, sang que tu adores. T’aimes les entendre crier à s’en exploser les cordes vocales. T’aimes les entendre en demander encore. Encore, elle veut encore que tu entres et tu ressortes. Tu lui as sûrement volé sa première fois et t’es comme un roi. Fier de l’avoir blessé au plus profond de sa chair.


T’es un monstre Arès, le roi des monstres.
Ne cherchez pas un bon fond.
Il n’y en a pas.
Il n’y en a plus.





✧ T’es peut-être pas si mauvais que ça en fait. T’as sûrement un coeur, là , enfoui au plus profond de ton incarnation humaine. Oui mais pas pour n’importe qui. Sushi. C’est le nom que t’as donné à ce petit individu. T’avais pas d’imagination et y’avait une boîte de sushis sur la table quand tu l’as ramené chez toi. Tu sais même pas pourquoi tu l’as ramené chez toi. Tu sais même pas pourquoi tu t’es arrêté devant la bestiole, ce jour-là. T’as entendu un couinement, comme une plainte de douleur, près de tes pieds. Tu savais pas ce que ça foutait là. Est-ce que ça avait sa place ici, même ? en tout cas, la boule de poil saignait. Et un second couinement. Voilà que tu le ramassais pour t’en occuper comme si c’était ton enfant. Coup de foudre complet. Et depuis, cette jeune loutre ne te quitte plus. Même au travail. De toute façon, Sushi c’est le seul animal qui t’aime bien. ✧ T’aimes les plantes , Arès. Les fleurs, sûrement la plus belle chose que la Terre a créé d’après toi. Tu les aimes et tu les cultives en leur donnant tout ton amour. D’ailleurs, peu de gens le savent, mais tu possèdes un petit jardin fleuri. Uniquement des roses. Des roses de toutes les couleurs et de toutes les espèces. Ces roses que tu ne te lasses pas d’admirer, parfois pendant des heures durant. Roses qui calment alors ton tempérament furibond, roses qui apaisent ton coeur plein de rage. ✧ Catastrophe ambulante en cuisine. Tu ne sais clairement pas te servir d’une poêle ou d’une cuisinière. T’as déjà presque foutu le feu à l’appartement de Silver d’ailleurs. Donc voilà, on t’as presque interdit d’entrer dans une cuisine tellement t’es dangereux. Du coup, tu ne manges que des plats tout préparés que tu te fais livrer. Et comme t’es pas non plus un as du rangement, tu laisses tout traîner. En fait, les tâches ménagères et toi c’est zéro pointé.Sale manie quand tu baises. Tu marques toujours ta victime/proie/partenaire quand tu fais salement l’amour. Shark. Tu laisses toujours une empreinte de ton passage, quitte à lui déchiqueter le cou, à finir par avoir un goût métallique en bouche, tu ne laisses jamais cette peau trop vierge. Un “M” bien luisant, écarlate parfois. Et puis quand elle crève,parce que trop chiante,  et que les flics découvrent son corps dans les poubelles de l’hôtel, c’est amusant. C’est l’affaire du tueur en série “M” qui ressort. C’est stupide mais amusant.



groupe :
Les incarnés
prénom(s) nom :
Arès Song
âge :
T’es très très âgé mais chut faut pas le dire. Peut-être bien 24 ans. Peut-être bien 25 ans. Peut-être bien plus. Ce n’est pas quelque chose que tu avoues à n’importe qui.
date de naissance (ou d'incarnation) :
25 décembre 2005. Alors comme ça, on te qualifie de cadeau de Noël ? T’es plutôt un cadeau empoisonné pour la Terre. T’es prêt à l’étouffer d’amour...ou à lui pourrir la vie, au choix.
lieu de naissance (ou d'incarnation) :
Polaris
nationalité :
Martien Astérien
occupation :
Pourrir la vie de Silver. Le stalker. L’attacher, le détacher, ne jamais s’en décrocher. L’accaparer toujours plus, en vouloir encore de son corps. Amour à sens unique, obsession maladive. T’es malade, t’es malade d’amour pour la Terre. Qu’elle est laide cette incarnation de la Terre. Qu’il est délicieux ce plaisir de la chair. A toi, il est à toi et juste à toi.
Directeur de la campagne présidentielle de Silver Hazard-Mori.
Et puis, quand c’est pas Silver, c’est les autres que tu blesses. Les autres que tu baises. Ces femmes, qui viennent à toi, ces stupides femelles, ennuyeuses quand elles ouvrent la bouche pour parler de leur malheur. Merveilleuses quand elles hurlent de tout leur saoul, quand elles se laissent trouer comme de vulgaires objets sexuels. Irritantes quand elles comprennent que ce sera pour une nuit. Parfois on ne les revoit jamais, c’est selon ton humeur.
Gigolo, baiseur de luxe, prostitué probablement.
situation familiale :
Tu t'attaches, mais jamais pour la vie. Jamais pour longtemps. Sauf quand il s'agit de Silver. T'as pas de point d'ancrage, t'en as pas besoin.
situation monétaire :
T’es riche mais tu t’en fous.
taille :
1m77



Il était une fois
Mars amoureuse de la Terre.

T’es une jolie planète Mars. Une jolie planète rouge. Rouge écarlate, rouge de la passion, rouge de désir, rouge de la colère. Toute ronde et toute rouge. Mais t’es pas en colère Mars. Pas pour l’instant. Non, t’es pas en colère. T’es juste calme, t’es juste tranquille. De ton petit coin de ciel, t’observe. Tu ne fais que voir les faits qui se déroule devant toi. Ton regard est figé, direction la Terre Cette Terre dont tu t’émerveilles de tout ce qu’elle peut produire. Tout ce qui s’installe. Toutes ces matières, tout ce mélange de couleur, toute cette vie qui grouille petit à petit sur le sol de ta Terre chérie. Et toi, toi t’essaies de reproduire les mêmes exploits. Toi aussi tu veux faire pousser des arbres, des fleurs. Toi aussi t’aimerais que des fleuves et des rivières pleine d’eau viennent se creuser dans ton sol et ruisseler, ruisseler sans s’arrêter. Mais toutes tes tentatives sont vouées à l’échec. Un échec cuisant.

Tu finis par abandonner l’idée de créer quelque chose. Trop de temps perdu pour aucun résultat. Et tu passes alors toutes tes heures à admirer la Terre, sans manquer une miette de son évolution. Lorsque tu vois débarquer les humains,tu les trouves marrant au départ. Tu te dis que par rapport au règne de l’animal et de la flore, ils ne feront pas le poids. C’est qu’ils sont rigolo ces petites choses sur deux pattes. Puis tu te dis qu’enfin la Terre a des protecteurs qui prendront soin de sa Création. Là encore, tu ne manque aucune miette de leur évolution à ces humains-là. T’aimerais bien créer ta civilisation toi aussi mais tu sais déjà qu’au fond de toi ça marchera pas. Alors t’en chéris une autre, celle de la Terre. T’admire et t’envie la Terre d’avoir pu créer tout ça. Tu te sens bien inférieure à elle, t’aimerais lui demander conseils mais tu sais qu’elle est très occupée alors t’ose pas trop. Quant aux autres planètes… Elles passent leur temps à dire des mauvaises choses sur la Lune. Tu comprends pas trop pourquoi, et tu préfères focaliser ton attention sur ta Terre chérie. Lune est blonde, Lune est douceur, t’as pas que ça à faire de la rendre moins lumineuse. En plus la Terre tient beaucoup à Lune. Tu ne veux froisser personne.

Revers de la médaille. T’aimes de moins en moins les humains à mesure de leur évolution. Ils font trop de dégât à ta Terre chérie. Tu te sens soudainement terriblement impuissante. Tu vois la Terre souffrir. Ta terre avoir des blessures au plus profond d’elle. Et avec ça, Lune souffre aussi. Tu peux rien y faire. C’est à ce moment-là que tu sens comme un certain sentiment de haine se créer en toi. Une haine d’autant plus destructrice qu’elle s’est mélangée au désespoir. Tu veux aider, tu veux faire quelque chose mais t’es qu’une gross planète qui ne sait même pas créer et donner la vie. Alors tu t’enfonces, tu perds pied dans ta tristesse et ta haine. T’as qu’une envie, c’est de t’écraser sur les humains et les réduire en poussière comme ils étaient au départ.


la jolie Rouge pleure la mort prochaine de son amoureuse la belle Bleue.

Les humains ne sont pas bons, ils sont le malin, ils doivent être effacés de la Terre, ils ne méritent pas de fouler ton sol, ma jolie Terre. C’est entre deux chuchotements envolés de planètes que tu trouves ton salut. Des étoiles se sont incarnées sur Terre pour atteindre certains de leur but. Pourquoi pas des planètes ? Voilà, t’as pris ta décision. Tu vas descendre sur Terre. Pour la sauver. C’est toi qui va faire ta loi et tous les détruire. Parce qu’isl ne méritent pas tout ce qu’ils ont. Ils ne méritent pas d’être heureux si ta Terre est malheureuse. Ils ne méritent pas de vivre si ta Terre souffre. ça y est, t’es en colère Mars. Et ta colère risque d’être dévastatrice.

Aussi vengeur que le dieu Mars pouvait l’être.

Incarnation is done. T’es tombé sur Terre le 25 décembre. Près d’une maison, cette maison qui allait devenir ton nouveau foyer. Jeune garçon nu errant dans le jardin de cette maison. T’es un peu perdu, un peu sonné, tu comprends tout juste que ton incarnation à marcher et que, bordel ce truc blanc est froid. Tu grelottes pour la première fois de ta vie. Deux personnes débarquent devant toi alors que tu peines à te mettre debout. Les premiers humains que tu rencontres. Dans ton esprit qui s’éveille, t’as qu’une envie, c’est de les réduire en poussière. Mais tu te dis que tu peux pas faire ça maintenant. Alors tu contractes simplement tes lèvres pour former un sourire tandis qu’ils te posent des tonnes de questions. Tu réponds simplement que tu n’as rien du tout. Rien du tout, à part un prénom. Arès.  C’est donc ça “parler” ? La femme supplie alors l’homme de te prendre sous son toit. T’es un miracle, t’es le miracle de Noël, l’enfant qu’ils ne peuvent pas avoir, l’enfant tombé du ciel qu’ils ont tant demandé, tant réclamé. Mais t’es un cadeau empoisonné et ce sont des humains beaucoup trop ignorants.

Tu grandis bien dans cette maison, Arès. Tu grandis bien, t’apprends beaucoup de choses. Particulièrement le fonctionnement d’une société humaine. Tes “parents” t’ont aussi mis à l’école pour que tu apprennes encore plus. Petit à petit, c’est là que tous tes vices explosent. Le lycée est ton premier terrain de jeu. Il y a une chose que t’as toujours eu envie de tester quand t’étais une planète. Ce rituel étrange que les humains ont et qu’ils peuvent pratiquer à tout âge. Ce rituel qui commence par ce qu’ils appellent “baiser”, “roulage de pelles”, “galoche”,  “palot” et qui finit par ce qu’ils ne veulent pas appeler en public. Première fois que tu baises. Dans les toilettes de l’établissement. T’as pris la première humaine qui passait devant toi. Vêtement provocateur, des gros seins. Une belle pute. T’as baladé tes mains sales et perverses sur tout son corps. T’as pas hésité à la déshabiller. A lui foutre un doigt dans la chatte. A la faire crier comme elle a jamais crié. Puis tu l’as pénétré, t’as pas attendu, elle avait qu’à pas crier aussi fort. Tu l’as troué comme une vulgaire poupée de chiffon, elle a encore crié. Tu l’as secoué comme un pantin, tu l’as pilonné comme jamais. Animal en rut. T’as grogné, tu t’es lâché, elle a crié toujours plus fort, tu t’es senti fier comme un paon. Elle a demandé une suite, t’as pas voulu, elle a insisté, tu l’as cogné violemment contre le mur des chiottes, elle est morte. Et toi, t’étais heureux. Première fois, premier meurtre. T’avais du sang sur les mains. Mais t’étais heureux.

Arès le monstre est réveillé, courez vous cacher.

uc

PSEUDO : Reeholay/Changbitch (changement progressif) AGE : Toujours 20 ans DÉCOUVERTE DU FORUM : J'y étais déjà bande de...grenouilles.      

JE VOUS AIME
(faut croire...sinon j'aurais pas un tc aussi vite                 )

avatar
Invité
━━ Invité ━━
MessageSujet : Re: Arès (+) El hijo de la destrucción   
Lun 13 Nov - 19:53

sur la preview ça faisait suspence à ton titre du coup j’ai misé sur el hijo de la puta, j’etais déçu en arrivant là
le recoucou avec dean la beauté la vie et courage tout ça ehe
naturellement nous faudra un lien
avatar
━━ newbie ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 13/11/2017
✧ Messages : 5
✧ Avatar : Ten Chittaphon Leechaiyapornkul [NCT]
✧ Crédit : solsken
✧ Multicompte : Artémis

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Arès (+) El hijo de la destrucción   
Lun 13 Nov - 19:54

Maintenant que tu le dis, j'aurais dû mettre ça. J'aurais été drôle MDRRRR
cimer
link is obvious baby
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 12/11/2017
✧ Messages : 64
✧ Avatar : Lee Minhyuk
✧ Crédit : calypsie
✧ Multicompte : Ren.
✧ Fiche : THE SUN WATCHES WHAT I DO, BUT THE MOON KNOWS ALL MY SECRETS.
✧ Thèmes : Thème ultime

Us against the world
✧ Rps en cours : Maybe if you weren't a monster - Dae-sung

✧ Âge : 26 ans.
✧ Occupation : CEO de Toyota Motors Astéria et candidat aux élections présidentielles.

Feuille de personnage
Localisation :
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Arès (+) El hijo de la destrucción   
Lun 13 Nov - 20:26

Tu m'avais pas manqué.
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 10/11/2017
✧ Messages : 57
✧ Avatar : lee taemin
✧ Crédit : calypsie
✧ Multicompte : andreas # eden # delilah.
✧ Fiche : it all belongs to you ∗ you left me without a word.
✧ Couleur : #891820
✧ Thèmes : stone heart - taemin.
this is gospel - p!atd (piano version)
✧ Rps en cours : rendaesungalice, ren, daesung

not a single ray of light on this silent night. walking and wandering alone in the darkness, following your scent that used to fill my body. at the end of my crumbling sight i see you who will drench my dry heart. is that a mirage ? is it you ? you’re getting farther away. in the strange maze where you trapped me, you’re so beautiful, i can’t even breathe.

in your maze that i can’t escape from, i open my eyes but I’m still in this strange maze. even when I wake up from my dream, you, you. i’m in your maze, you, you. no matter how desperately i try to hold on, the golden love becomes ash. my burnt heart hardens like stone. broken wavelengths flow down. i take a step forward with a hurting heart. as i flush red, the deeply paved scar won’t let me forget you.

my heart that hardened because of you, it can’t go on if it’s not you. your name deeply engraved in me, you’re the reason for my existence. waiting for you in this strange maze. in your maze, i don’t know where it ends. i open my eyes but i’m still in this strange maze. even when i wake up from my dream...
✧ Âge : 24 ans physiques.
✧ Occupation :
acrobate ─ lorsque la lune est haute, tu ravis les yeux des touristes, tu te plies, te déplies, tu excelles. le grand cirque d'astéria, les fils des étoiles ont su t'apprendre et te faire partager leur passion.
tueur à gage ─ lorsque le soleil brille, tu te tapis, caché derrière son éclat. personne ne saurait te voir, personne ne saurait te retrouver. tu es le meilleur.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant.
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Arès (+) El hijo de la destrucción   
Lun 13 Nov - 21:42

♥️
jtm.
pas le bon compte pour ça mais osef.


i've nothing left to give you
and i'm so burnt out and lost
Contenu sponsorisé
━━ ━━
MessageSujet : Re: Arès (+) El hijo de la destrucción   

 
Arès (+) El hijo de la destrucción
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
si·de·re·al :: ✧ CRÉATION D'ÂME :: fiches :: archives-
Sauter vers: