scary shit behind us ♦♦ ft; Ren

avatar
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 07/12/2017
✧ Messages : 38
✧ Avatar : SUNMI ♥
✧ Crédit : ava; rbp. sign; astra
✧ Fiche : radioactivité + chrono + links
✧ Couleur : #c0706e

✧ Âge : vingt-trois ans
✧ Occupation : vendeuse dans un sex-shop

Feuille de personnage
Localisation :
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : scary shit behind us ♦♦ ft; Ren   
Sam 16 Déc - 20:30


Traîné ici la nuit, c'est un peu stupide. Complètement. Mais c'est pour la bonne cause. La fumée s'échappe de ta bouche alors que tu marches seule. Seule. Au monde. Comme d'habitude. Tu pouvais faire quoi d'autre . Appeler une amie en mode Hey, accompagne-moi chez mon dealeur please, tu sais pas loin de l'hôpital psychiatrique abandonné complètement creepy que tout le monde évite ? Normalement tu n'y fais pas attention, tu détournes les yeux et change de trottoir. Mais là... Pourquoi ne pas tester tes limites ? Tes pas sont les seuls bruits que l'on entend dans la pénombre de la rue, il y a ta respiration aussi, qui accélère à chaque pas qui te rapproche du lieu-dit hanté. Tu tâtes ton poignet entre deux lattes, ta conscience n'est pas au beau fixe et ton esprit plane autant que les soi-disant fantômes qui hantent l’hôpital. Tu veux ressentir de l'adrénaline et la maîtriser, alors que la peur est un sentiment qui te terrifie. Tu te réconfortes en te disant qu'ils n'existent pas, que tu n'y a jamais cru et tu passes la porte après avoir jeté le mégo de ton joint dans le caniveau.


La seule lumière est celle des quelques rayons de lunes qui se faufilent au travers des vitres cassées. L'ambiance est là. Clairement. Tu allumes le flash de ton téléphone. Des tags, du matériel détruit, rouillé, le cadre parfait pour tourner un film d’horreur. Alors tu tirés une première fois sur l'élastique bleu et un frisson remonte ta colonne vertébrale alors que le caoutchouc rebondit sur ta peau. Tu souffles. Un bruit. Tu étouffes un cri aigu dans tes mains et ton téléphone tombe. Heureusement il ne casse pas. Tu l'attrapes et cours, quelques foulés. Tu regrettes, genre vraiment. Il y a quelqu'un ? Comme si quelqu'un allait te répondre... Tu pointes le flash vers plusieurs coins de la pièce dans laquelle tu t'es réfugié. Rien. Juste des ombres macabres qui racontent les histoires sombres des lieux. Tu tires de nouveau sur l'élastique et te laisses glisser le long du mur contre lequel tu t'es appuyé. Faut voir le positif, tu pourras écrire une putain d'histoire sur ton blog après cette expérience.



le mal me soigne
des souffrances, de la solitude, de l'amour
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Arrivé le : 23/10/2017
✧ Messages : 201
✧ Avatar : pcy
✧ Crédit : Sial
✧ Multicompte : Silver Hazard-Mori
✧ Fiche : REN → BOW
✧ Couleur : #624F7A
✧ Thèmes : 0.1 Love gets in the way.
✧ Rps en cours : He said pyjama party - Neo
Scary shit behind us - Az
s a t a n 's k i n d a c u t e - Lune
shit just got real - Alice + Dae


Son nom de scène est Rain ((oui, il s'est pas foulé)) - Toujours en train de crier - C'est le seul de l'appart à avoir un dressing ((qui fait la taille de sa chambre)) - Il hurle et se barre en courant lorsqu'il voit la moindre araignée ((ou mouche)) - Il joue de la guitare et du piano depuis qu'il a douze ans et a d'ailleurs les deux chez lui - Il a loupé son permis quatre fois ((et ne l'a toujours pas)) - Il a peur du noir et ne peux pas dormir sans veilleuse sauf s'il dort avec quelqu'un - Il a des troubles alimentaires - Il passe une heure quarante-cinq dans la salle de bain tous les matins - Il croit depuis toujours qu'il possède des dons exceptionnels parce qu'il est fils d'une étoile - Il passe son temps à nettoyer l'appart de fond en comble - Il ne supporte ni les hopitaux ni la médication et est parfois sujet à des crises d'angoisses et des cauchemars à ce sujet - Il a eu recourt à la chirurgie esthétique ((contre son gré)) - Son premier album est double disque de platine - Il fait une pause dans sa carrière mais continue à écrire des chansons - Il a un poisson rouge nommé Némo qu’il rationne en nourriture parce qu’il le trouve trop gros ((pas étonnant quand on sait que tous ses colocs le nourrissent tour à tour en passant devant)) - Il est sorti avec Taylor Swift pendant 4 mois -
✧ Âge : 21 ans
✧ Occupation : Auteur-compositeur-interprète, danseur, mannequin et modèle photo à ses heures perdues. ((carrière entre parenthèses))
ATM : étudiant en philosophie

Feuille de personnage
Localisation : Clématis
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: scary shit behind us ♦♦ ft; Ren   
Sam 13 Jan - 17:52

who dares, wins.Je m'étais lavé jusqu'à ne plus sentir mes membres endoloris et frippés. J'avais frotté, frotté, frotté, comme si le sang refusait de partir. Comme si j'étais marqué par la nuit horrible que je venais de passer avec Lune. Ce personnage sinistre. Je savais bien que raser les murs et l'éviter était une meilleure idée. Il exerçait une espèce de fascination sur moi, à la limite du malsain. J'étais toujours curieux de lui, de ce qu'il faisait et malgré la nuit pourrie que je venais de passer, je n'étais toujours pas sûr qu'il soit vraiment un assassin. J'avais l'impression qu'il était un peu gentil et les assassins c'est pas gentil. Peu désireux de le croiser ou de croiser n'importe qui d'autre, j'étais aller me perdre à pieds dans la ville jusqu'à atteindre ce quartier sinistre où on m'avait bien dit de ne pas mettre les pieds. Les chiens de chasse. Je sentais mon téléphone vibrer dans ma poche depuis plusieurs heures mais je n'avais pas envie de répondre. Je venais de sortir une chanson et je sais que tout le monde me congratulait sur les réseaux sociaux, je sais que mes "amis" m'appelaient pour me féliciter et m'encourager. Je savais aussi que le seul dont j'attendais l'appel resterait muet. Après tout, ça faisait des semaines que c'était le cas, ce n'était pas une pauvre chanson qui allait changer la donne. J'esquisse un sourire en croisant un enfant qui me toise de haut en bas avant de secouer la tête. Même les gamins sont bizarres ici. Je finis sur un chemin de terre au milieu de nulle part. Je commence à être assez loin et puis il fait assez nuit pour que j'y vois plus grand chose maintenant, je ferais bien demi-tour mais c'est avant de voir un éclat sur ma droite. Et quand je m'approche pour mieux voir, je repère une chevelure éclatante, tache doré sur le noir environnant. Je plisse les yeux, suspicieux. Qu'est-ce qu'une fille fait au milieu de nulle part en pleine nuit ? Elle entre dans le bâtiment hyper sinistre qui la surplombe et en observant mieux je me dit qu'on dirait vraiment, vraiment un truc hanté et abandonné depuis des lustres. J'esquisse un sourire. Je vais aller lui faire peur. Voilà le genre de pensées qui me traversent l'esprit lorsque je me suis ennuyé toute la journée tout seul. Et à aucun moment je me dis que faire flipper une inconnu dans un bâtiment abandonné en pleine nuit c'est vraiment creepy, ni que je risque de pas être bien non plus là-dedans. Je cours silencieusement pour la rattraper et je la vois allumer la torche de son téléphone. Je me plaque au mur comme un espion en me retenant de ricaner. Le bâtiment est sinistre mais j'ai les yeux et l'attention rivés sur la fille alors je ne fais pas attention. Je fais du bruit en touchant un morceau de métal par terre et la fille hurle en lâchant son téléphone. Je me cache dans un renfoncement pendant qu'elle scrute la pièce, visiblement angoissée. J'étouffe un petit rire entre mes mains. « Il y a quelqu'un ? » Elle se laisse glisser contre le mur pour s'asseoir par terre. Mince. C'est beaucoup moins marrant. Je glisse ma main vers la poignée de la porte contre laquelle je suis appuyé et la pousse doucement. Un grincement sinistre se fait entendre et mon sourire s'efface rapidement. Mes yeux parcourent la table métallique et le fauteuil qui avait surement été blanc dans une autre vie. Je retire ma main comme si je m'étais brûlé et recule de deux pas, la fille complètement oublié, le souffle court. « C'est... C- Un hopital. » Un bruit retentissant se fait entendre à l'étage du dessus et je hurle comme un fillette. « C'était quoi ????? Y a quelqu'un là-haut ? Un DOCTEUR ? UN FANTOME DE DOCTEUR ? » Je cours jusqu'à fille, les yeux fous. Je vais surement mourir là. C'est clair que je vais mourir dans un hôpital hanté. « C'est ta faute ! On va mourir. Il faut partir, viens vite !! » Je me met à chuchoter.



©️ 2981 12289 0



Rain
I wanna lay here, lost and bitter So long, I feel like I could die I wanna tell you what my truth is But it's buried down inside.
avatar
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 07/12/2017
✧ Messages : 38
✧ Avatar : SUNMI ♥
✧ Crédit : ava; rbp. sign; astra
✧ Fiche : radioactivité + chrono + links
✧ Couleur : #c0706e

✧ Âge : vingt-trois ans
✧ Occupation : vendeuse dans un sex-shop

Feuille de personnage
Localisation :
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: scary shit behind us ♦♦ ft; Ren   
Dim 14 Jan - 0:30


Le regret est un sentiment amer. Il te ronge en ce moment même. Pourquoi diable être venue ici et tester tes limites ? Tout va trop vite, ta respiration est saccadée, elle se faufile entre tes doigts devant ta bouche, inquiète de faire le moindre bruit. Mais il y a un bruit, un nouveau. C'était quoi ????? Y a quelqu'un là-haut . Un DOCTEUR ? UN FANTOME DE DOCTEUR ? Puis la silhouette, celle-ci aperçue plus tôt, enfin tu l'espères, qui fonce à toute vitesse en criant vers toi. Tétanisée tu fermes les yeux. Maigre bouclier face à ce qui pourrait être... n'importe quoi. C'est ta faute ! On va mourir. Il faut partir, viens vite ! Tu déglutis, dirige le flash vers le visage de ton interlocuteur. En reprenant difficilement le cours de tes émotions, tu te rend comptes que ce ne serais rien d'autre qu'un humain, normal, rien de plus. Pas un fantôme. Pas un esprit. Un être palpable fait de chair et d'os. Tu vérifies quand même en le repoussant, peut-être un peu trop violemment. Ta faute ? Ma faute ? Bizarrement, tu zappes la peur. Ce crétin t'a fichue la frayeur de ta vie et maintenant il t'accuse. Tu sais plus trop sur quel élastique tiré, sur quel pied danser. Tu te relèves tout en éclairant les alentours. C'est toi qui fais tous ces bruits depuis tout à l'heure ? Tu trembles un peu, sans savoir pourquoi. De nouveau le bruit qui vient de l'étage se fait entendre et tu comprends pourquoi dans les films d'horreur les gens vont toujours voir quand quelque chose d'étrange se passe. Toi aussi tu veux voir. Tu veux t'assurer que c'est qu'une fenêtre qui grince, qu'il n'y a rien de paranormal. Tu fixes le plafond. Puis tu fixes le jeune homme.

Ton genre vraiment envie d'aller voir. C'est plus fort que toi. Tu cherches dans le fond de tes poches quelques choses qui pourrait te calmer, mais tes cachetons sont à la maison. On va pas crever. Tu te forces à le croire du moins. Les fantômes ça n'existent pas. Tu prends une grande inspiration, te martyrise le poignet un peu plus et cherche des escaliers. Pars si tu veux, moi je vais voir. Tu fais genre, mais ta voix te trahis. Tu chuchotes aussi comme si parler à voix haute aller attirer tous les malheurs sur vous. Il te suit et on ne va pas se mentir, ça te rassure un peu. Pourtant il est un inconnu. Peut-être qu'il joue la comédie, qu'il veut pas que t'ailles voir ce qui se passe plus haut. Peut-être qu'il va te tuer, répandre ton sang sur le sol et faire un rituel satanique. We never know. Tu marches doucement, sans faire de bruit, ou presque. Le moindre bruit te fait sursauter. En haut des escaliers, un nouveau grincement, plus fort, te donne des frissons. Tu cherches... le réconfort ? T'attrapes son poignet sans vraiment t'en rendre compte. Tu pointes une salle avec le flash de ton téléphone. On dirait que ça vient de là-bas...



le mal me soigne
des souffrances, de la solitude, de l'amour
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Arrivé le : 23/10/2017
✧ Messages : 201
✧ Avatar : pcy
✧ Crédit : Sial
✧ Multicompte : Silver Hazard-Mori
✧ Fiche : REN → BOW
✧ Couleur : #624F7A
✧ Thèmes : 0.1 Love gets in the way.
✧ Rps en cours : He said pyjama party - Neo
Scary shit behind us - Az
s a t a n 's k i n d a c u t e - Lune
shit just got real - Alice + Dae


Son nom de scène est Rain ((oui, il s'est pas foulé)) - Toujours en train de crier - C'est le seul de l'appart à avoir un dressing ((qui fait la taille de sa chambre)) - Il hurle et se barre en courant lorsqu'il voit la moindre araignée ((ou mouche)) - Il joue de la guitare et du piano depuis qu'il a douze ans et a d'ailleurs les deux chez lui - Il a loupé son permis quatre fois ((et ne l'a toujours pas)) - Il a peur du noir et ne peux pas dormir sans veilleuse sauf s'il dort avec quelqu'un - Il a des troubles alimentaires - Il passe une heure quarante-cinq dans la salle de bain tous les matins - Il croit depuis toujours qu'il possède des dons exceptionnels parce qu'il est fils d'une étoile - Il passe son temps à nettoyer l'appart de fond en comble - Il ne supporte ni les hopitaux ni la médication et est parfois sujet à des crises d'angoisses et des cauchemars à ce sujet - Il a eu recourt à la chirurgie esthétique ((contre son gré)) - Son premier album est double disque de platine - Il fait une pause dans sa carrière mais continue à écrire des chansons - Il a un poisson rouge nommé Némo qu’il rationne en nourriture parce qu’il le trouve trop gros ((pas étonnant quand on sait que tous ses colocs le nourrissent tour à tour en passant devant)) - Il est sorti avec Taylor Swift pendant 4 mois -
✧ Âge : 21 ans
✧ Occupation : Auteur-compositeur-interprète, danseur, mannequin et modèle photo à ses heures perdues. ((carrière entre parenthèses))
ATM : étudiant en philosophie

Feuille de personnage
Localisation : Clématis
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: scary shit behind us ♦♦ ft; Ren   
Dim 28 Jan - 21:38

who dares, wins.Elle me retourne son flash de téléphone en plein dans les yeux et j'ai un mouvement de recul en mettant mes bras devant mon visage. Si en plus d'être mort, je finis aveugle c'est encore pire. En plus je sens ses mains me repousser brutalement, comme si je lui avais fait quelque chose. C'est pas moi le fantôme tueur ici et en plus c'est même pas à cause de moi si on est entrés ici ! Qui viendrait volontairement dans un endroit pareil ? Surtout en pleine nuit.

« Ma faute ? »

Je sors une tête mi-boudeuse mi-terrifiée de derrière mon bras.

« Oui c'est toi qui as voulu entrer ici ! »

Je continue de chuchoter en attrapant sa manche. Si seulement elle voulait bien me raccompagner dehors pour qu'on se fasse pas tuer en se séparant, si seulement on pouvait sortir. J'ai tellement peur que je l'entends même plus parler, bien trop occupé à suivre des yeux la lumière qu'elle ballade à travers la pièce à la recherche d'un agresseur potentiel sans cesser d'agripper sa manche beaucoup trop rassurante à mon goût, comme si la lâcher c'était déjà se séparer un peu.

«  On va pas crever. Pars si tu veux, moi je vais voir. »

Elle chuchote, se détache, commence à aller du côté des escaliers et mon regard glisse nerveusement de la porte à la fille. Je peux courir jusqu'à l'extérieur et me faire décapiter pas une tronçonneuse à la sortie ou monter avec elle et me retrouvé sanglé à une table métallique, un médecin fantôme avec des instruments de torture au-dessus de moi. Le choix est vite fait. Je préfère la tronçonneuse. Je fais deux pas en direction de la porte et puis je remarque une lueur sous la porte d'entrée. Un rictus horrifié déforme mes traits et je trottine pour rattraper la fille. J'agrippe son bras avec force en la poussant vers l'avant.

« Y-y a. Y a quelqu'un en bas, j'ai vu un truc en bas. Vite, monte vite. »

On arrive en haut et un coup d'oeil vers l'arrière m'indique qu'on a pas été suivis. Du moins pas encore je la lâche pour envoyer quelques messages paniqués à Andreas et je finis par sentir sa main contre mon poignet qui me ramène subitement à la réalité. Mes doigts glissent contre les siens pour les entremêler. J'espère de tout mon coeur qu'on va rien trouver. Rien-trouver. Elle pointe sa lumière vers une porte et mon envie de fuir se fait de plus en plus pressante.

« On dirait que ça vient de là-bas... »

« J'veux pas aller voir ! Je veux partir. Viens, on s'en va. »

Je la tire légèrement en arrière mais elle semble décidée.

« On a même pas d'arme et... »

Le silence se fait soudain étouffant. Plus un bruit ne le perce, il n'y a plus que nos respirations saccadées. On. Va. Mourir.


©️ 2981 12289 0



Rain
I wanna lay here, lost and bitter So long, I feel like I could die I wanna tell you what my truth is But it's buried down inside.
avatar
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 07/12/2017
✧ Messages : 38
✧ Avatar : SUNMI ♥
✧ Crédit : ava; rbp. sign; astra
✧ Fiche : radioactivité + chrono + links
✧ Couleur : #c0706e

✧ Âge : vingt-trois ans
✧ Occupation : vendeuse dans un sex-shop

Feuille de personnage
Localisation :
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: scary shit behind us ♦♦ ft; Ren   
Mer 31 Jan - 17:35

Deux flipettes. Deux chochottes. T'essayes de faire genre, mais ses doigts entre les tiens, bordel, ça fait longtemps que le contact humain ne t'a pas fait te sentir autant en sécurité. Quelque chose en bas, quelque chose en haut... Au final vous êtes un peu encerclé. Foutu. Non. Peut-être ? Tu serres sa main un peu plus fort. J'veux pas aller voir ! Je veux partir. Viens, on s'en va. ton coeur bat la chamade. Encore une fois tu'as entraîné quelqu'un dans tes potentielles galères... M'enfin tu n e l'as pas forcé non plus. Mais à ce moment même, fuir n'est pas une possibilité pour lui. T'es cramponné à sa main, le bras figé. Toute sorte de chose pourrait se cacher derrière cette porte. Un chat ? Un homme ? Un fantôme ? Ou rien du tout si ce n'est le fruit de votre imagination débordante guidé par le flot de toute la fiction vue à la télé et dans les livres.On a même pas d'arme et... une porte grince, elle s'ouvre, celle que tu visais avec le flash. Incapable de parler, tu tires sur l'élastique bleu à plusieurs reprises. Il fouette brutalement ta peau, la douleur te fera peut-être sortir de ta stupeur. On se casse... Tu chuchotes.

Tu ne veux pas savoir ce qu'il y a de l'autre côté finalement. Non ce n'est pas si intéressant que ça finalement. Tu resserres ta prise sur sa main et reprends la direction des escaliers. Peu importe ce qui se trouve en bas, dans ta tête ça ne peut pas être pire que ce qu'il y a en  haut. Tu dévales les escaliers sans réfléchir, sans le lâcher. Par la seule lumière du téléphone et un instinct de survie des plus vifs tu retrouves le chemin. Tu as raison, je n'ai pas envie de crever ici ! Tu peines un peu à parler dans votre folle course. Cette dernière se termine sur le trottoir devant le lieu soi-disant hanté. Vous vous éloignez même de quelques pas. Tu te laisses tomber sur le sol et l'entraînes avec toi. Putain... T'as pas les mots. Plutôt pas mal d'émotions. Ton coeur bat toujours aussi vite, mais ta respiration se calme enfin. Puis sans prévenir tu éclates de rire. L'adrénaline, la tension, la peur... un tout. Et tu décompresses ainsi, t'en ris jusqu'en avoir les larmes aux yeux. Bordel que ça fait du bien.

C'est à la lumière d'un lampadaire que tu peux plus ou moins apprécier le visage du garçon. Entre deux rires, tu lui jettes un coup d''oeil. Il doit te prendre pour une folle. Tu as l'air d'une folle, comme toujours. Je crois que c'est la chose la plus excitante que j'ai fais depuis des lustres ! Non, par ce que le cass de Nash, c'était excitant, mais pas dans le bon sens. Tu te sens comme libéré d'un poids, toute cette adrénaline, bien plus efficace que les médocs et la drogue. Tu te calmes un peu, te rends compte que vos doigts sont encore entremêlés. Tu le libères du boulet que tu es. Même si tu ne l'as pas traîné de force dans l’hôpital, c'est quand même un peu de ta faute. Mais tu ne trouves pas la force de t'excuser, seulement de regarder le ciel, pour ne plus soutenir son regard. Tu penses que c'était quoi ?



le mal me soigne
des souffrances, de la solitude, de l'amour
Contenu sponsorisé
━━ ━━
MessageSujet : Re: scary shit behind us ♦♦ ft; Ren   

 
scary shit behind us ♦♦ ft; Ren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Just to start shit [Libre]
» LET'S. DO. THIS. SHIT.
» I'm so sick of that same old shit (solo)
» Petit mâle croisé shih-tzu - caniche Quaregnon (Belgique)
» recherche shih tzu femelle J'ai trouvé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
si·de·re·al :: ✧ POINT FINAL :: archives :: archives rps-
Sauter vers: