désastre des astres ☾ lupa

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
━━ newbie ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 27/01/2018
✧ Messages : 19
✧ Avatar : kaya scodelario
✧ Crédit : old money (♥)
✧ Multicompte : aucun.
✧ Fiche : premier actesecond acte (fiche de l.)
✧ Rps en cours : Skopa (♥️)
bleubleubleu.

Feuille de personnage
Localisation :
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : désastre des astres ☾ lupa    
Sam 27 Jan - 17:52

─ Lupa Ødegård ─
ft. kaya scodelario
audacieuse × maligne × intrépide × colérique × dépendante × intransigeante × perfectionniste × compétitive × incohérente × directe × peu emphatique ou bien trop, toujours dans l'excès × créative × loyale × blessante × égoïste × auto-destructrice × agressive × vulnérable × méfiante × suave dans ses périodes de fragilité × dynamique × fataliste × anxieuse × versatile


lupa
& la mélasse sombre de pensées qui s'entremêlent, se collent, s'agglutinent pour ne plus se lâcher, jusqu'à s'en étouffer. Les doigts qui glissent sur la toile, teints de rouge, de son rouge, une des seules couleurs qu'elle semble pouvoir distinguer depuis quelques temps. Lupa ce serait l'agressivité primitive, les ongles que l'on planterait dans la chaire, si fort qu'ils en arracheraient quelques sanglots. Les étouffements collés contre la surface de ce coussin qu'elle aurait tant frappé de ces poings. Elle suffoque lupa, elle se meurt petit à petit comme une fleur, celle que l'on aurait pas cueilli, celle que l'on abandonnerait sur le coin du désert, elle n'aurait eu l'audace d'attirer un tant soit peu l'attention. Et puis, en une brise elle revient, plus forte, elle s'écrase contre le plexus comme un ouragan, une tempête qui ravagera cœur et corps, esprits et questions, elle est mordante, sanguine, elle ne pardonne pas.

L'égoïsme présent dans les moindres cellules, dévorant ces entrailles comme un semblant de maladie qu'elle nourrirait chaque jour. Les ténèbres hantent ces cheveux de jais et semblent hiberner dans un des recoins de son cœur. Elle asphyxie en observant le monde, le coin des lippes pincé, le bout des doigts dévoré par la morsure brûlante de la cigarette, elle contemple mais elle ne voit pas. Elle est étrangère Lupa, étrangère à cette empathie qui semble ravager le cœur des gens l'entourant. Elle comprend mais ne ressent pas les mêmes sentiments, ils semblent indéchiffrables, peu enclins à dévoiler leurs secrets. Ainsi, les larmes qu'elle ne peut verser semblent si égoïstes, pleines de ces propres remords, pleines d'une arrogance qui ferait grincer les dents et battre les portes. On aurait envie de lui cracher des vérités au visage, de lui reprocher ce cœur démuni d'une quelconque compassion avec violence, tout comme elle cracherait sa froideur des ses perles bleutées. Elle est anesthésiée de toutes ces émotions contagieuses, muraille plus forte ne perdant faces aux intempéries. Elle observe et apprend de son esprit aiguisé et presque polaire. Elle hoche la tête et prononce ses mots "Je vois. Et effectivement elle ne fait que voir, elle ne comprend pas. Elle n'en a que faire.

Lupa elle brille de sa spontanéité, elle respire l'instinct et la survie, l'aura particulière traînant derrière son dos comme une ombre captive que l'on ne pourrait arracher à son hôte. Elle porte dans sa poitrine la rancœur des êtres égarés, elle même se serait égarée un jour, dans son enfance et aurait perdu l'innocence des gamins ayant encore toute une vie pour parvenir à voir l'obscurité des choses. Elle n'a pas la crainte de perdre des choses Lupa, elle oublie et se sépare de ces biens comme s'ils n'étaient rien, elle renverse les vases et poignarde les tableaux d'un simple coup de sa folie passagère, d'une simple envie éphémère. Rien ne l'attache, rien ne semble importer à ces yeux si ce n'est que son bien-être. Et tout cela, ce n'est que l'effet de ces pensées bien trop embrouillées, bien trop agitées, celles ne cessent de grésiller dans son esprit. Elles ne cessent de susurrer des choses, de tenter l'impossible, de pousser jusqu'à l'infini. Et elle, elle ne peut s'empêcher de céder, ne sachant pas se placer des barrières, ignorant toute remarque car rien ne la retient sur Terre. Lupa serait la violence sourde et le sang qui bouillonne dans les veines, une bombe prête à exploser à tout instant, celle qui ne se contient que l'espace d'une seconde de plus, mais peut-être serait-ce la seconde de trop.

Le clignement des yeux et les soupirs que l'on garde, les secrets que l'on tente d'effacer, que l'on rase de la surface de la terre plutôt que de les avouer. Elle n'est que les secrets, ces choses que l'on craint de dire, celles qui nous feraient ombre, celles que l'on ne se sent pas de partager. Ainsi, elle garde le silence, elle s'arrache la langue pour ne pas être tentée de dévoiler ses faiblesses, pour ne pas se confier à celui ou celle qui pourraient les exploiter. Elle se doit de rester forte, mais elle faiblit, elle devrait être brillante mais elle se noie dans les questionnements idiots. Elle devrait réussir mais elle ne cesse d'échouer car bloquée, acculée face à des démons qu'elle n'arrive pas à surmonter. Et elle peine à fermer les yeux Lupa, elle se méfie du monde et du noir de la nuit, elle craint la pluie car elle est glacée et le soleil car il pourrait la brûler. Elle craint les sourires car ils peuvent être bien trop francs, les regards car ils peuvent surprendre, elle craint les sentiments et émotions car ils rappellent qu'elle existe encore, qu'elle pourrait avoir le cœur fragile d'autrui entre ces doigts, qu'elle est beaucoup trop nocive et acerbe pour pouvoir le préserver sans le blesser.

Oh elle a le courage.
Pour fuir. Oublier. Effacer. Se blesser.

S'érafler et se meurtrir petit à petit, s'isoler pour tenter de se punir, pour tenter de se faire une place. Elle est pleine d'agressivité coupable Lupa, celle qui blesse et qui déchire le cœur, celle qui arracherait le souffle, celle qui hante jour et nuit, nuit et jour et qui donnerait envie de pleurer. Mais elle ne pleurera pas, jamais, elle est bien trop fière. Bien trop humaine. Contradictoire.

Elle aime le monde et ces habitants.
Les différentes opinions, les mots blessants. La mélasse claire/obscure que forme l'humanité.

Et puis parfois, la valse se contradictions se lance et ne s'arrête point. Elle se retrouve à réaliser réellement le mal d'autrui et à compatir, elle se retrouve fébrile, tremblante dans un coin sombre, elle espère qu'une main vienne se glisser sur son visage et ne vienne sécher ses larmes qu'elle tente faiblement de contenir. Oh, parfois elle espère Lupa, parfois elle a de l'espoir, parfois elle semble s'adoucir comme une rose, délaissant la tempête pour devenir le calme et il apaise, il apaise tellement. Toute petite, elle se roule en boule, elle redevient fragile, elle dévoile ses faiblesses et se change en soie que l'on pourrait oser caresser sans se retrouver blessé. Elle se montre réellement, comme une entité précaire et instable, souffrant de sa propre instabilité, s'accrochant à sa dépendance et à ses liens jusqu'à les étouffer. Et elle a du bon au fond, tellement de bon. Cependant elle se contente de le piétiner d'un simple coup de talon car elle est bien trop peureuse. Lâche. Protectrice.

mais sachez qu'elle vous aura au moins un jour déjà aimé.


☾☾☾ ∞
Pluton, jadis planète considérée, désormais légèrement méprisée. Lui qui a tout perdu, par sa petitesse, par son caractère encore naissant. Pluton, c'est la froideur de la glace l'entourant, les mots cinglants, l'innocence de celui qui n'a jamais fréquenté la Terre et ses habitants. Oh. Et il se morcelle Pluton, il est meurtrit et pratiquement détruit, il ramasse ses morceaux petit à petit, l'ego trempé dans du souffre, presque aussi abîmé que lui. Il ne naît que par vagues, il n'apparaît que par périodes petites, encore enfermé dans ce coeur et cette enveloppe qui n'est pas la sienne, qui ne le sera peut-être jamais. Il n'a pas réussi. Ni son incarnation, ni encore son atterrissage mais bien que fier, il a rassemblé ses forces pour posséder autrui, petit à petit, se glissant dans ses veines comme de la lave, pour finalement tout obtenir pour lui. Oh mais il aime les gens Pluton, éternellement, amoureusement, passionnément, dangereusement Il les aime autant qu'il ne peut les haïr et les mépriser de l'avoir abandonné, de l'avoir délaissé pour une différence. Il est amer et aimant, rustre et délicat. Il ne pardonne pas. Il veut tout avoir, sans attendre pour reconstruire un amour propre brisé. Il cherche les forces dans ce coeur éreinté pour enfin, finir par s'en emparer. Définitivement.

groupe :
Damnée et déchue, née pour vivre, née pour survivre. Condamnée à s'éteindre ou à étouffer la lumière d'autrui.
prénom(s) nom :
lupa l'agressive, la consonance qui trompe et qui exploite sa douceur éphémère. Lupa la louve, la solitude, la force de la nature. Ces qualités lui avaient été données à sa naissance espéraient ces parents, l'histoire en a prouvé autrement. Ødegård ou encore Odegaard, le patronyme familial qu'elle porte encore avec amertume. Synonyme de la ferme abandonnée, bien qu'elle n'ait ne serait-ce qu'une fois vu une de ces nombreuses fermes.
âge :
cela semble si loin désormais, pourtant les années s'amenuisent petit à petit, elle en aurait perdu le compte. Vingt-six ans très récemment et cette impression d'avoir plongé dans un bassin d'obscurité.
date de naissance (ou d'incarnation) :
23 Décembre, date presque maudite d'avant Nöel. Elle n'avait pas été un cadeau avant l'heure mais plutôt une source de problèmes majeurs pour ses parents. Elle ne le regrette même pas. Toutefois elle haït cette date et sa représentation.
lieu de naissance (ou d'incarnation) :
Éclore dans la ville de Tromsø en Norvège a toujours été source de joies et de peines pour elle.
nationalité :
norvego-américaine, elle a un peu de sang français du côté de la famille de son père.
occupation :
l'écriture et son sang. L'écriture et ces larmes, elle écrit sa vie et vit ces écrits avec cette conviction névrosée. Précédemment elle était graphiste dans l'entreprise de son ancienne relation, mais elle a tout laissé tomber un jour sans en donner de raison. Ses différents métiers ne durent pas, plus. Rien ne dure lorsqu'elle est présente. Elle tente de s'y accrocher encore.
situation familiale :
complexe et difficile à définir, elle creuse les cœurs et crée des liens pour ensuite les détruire. Elle est précaire et ses liens sont de loin de plus en plus instables.
situation monétaire :
Pour le moins aisée en vérité, cependant elle n'y touche pas à cet argent, ces papiers salis par les mains d'autrui. Elle vit de manière modeste, plutôt que dans un appartement bien trop grand qui lui rappèlerait son introspective tristesse.
taille :
1m72.
nom de l'astre (si besoin) : planète reniée, planète renommée. Pluton, le petit, la maniature glaciale.



Les écorchures constellaient les parcelles de cette peau blanche, dénuées d'un moindre pardon, mot banni dont elle ne connaissait la définition correcte. Dans les yeux, le déni, le néant, une parcelle de sauvagerie enfermée, renfermée, menottée au sol, la tête baissée. On en faisait pas appel, jamais. Et puis cet élan de voix qui résonne, celui dont elle préfère ne pas en parler car elle sonne creuse et irréelle, on donnerait volontiers notre statut de fou aux véritables aliénés du monde. Oh. Elle résonnait encore, dans la poitrine comme une goutte insistante retombant sans cesse sur le front, celle qui créait une vague qui ne cessait de croître. C'était un marteau piqueur. C'était des coups de couteau répétitifs. Ça écorchait les peaux et les noms. Ça faisait perdre la raison.

Puis ensuite... le néant.

c'était le néant. néant.
Les pièces qui se disloquaient et qui ne s'emboitaient plus.
Qui disparaissaient devant les yeux, évaporées et annihilées. C'était le déni. L'inutile. Le brisé. L'impalpable inexistant. Pourtant ça creusait un terrier dans le crâne et les idées, ça se noyait jusqu'à ne plus pouvoir penser. Ça rendait fou jusqu'à compter les secondes et les minutes, se frottant le crâne, griffant la peau, s'arrachant les cheveux jusqu'à ce qu'il ne reste rien. Rien de plus que le reflet des yeux dans la glace et l'affreuse image de sois. elle était  + d y s f o n c t i o n n e l l e. +

& Pluton,  meurtrit.  

☾☾☾ ∞

Dans les cieux il scintillait, de sa petite carrure, de sa minuscule envergure, un peu comme une étoile au loin, celle qui ne brillera jamais autant que ces compères. Il avait attendu Pluton, longtemps, le temps était si différent dans l'espace, il le créait à sa manière dans cette surface encore plus lisse et glacée que le verre. Et puis, dans sa discrétion il observait les autres planètes tourner, enviant la Terre qui elle en sa surface, avait des êtres qui ne cessaient d'évoluer. Ils étaient si fragiles les humains, si délicats, temporaires alors que lui espérait encore être éternel. Jamais ils ne pourraient marcher en sa surface, il les reniait par leur besoin d'exploiter les ressources de la Terre mère, tout autant qu'il enviait leur soif de découverte. Ils étaient condamnés à mourir ces pauvres êtres, à dépérir, nourrir ce globe qu'ils ne cessaient de détruire. Mais ils évoluaient, ils fascinaient, ils hypnotisaient. Sans même qu'il ne s'en rende compte, il était tombé fou amoureux, d'eux et de l'humanité.

Il voulait les avoir pour les contrôler.
Il voulait leur amour, leur pauvre reconnaissance fallacieuse. Il voulait assister à leur naissance et à leur mort. Il voulait se réjouir. Il avait besoin de posséder. De les aimer.

Mais ils l'ont  (( p o i g n a r d é. ))
En le faisant tomber de son trône, en rouvrant les plaies qu'il tentait maigrement de panser. Ils l'ont discrédité au rôle de planète naine. Et puis c'était quoi ça, naine ?!  Son amour pour eux ne le serait jamais.

Puis un jour, il décolla de l'espace, il disparu dans la nature en une ruée proche de l'étoile filante. Il franchit l'atmosphère terrestre, pour finalement défaillir, faiblir, presque disparaître en une traînée de poudre. Et dans sa cavale désespérée, il trouva où s'abriter. Un coeur comme le sien, plein d'ambition et de rêves. Un coeur humain, aux sentiments qu'il ne parvenait encore à décrire et nommer. Si elle pleurait, il pleurerait aussi. Si elle souffrait, il en hurlerait de douleur. Il partagerait ses peines et ses regrets, il la détestait et l'adorait. Mais tout ce qu'il aimait, il désirait également le faire sien.

☾☾☾ ∞

Les blessures sur sa peau faisaient écho à ses souvenirs passés, parcelles désagréables qu'elle aurait depuis longtemps désiré effacer de sa vie, annihiler définitivement pour ne plus y faire face. Non qu'elle n'ait pas survécu aux mauvais traitements causés par cette femme qui avait jadis été sa mère, non qu'elle n'ait pu se retenir de verser une larme devant ce père en tout point semblable à sa compère. Oh, elle aurait désiré ne plus avoir à leur faire face après leur échec cuisant, leur tentative de détruire sa vie et à sa confiance en sois. Elle les détestait si fort que parfois le tonnerre grondait dans ses veines, que tout ce qui se trouvait devant ses yeux les rappelant eux et leur personnalités l'irritait au plus haut point. Elle avait jadis été une parcelle de lumière sculptée, brillante et si attrayante toutefois les mains humaines l'avaient étreinte et étouffée si fort et si longtemps, qu'il ne restait désormais que de pauvres morceaux à ramasser. Il était étrange, mais elle s'y était fait à cette sensation déroutante qu'était de baisser la tête et contempler les morceaux de verres ayant été une partie de son innocence. Sauf qu'elle ne baissait plus la tête, non plus jamais, elle valait tellement mieux que ça.

Lupa, c'était la naissance de l'enfant encore imprévu, l'union d'une femme aux activités lucratives grandissantes dans le monde du commerce et de l'homme qu'elle ne cessait d'aimer à la folie et bien plus encore. Lupa, elle était de trop dans cette relation parfois fusionnelle et belle puis malsaine et cruelle, un mélange qui donnait le tournis et qui sur elle, créait une instabilité qui désarmait autrui. Ils avaient tenté de l'aimer à leur manière, maladroitement, lui donnant le nom d'une créature pouvant être libre, capable d'être autonome. Lupa c'était la jeune louve vorace, fruit de leurs entrailles, quelque chose qui devrait être parfait, l'héros de toute guerre. Et puis, c'était également une sorte de dégoût pour sois, en leur rêves idylliques ils auraient préféré que cet enfant soit un homme, un battant, l'épée et non la plume, elle avait été un outil, mais pas le bon. Oh. Lupa c'était l'enfant de la démesure, l'enfant porteur de haine et d'amour, de l'affiliation des deux émotions qui semblaient se mêler parfaitement à leurs yeux, mais qui était au contraire signe de difficultés chez elle. Et ils l'avaient vus, que cette jeune était encore remplie de quelque chose qu'ils ne connaissaient pas encore, qu'elle peinait à se lier avec autrui à cause de son désordre affectif. Dans le fond, jamais n'avaient-ils tenté de lui adresser une quelconque parole gentille sans une pensée intéressée derrière. Mais elle ne parlait pas cette jeune louve, non elle restait dans l'ombre en attendait sa lune, elle attendait que l'orage de coups ne s'abatte sur elle avant de pouvoir daigner à baisser les yeux. Elle n'était pas assez forte pour porter cette couronne qu'ils désiraient lui offrir alors ils l'ont piétiné comme une fleur fanée, comme des os broyés jusqu'à ce qu'il n'en reste que des mots discrets qu'elle n'osait murmurer mais qu'elle mettait sur papier. Elle n'était pas un roi, elle n'avait pas de force pour leur royaume toutefois elle en avait assez pour faire basculer leur château de cartes en papier.

Puis un jour, la jeune grandi et s'amouracha d'un coeur aussi meurtri que le sien. Il sembla que la belle blonde décolorée, sa nouvelle rencontre, ait quelque chose qu'elle n'ait pu déceler chez autrui. Elle avait la fougue de la jeunesse et la tendresse au bout des doigts. Mais elle avait également la tempête dans les paumes et l'infini dans le regard. Dans les traits bridés de ces yeux, Lupa n'y distinguait pas la différence de culture, mais une part d'aventure, une part de mystère. Elle pouvait partir en voyage rien qu'en ne la regardant, elle partait dans les rêves lorsqu'elles se mettaient à se disputer entre elles, trop fières pour accepter le fait que finalement, elles étaient bien plus semblables qu'elles ne pourraient l'avouer. Et ces sentiments, jamais elle ne lui dit, elle préféra rester à ses côtés comme une ombre reste à côté de la lumière. Elle était l'ombre, sa muse sa lumière et la rage qu'elle pouvait porter dans sa poitrine à cause des marques violacées restées cachées sous les tissus de son corps se calmait, temporairement. Jour pour jour, elle explosait petit à petit Lupa, sans aucune honte, sans aucune forme de regret. Elle voyait dans les yeux des jeunes encore incompris et jaloux de cette vie de rêve qu'elle devait sois disant mener, un élan d'hypocrisie et de jugement, elle avait tant envie de leur faire manger leurs bureaux et leur téléphones, de leurs faire avaler leurs larmes et les siennes, car finalement, les siennes ne cessaient de lui brûler le coin des yeux. Mais elle les retenait, car les laisser couler serait un signe qu'elle avait perdu quelque chose de précieux et ne pourrait jamais le retrouver.

Une part d'espoir peut-être ?

L'approche de la majorité et le goût d'interdits qui se mêle au désir de réussite. Oh, elle était brillante cette petite, mais au potentiel encore insoupçonné, au désir d'avancer encore caché. Elle étudiait pour mener une vie correcte et se raccrocher au rêve d'un jour faire quelque chose de grand, s'intéressant à la grande littérature et aux dessins poétiques dont elle en voyait les traits les plus infimes. Elle aimait la science et la poésie, elle aimait l'art et le débat dans leurs formes les plus premières. Elle aimait se languir devant un bon livre tout autant qu'elle aimait en faire bouffer des pages aux trop curieux de sa vie. Elle se cachait cette louve, se terrant dans son terrier, le museau dissimulé en obscurité. La nuit était son royaume, le moment parfait de son inspiration. Ces mauvais traitements lui avait ôté le moindre sommeil correct, elle ne faisait que de fermer les yeux et attendre que le monde passe, que l'instinct vienne épuiser ses pensées incohérentes pour la préserver.

Toutefois, elle ne savait pas si elle voulait être préservée.
Elle ne savait pas si elle ne voulait pas disparaître.

Elle en avait assez Lupa, de vivre dans un océan de violences et incertitudes constant. Elle en avait marre de finalement avoir du mal à faire confiance, de voler en permanence, à se retrouver dans un commissariat une semaine sur deux car elle était allée trop loin. Elle recherchait une forme de paix, une manière de calmer ses remords et ses craintes. Elle avait voulu serrer la main de sa jolie blonde, mais cette fleur-ci était déjà partie, dans les bras d'un autre. Un homme qui disait la mériter alors que la seule chose qu'il méritait était un poignard dans le coeur, histoire de goûter à ses propres ressentis. Encore une fois, impériale, fausse souveraine du monde factice d'être et paraître elle est restée inébranlable, quittant ce nid de vipères non sans en trancher la tête du roi et de la reine. Elle est partie en faisant scandale, en renversant tout ce qui pouvait être renversé et en détruisant tout ce qui pouvait être détruit. Sur le moment le feu lui sembla son ami, mais elle n'eut le coeur à brûler cette maison à souvenirs et à les brûler aussi. Ainsi, elle partit devant la surprise et le choc de ces deux parents, mots désormais aussi bannis que le pardon, cette chose qui ne leur serait jamais accordé. Après cette aventure, elle quitta son pays d'origine avec sa belle fleure blonde pour rejoindre un autre, faisant ses premiers pas sur Astéria, cette ville qui donnerait bonheur au commencement et qui ensuite viendrait lui brûler les ailes.

Un monstre avaient-ils ( i n v o q u é )
Un monstre qu'ils ont + c r é é +

Et la couronne elle leur a volé, pour finalement l'écraser de ces pieds. La satisfaction était presque... oh oui, presque à son apogée.

Par la suite, elle reprit le cours de sa vie bancale, jurant de ne plus plonger dans la déchéance, de se rendre honneur à elle même, seule entité qui comptait dans ce monde encore étrange. Lupa, elle s'est accrochée à la vie comme une forcenée, les crocs plongé dans ses propres plaies, elle aurait été capable de se brûler un bout de chair pour s'assurer de sa propre survie. C'était devenue une obsession, une sorte de besoin que de tout contrôler et de s'assurer que rien ne viendrait l'empêcher de continuer sa route. Elle s'est trouvé un métier, dans une des entreprise de son amour de l'époque, celui qu'elle avait presque autant aimé que son premier amour, sûrement tout autant que le deuxième et troisième amour, que le dixième. Elle était folle du monde, craquait pour un sourire, oubliait le lendemain. Toutefois, son coeur basculait pour un autre, le frère de sa fleur, le compagnon de garde l'ayant toujours protégé du pire tout en l'enfonçant dans le vice. Elle l'avait aimé éperdument, décidément sûre que cette famille qui était leur serait le fléau de son coeur. Elle l'avait aimé à la folie et plus encore, jusqu'à ce qu'il disparaisse un jour, sans prévenir.

" Il m'a brisé le coeur. Toi tu n'as brisé que ma vie. " — Vladimir Nabokov

Ce fût après que ses doigts vinrent s'accrocher aux parois tout en haut de la falaise que Pluton rejoignit son coeur, rouvrit ses blessures pour en déposer des nouvelles, beaucoup plus nocives. Il l'avait poussé à nouveau, sans se soucier, sans même craindre que son être entier ne tienne pas le coup. Elle était forte Lupa, alors sans doute, survivrait-elle assez de temps pour le permettre de récupérer des forces.

Ou bien. Peut-être pas.

PSEUDO : Animagus. AGE : 19 ans, bientôt la vingtaine. DÉCOUVERTE DU FORUM : grâce à Hermi kwndidk.

Le blabla du créa : Hm.. qu'est-ce que je pourrai dire ? J'aime bien parler pour ne rien dire, j'aime la bouffe, je vis pour manger et je ne mange pas pour vivre. Je ressors d'une pause rp assez conséquente alors ne me jugez pas trop svp et sinon je m'investi dans les forums avec des persos célébrités maintenant, avant j'étais dans le manga. J'aime le contexte et je rêve de pouvoir utiliser un défibrillateur un jour pour voir si ça fait comme dans les films. Wala, ne fuyez pas...
svp je suis gentille  

avatar
━━ newbie ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 19/01/2018
✧ Messages : 12
✧ Avatar : lee ji eun (IU)
✧ Crédit : faust
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: désastre des astres ☾ lupa    
Sam 27 Jan - 18:51

bienvenue à toi,
en plus avec la belle kaya 
hâte d'en apprendre plus sur ton personnage 
bon courage pour ta fiche 
avatar
━━ newbie ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 18/01/2018
✧ Messages : 12
✧ Avatar : byun jungha
✧ Crédit : sv bb
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: désastre des astres ☾ lupa    
Sam 27 Jan - 19:27

J'AI PAS LE FIRST OMG




et on aime ce que l'on voit, et on aime ce qu'on entend – jusqu'à en oublier parfois la couleur de ses lèvres sous le rouge à lèvre carmin ;

avatar
━━ administrateur ━━
✧ Arrivé le : 23/10/2017
✧ Messages : 201
✧ Avatar : pcy
✧ Crédit : Sial
✧ Multicompte : Silver Hazard-Mori
✧ Fiche : REN → BOW
✧ Couleur : #624F7A
✧ Thèmes : 0.1 Love gets in the way.
✧ Rps en cours : He said pyjama party - Neo
Scary shit behind us - Az
s a t a n 's k i n d a c u t e - Lune
shit just got real - Alice + Dae


Son nom de scène est Rain ((oui, il s'est pas foulé)) - Toujours en train de crier - C'est le seul de l'appart à avoir un dressing ((qui fait la taille de sa chambre)) - Il hurle et se barre en courant lorsqu'il voit la moindre araignée ((ou mouche)) - Il joue de la guitare et du piano depuis qu'il a douze ans et a d'ailleurs les deux chez lui - Il a loupé son permis quatre fois ((et ne l'a toujours pas)) - Il a peur du noir et ne peux pas dormir sans veilleuse sauf s'il dort avec quelqu'un - Il a des troubles alimentaires - Il passe une heure quarante-cinq dans la salle de bain tous les matins - Il croit depuis toujours qu'il possède des dons exceptionnels parce qu'il est fils d'une étoile - Il passe son temps à nettoyer l'appart de fond en comble - Il ne supporte ni les hopitaux ni la médication et est parfois sujet à des crises d'angoisses et des cauchemars à ce sujet - Il a eu recourt à la chirurgie esthétique ((contre son gré)) - Son premier album est double disque de platine - Il fait une pause dans sa carrière mais continue à écrire des chansons - Il a un poisson rouge nommé Némo qu’il rationne en nourriture parce qu’il le trouve trop gros ((pas étonnant quand on sait que tous ses colocs le nourrissent tour à tour en passant devant)) - Il est sorti avec Taylor Swift pendant 4 mois -
✧ Âge : 21 ans
✧ Occupation : Auteur-compositeur-interprète, danseur, mannequin et modèle photo à ses heures perdues. ((carrière entre parenthèses))
ATM : étudiant en philosophie

Feuille de personnage
Localisation : Clématis
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: désastre des astres ☾ lupa    
Sam 27 Jan - 21:56

Citation :
je rêve de pouvoir utiliser un défibrillateur un jour pour voir si ça fait comme dans les films.

grave d'accord
Encore une jolie plume je vois (et un joli faceclaim je        )

BIENVENUE si t'as des questions, viens me voir sur le discord



Rain
I wanna lay here, lost and bitter So long, I feel like I could die I wanna tell you what my truth is But it's buried down inside.
avatar
━━ newbie ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 26/01/2018
✧ Messages : 12
✧ Avatar : jung taekwoon (LEO - VIXX)
✧ Crédit : bâton
✧ Multicompte : clyde
✧ Fiche : un chien de l'enfer
✧ Couleur : #7AFAB6
✧ Thèmes :
001
002
003
004
005
006
✧ Rps en cours : ft. ren


who has a face like alice does ?
who has a voice like alice does ?
who has a choice like alice does ?

(nobody, n o b o d y)

∗ ∗ ∗

✧ Âge : vingt-deux ans
✧ Occupation : vendeur au lucky cat / catfisher

Feuille de personnage
Localisation : clématis à la maison, cdc au travail
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: désastre des astres ☾ lupa    
Sam 27 Jan - 22:11

bonjour toi
trop content de voir une nouvelle ffkdogpkdkogd en plus ta plume et ton faceclaim me rendent très, très faible (trop faible )
on ne se connaît pas mais je t'aime déjà
avatar
━━ newbie ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 27/01/2018
✧ Messages : 19
✧ Avatar : kaya scodelario
✧ Crédit : old money (♥)
✧ Multicompte : aucun.
✧ Fiche : premier actesecond acte (fiche de l.)
✧ Rps en cours : Skopa (♥️)
bleubleubleu.

Feuille de personnage
Localisation :
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: désastre des astres ☾ lupa    
Dim 28 Jan - 22:04

HELLOOOO !

@Iseul Leone >> Merci beaucoup beauté, c'est très gentil à toi d'être passée. Ouiii Kaya, j'ai craqué pour sa bouille, j'avoue tout #faiblesseultime

@Hermione Kane >> NON TU N'ES PAS FIRST HONTE A TOI ! *meurs* Merci de m'avoir présenté le forum, tu es fab, je t'aime poupée. J'ai un peu beaucoup squatté tes avatars en passant parce que fwoheufwge trop de feels. Comme toujours, lien toussa toussa. tmtc.

@Ren Kobayashi Alors déjà, je t'aime parce que j'ai cru être une des seules personnes à vouloir essayer ça  On complottera ensemble un jour et on essayera le défibri' t'inquiète pas, PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET ! Et sinon merci tu es sweet eiohfwiuhe, genre je ne sais pas où me mettre avec vous jpp ! Ça dis que j'ai une jolie plume, j'ai été jeter des petits coups d'oeil aux fiches, c'est le paradis ici question plume. Que du bô pour les yeux  Je n'hésiterai pas si j'ai des questions en tout cas ♥️

@Alice de Guise Coucou toi
J'aime tellement ton pseudo, épouse-moi - j'ai été un peu stalker ta fiche juste avant... pastaper -    
Owi craque, cèdes j'aime ça. Sois faible, je le suis aussi je compatis t'inquiète pas. Mais c'est tellement bon de craquer aussi Je t'aime aussi et merci pour l'accueil ♥️
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 17/01/2018
✧ Messages : 10
✧ Avatar : lim bora
✧ Crédit : luaneshë
✧ Multicompte : andreasedenlune
✧ Fiche : the lord said
✧ Couleur : #F6A198
✧ Thèmes : ghoststayfalling in reverse
✧ Rps en cours : à venir ~
✧ Âge : 22 ans
✧ Occupation : à la tête de la NEA
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: désastre des astres ☾ lupa    
Lun 29 Jan - 9:24

HELLO JE PASSE DIRE BONJOUR AVEC MON COMPTE PAS VALIDÉ ET ALORS
tu vas faire quoi hein
tu vas faire quoi
tu veux t'taper ??

(ok j'aurais vraiment dû dormir plus cette nuit, pardonnez moi)

installe toi, fais ton petit nid.
des kissous


MOON
LOVERS
avatar
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 07/12/2017
✧ Messages : 38
✧ Avatar : SUNMI ♥
✧ Crédit : ava; rbp. sign; astra
✧ Fiche : radioactivité + chrono + links
✧ Couleur : #c0706e

✧ Âge : vingt-trois ans
✧ Occupation : vendeuse dans un sex-shop

Feuille de personnage
Localisation :
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: désastre des astres ☾ lupa    
Mer 7 Fév - 19:02

Un peu en retard mais je viens dire bonjour quand même...
Bienvenue ici ! J'espère que tu te plairas

Amour sur ta face


le mal me soigne
des souffrances, de la solitude, de l'amour
avatar
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 21/02/2018
✧ Messages : 20
✧ Avatar : Holland Roden.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: désastre des astres ☾ lupa    
Jeu 22 Fév - 13:14

Coucou
Je viens juste te dire que je suis absolument amoureuse de ta plume, huge coup de coeur sur Lupa et j'espère te voler un RP quand tu seras validée

Alors finis moi ça je t'attends

(comment ça je suis pas validé ?)
avatar
━━ newbie ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 27/01/2018
✧ Messages : 19
✧ Avatar : kaya scodelario
✧ Crédit : old money (♥)
✧ Multicompte : aucun.
✧ Fiche : premier actesecond acte (fiche de l.)
✧ Rps en cours : Skopa (♥️)
bleubleubleu.

Feuille de personnage
Localisation :
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: désastre des astres ☾ lupa    
Sam 24 Fév - 11:04

Hello chicas calientes  

Tout d'abord merci pour votre accueil, il est vraiment adorable je vous aime fort ❤️

Delilah >> QUOI ?! MAIS TU VIENS SANS ÊTRE VALIDÉE ?! C'EST HONTEUX ! Non mais azy viens on va se batter wesh ! Merci ma choupie ça me fait très plaisir ton message jpp

Azraëlys >> J'adore ton pseudo jpp, il est vraiment sublime je suis fan. Merci boté ! C'est très gentil à toi et t'inquiète pas pour le retard, tu as vu comment je suis à la ramasse rien que pour finir ma fiche

Nessie >> Non mais que des beaux pseudos ici c'est quoi ce truc ? Je vais aller me cacher moi si c'est comme ça.

JE. JE... OH. IWNDIDKWIFKEIEKE
Ton message m'a tellement touchée, c'est vraiment adorable ce que tu me dis, je suis tellement gênée là Ce serait avec très grand plaisir pour un rp, je vais aller stalker ta fiche dès maintenant parce que j'ai pas de respect //meurs. Justement tu m'as tellement boostée que je l'ai finie, j'ai réussi purée ;;

Keur sur toi, diamond ❤️
Contenu sponsorisé
━━ ━━
MessageSujet : Re: désastre des astres ☾ lupa    

 
désastre des astres ☾ lupa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PARK JI MIN + des astres, désastre.
» [Pastorale] Laon [Terminée]
» [entrainement] Les astres s'agittent
» Les cavaliers du désastre.
» Un dragon sur Moon consultons les astres et suivons notre déstiné !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
si·de·re·al :: ✧ CRÉATION D'ÂME :: fiches :: validés-
Sauter vers: