You can call me monster

avatar
━━ newbie ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 13/03/2018
✧ Messages : 12
✧ Avatar : Kai (EXO)
✧ Crédit : shinju.dot
✧ Multicompte : Alcor
✧ Fiche : Meet MeCall MeKiss Me
✧ Âge : 24 ans
✧ Occupation : Acrobate
Infirmier à mi-temps
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : You can call me monster   
Mar 13 Mar - 22:43

─ boyung jang ─
ft. Kai (Kim Jong In)
A l'âge où on développe son caractère et sa personnalité, BoYung dansait et étudiait. Il n'avait que peu de temps à consacrer à sa vie sociale et ses amitiés ont toujours été superficielles ou éphémères. C'est un faux solitaire qui cherche presque désespérément un point d'ancrage. Séparé très tôt de ses parents qu'il voit rarement, il est très autonome et a toujours balancé entre la maturité et son côté puéril. Une sorte d'ado coincé dans un corps d'homme, qui n'a quasiment pas eu d'enfance et qui vit les rêves de ses géniteurs plutôt que les siens.

Il essaie toutefois de trouver des compromis. Il exerce le métier d'infirmier à mi-temps pour pouvoir s'investir au sein du cirque de Polaris. Il n'a pas vocation à rester en blouse blanche et aimerait vivre de sa passion de l'écriture, sans pour autant se l'avouer.

Il n'a jamais eu de petit(e) ami(e). Jamais. C'est triste au fond, quand on en connaît les raisons. Il est bien trop gentil pour briser le coeur d'une jolie fille mais il n'assume pas du tout de n'être attiré que par de jolis garçons.

BoYung est très observateur, toujours attentif aux autres. Il a une fâcheuse tendance à s'oublier et à faire passer la terre entière avant lui. Etre le meilleur ne l'intéresse pas ; il aimerait exister pour quelqu'un.

Il a frôlé l'anorexie à plusieurs moments de sa vie mais s'est toujours forcé à remonter la pente afin de n'inquiéter personne. La danse et l'acrobatie l'aident à surmonter ces épreuves car il ne sait s'exprimer bien qu'avec son corps. Ses mots sont souvent maladroits et peuvent même blesser. Mais son sourire est sa meilleure arme pour se faire pardonner.

Il y a l'être et le paraître. Ne pas dissocier les deux est le plus grand tort de BoYung.



Saturne est grand, vraiment très grand. Tellement grand et pourtant si petit à présent. Réduit à l'invisibilité, ramené au rang d'âme, hébergé dans ce corps qu'il pourrait si bien utiliser -
tellement mieux que BoYung à vrai dire.
Les dernières saturnales, que personne n'a célébrées, ont achevé de le mettre dans une rage folle. Où sont passées ces années glorieuses, cet âge d'or où rien ne lui résistait ? Il était roi,
dieu, tous avaient les yeux braqués sur lui. Et puis le soleil s'en est allé, la terre l'a suivi,
même la lune s'est incarnée. Et les hommes dans tout ça, l'avaient définitivement oublié.

Echaudé par ces affronts répétés, Saturne a fait le grand saut. Etait-ce son humeur ou son manque de préparation ? Au lieu de se trouver un corps tout neuf pour rappeler à l'humanité qui il était, il atterrit dans celui de BoYung, jeune homme maladroit et jovial, faussement assuré et bête comme ses pieds.
Mais l'étoile n'a pas dit son dernier mot. Les premières semaines ont été difficiles ; il a fallu comprendre comment s'emparer du temps et des moyens du garçon. Plus les jours passent,
plus Saturne sait quand et comment devenir BoYung. Souvent cela ne dure que quelques minutes. Mais un jour il parviendra à prendre totalement possession de cette enveloppe. Et alors on pourra le voir sous son vrai jour.

Arrogant, manipulateur, séducteur, cruel.

groupe :
condamné
prénom(s) nom :
Bo Yung Jang
âge :
24 ans
date de naissance :
23.02.1994
- hôte depuis le 12.12.2017
lieu de naissance :
Séoul
- Saturne s'est emparé de lui le lendemain de son arrivée à Astéria
nationalité :
coréen
occupation :
acrobate quelques nuits par semaine
infirmier le reste du temps
situation familiale :
des parents dévoués, à qui il doit tout, y compris tout ce qu'il n'a pas pu faire
situation monétaire :
disons que sans l'aide de papa et maman, ce serait compliqué, mais on s'en sort.
taille :
1m82
nom de l'astre : Saturne



Les Jang avaient toujours eu les yeux plus gros que le ventre, les rêves plus grands que leurs moyens. Ils donnèrent naissance à leur fils unique dans la capitale Sud-Coréenne, dans laquelle ils avaient emménagé par ambition. Séoul leur offrait mille possibilités mais pas le temps de les explorer. L’argent que le couple avait économisé pendant des mois en s’acharnant au travail ne suffisait pas à les faire vivre dans la grande ville, surtout avec un nouveau-né à nourrir. Alors au printemps suivant la naissance de BoYung, ils durent faire leurs valises et retourner dans leur campagne. Leur fils était leur seul réconfort et les aida à surmonter cette épreuve, qu’ils vécurent comme un échec.

BoYung grandit dans l’idée que son destin devait être fait de rêves et de gloire. Il n’était pas particulièrement attaché à ces principes mais il faisait de son mieux pour satisfaire ses parents. Ces derniers l’imaginaient à la télévision nationale, le projetaient sur scène, l’inondaient de lumière à la première occasion. Il choisit assez rapidement de suivre une voix artistique. La littérature l’attirait énormément, la poésie surtout, mais il renonça à entrer à l’université. Au lieu de ça, il commença très jeune à danser et sa mère dut cumuler plusieurs jobs pour payer l’académie prestigieuse qu’il intégra.

Le but de ses parents était de voir leur fils sélectionné par une grande agence qui ferait de lui une idol. Après tout, la politique du gouvernement sud-coréen se prêtait parfaitement à ce genre de rêves et la beauté et le talent de BoYung leur permettaient d’espérer. Le jeune homme, lui, donnait le maximum pour suivre à la fois ses cours de danse et le collège, puis le lycée qu’il fréquentaient dans la capitale. Il avait quitté sa campagne, ses amis et logeait dans l’internat de l’académie. Le rythme était effréné et BoYung faisait de son mieux pour le suivre. Il trouvait même le temps de sortir dans les rues de Séoul, seul ou avec ses camarades de lycée. Il avait conscience de ne pas être le seul dans cette situation, à subir la pression de ses parents. Ces derniers se donnaient tellement de mal pour instruire leur fils que ce dernier culpabilisait à chaque faux pas. Sa persévérance payait, heureusement, puisqu’il se plaçait parmi les meilleurs. Jusqu’à ses 17 ans.

L’année de son bac, BoYung rencontra un petit groupe au lycée, qu’il intégra assez rapidement et facilement. C’est grâce à ces nouveaux amis qu’il se prit de passion pour l’univers du cirque. Non seulement il pouvait utiliser ses talents de danseur, mais en plus il pouvait écrire. Car il aimait particulièrement poétiser ce monde déjà féérique. Il lui fallut deux ans pour en parler à ses parents. Il leur avait fait croire qu’il passait des auditions auprès des grandes agences coréennes pendant qu’il cherchait une école de cirque dans laquelle s’épanouir. C’est aussi à cette époque qu’il se forma aux premiers secours et qu’il travailla pour un salaire de misère avec les ambulanciers de la ville. Il avait du temps libre depuis qu’il avait quitté le lycée et l’académie, aussi il se préparait un plan de secours et se donnait les moyens de se payer un petit studio – même si l’aide financière de ses parents était indispensable.

La discussion fut houleuse mais ses parents finirent par céder. Il avait tout juste 19 ans quand il s’envola pour la Chine. Il passa le plus clair de son temps entre un petit cirque qui acheva sa formation d’acrobate et l’hôpital. Il s’était mis en tête de devenir infirmier, parce qu’aider les autres avait toujours été dans sa nature. Cela brisait un peu sa solitude, même si les liens tissés avec les patients étaient superficiels. Il se sentait utile, bien plus que quand il mettait un peu de rêve dans la vie des spectateurs. L’hôpital le formait mais le rémunérait peu en contrepartie.
Malgré les merveilleuses années passées au cirque, le directeur l’orienta finalement vers un pays en pleine expansion : Astéria. Lui n’avait pas les moyens de le garder et le reste de l’Asie avait déjà des acrobates de talent qui ne comptaient pas bouger de sitôt. En revanche, il avait entendu parler de quelques cirques à la recherche de nouveaux numéros.

BoYung s’envola donc de nouveau, après un court détour chez ses parents, et posa ses valises dans ce pays qu’il ne connaissait pas du tout. Pays plein de promesses mais surtout plein de complications pour le jeune coréen… Car Saturne avait décidé de se loger en lui, à son insu, et rien ne serait plus comme avant.  

PSEUDO : Hiver [de ta mère] AGE : 24, toujours DÉCOUVERTE DU FORUM :  What a Face  What a Face  What a Face  What a Face  What a Face

J'ai pas pu résister !!! Pardon, mais c'est trop bon  

avatar
━━ newbie ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 07/03/2018
✧ Messages : 18
✧ Avatar : Lee Jooheon
✧ Crédit : suture
✧ Fiche : Présentation | Liens | RPs
✧ Couleur : #4169E1
✧ Rps en cours : coming
coming aussi
✧ Âge : 28 ans
✧ Occupation : Homme toujours occupé. (mafieux)

Feuille de personnage
Localisation : QG de la mafia (les CDC)
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: You can call me monster   
Mar 13 Mar - 22:48

Je pose mes fesses.

Re welcome ♥️
J'ai hâte de lire ta fiche vu que vous faites tous des persos grave intéressants sur le forum *-*
avatar
━━ newbie ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 13/03/2018
✧ Messages : 12
✧ Avatar : Kai (EXO)
✧ Crédit : shinju.dot
✧ Multicompte : Alcor
✧ Fiche : Meet MeCall MeKiss Me
✧ Âge : 24 ans
✧ Occupation : Acrobate
Infirmier à mi-temps
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: You can call me monster   
Mar 13 Mar - 23:58

Merciiii !
Il faut dire que j'ai moins de mérite pour le 1er, j'ai été bien aidée par le scénario. Mais j'ai plein d'idées pour celui-là (qui ne tiendront bien sûr jamais dans une si petite fiche ).
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 10/11/2017
✧ Messages : 57
✧ Avatar : lee taemin
✧ Crédit : calypsie
✧ Multicompte : andreas # eden # delilah.
✧ Fiche : it all belongs to you ∗ you left me without a word.
✧ Couleur : #891820
✧ Thèmes : stone heart - taemin.
this is gospel - p!atd (piano version)
✧ Rps en cours : rendaesungalice, ren, daesung

not a single ray of light on this silent night. walking and wandering alone in the darkness, following your scent that used to fill my body. at the end of my crumbling sight i see you who will drench my dry heart. is that a mirage ? is it you ? you’re getting farther away. in the strange maze where you trapped me, you’re so beautiful, i can’t even breathe.

in your maze that i can’t escape from, i open my eyes but I’m still in this strange maze. even when I wake up from my dream, you, you. i’m in your maze, you, you. no matter how desperately i try to hold on, the golden love becomes ash. my burnt heart hardens like stone. broken wavelengths flow down. i take a step forward with a hurting heart. as i flush red, the deeply paved scar won’t let me forget you.

my heart that hardened because of you, it can’t go on if it’s not you. your name deeply engraved in me, you’re the reason for my existence. waiting for you in this strange maze. in your maze, i don’t know where it ends. i open my eyes but i’m still in this strange maze. even when i wake up from my dream...
✧ Âge : 24 ans physiques.
✧ Occupation :
acrobate ─ lorsque la lune est haute, tu ravis les yeux des touristes, tu te plies, te déplies, tu excelles. le grand cirque d'astéria, les fils des étoiles ont su t'apprendre et te faire partager leur passion.
tueur à gage ─ lorsque le soleil brille, tu te tapis, caché derrière son éclat. personne ne saurait te voir, personne ne saurait te retrouver. tu es le meilleur.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant.
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: You can call me monster   
Mer 14 Mar - 1:16

mon dieu je...

**s'incline**

je suis là si tu as besoin.

**s'incline encore plus**


i've nothing left to give you
and i'm so burnt out and lost
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 10/11/2017
✧ Messages : 57
✧ Avatar : lee taemin
✧ Crédit : calypsie
✧ Multicompte : andreas # eden # delilah.
✧ Fiche : it all belongs to you ∗ you left me without a word.
✧ Couleur : #891820
✧ Thèmes : stone heart - taemin.
this is gospel - p!atd (piano version)
✧ Rps en cours : rendaesungalice, ren, daesung

not a single ray of light on this silent night. walking and wandering alone in the darkness, following your scent that used to fill my body. at the end of my crumbling sight i see you who will drench my dry heart. is that a mirage ? is it you ? you’re getting farther away. in the strange maze where you trapped me, you’re so beautiful, i can’t even breathe.

in your maze that i can’t escape from, i open my eyes but I’m still in this strange maze. even when I wake up from my dream, you, you. i’m in your maze, you, you. no matter how desperately i try to hold on, the golden love becomes ash. my burnt heart hardens like stone. broken wavelengths flow down. i take a step forward with a hurting heart. as i flush red, the deeply paved scar won’t let me forget you.

my heart that hardened because of you, it can’t go on if it’s not you. your name deeply engraved in me, you’re the reason for my existence. waiting for you in this strange maze. in your maze, i don’t know where it ends. i open my eyes but i’m still in this strange maze. even when i wake up from my dream...
✧ Âge : 24 ans physiques.
✧ Occupation :
acrobate ─ lorsque la lune est haute, tu ravis les yeux des touristes, tu te plies, te déplies, tu excelles. le grand cirque d'astéria, les fils des étoiles ont su t'apprendre et te faire partager leur passion.
tueur à gage ─ lorsque le soleil brille, tu te tapis, caché derrière son éclat. personne ne saurait te voir, personne ne saurait te retrouver. tu es le meilleur.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant.
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: You can call me monster   
Mer 14 Mar - 19:56

──── VALIDATION ────


bravo !

bon alors je dp comme une sauvage, on s'en fout hein !
je pense que ... je t'ai déjà dis tout ce que j'avais à dire mais quand même, je répète encore et encore boyung est tellement doux et précieux et trop bien pour ce monde. c'est cruel ce que tu lui fais. et ... c'est cruel de jouer avec mes sentiments lààà :(((

breeef, tu connais la maison, je suppose, alors n'hésite pas à reposer tes bagages avec ce petit bébé, tu es chez toi. ♥️


liens utiles

pour t'aider, voici une petite suite de liens utiles !
recensement global
demandes de rp
fiches de lien
chronologies
virtuel
n'oublie pas de remplir ton profil et d'activer ta feuille de personnage !
enjoy !



i've nothing left to give you
and i'm so burnt out and lost
Contenu sponsorisé
━━ ━━
MessageSujet : Re: You can call me monster   

 
You can call me monster
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monster Mercenary Card
» Monster truck en chariot de guerre
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Nos beau Accessoire du monster Combo
» Call of Chtulhu LCG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
si·de·re·al :: ✧ CRÉATION D'ÂME :: fiches :: validés-
Sauter vers: