drip drop || lyssa

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : drip drop || lyssa   
Ven 13 Oct - 10:56

allez, ouvre lyssa.

troisième fois que tu tapes à la porte mais personne te réponds, t'entends juste un vague miaulement assez insupportable. lyssa, c'est un pote de lycée, vous étiez en seconde ensemble et ça a plutôt collé parce que vous vous êtes jamais vraiment lâché. il t'a fallu des semaines entières avant de réaliser qu'il vivait dans le même immeuble que toi. un truc de ouf. et puis, t'avais jamais osé frapper, vous parliez plus trop que par virtuel depuis la fac, tu savais juste qu'il avait rien continué, et concrètement t'avais pas trop envie de l'emmerder avec ça, ni avec quelque chose d'autres. lyssa avait des problèmes, m'voyez, genre des problèmes avec sa famille, et bon, ok, t'en avais peut-être aussi sauf que toi tu t'en battais relativement les couilles de tout, du coup, partant de ce principe, n'importe qui avait des problèmes plus importants.


lyssa, s'teup, c'est andreas. faut vraiment que t'ouvres, j'dois te parler d'un truc important.

t'étais presque persuadé que lyssa avait remarqué ta présence dans l'immeuble dès le jour où tu t'étais installé mais ... qu'il avait rien osé dire, si ça s'trouve il pensait que tu l'ignorais ou un truc du genre. vous voulez savoir comment t'avais découvert qu'il habitait là ? c'était trop con comme histoire. en fait freya venait tout juste de te refiler le double des clefs de la boite aux lettres, et t'avais enfin remarqué son nom en cherchant la boite. d'accord, ça faisait quasi un an que tu vivais ici, mais vous voyez, toi et freya c'était un peu ... le bordel. entre le coloc qui s'était tiré, celui qui était jamais là et ...


s'teup, je peux pas en parler via sms, c'est vraiment important.

et tu continuais à tambouriner comme le dernier des cons, alors que la neige tombait comme pas possible dehors. fallait que tu lui parles de votre nouveau squatteur, t'avais le sentiment que lyssa pourrait aider, tu savais pas comment, mais lyssa était quand même mille fois plus compréhensif que toi, et ... freya essayait de l'ignorer donc bon. paye ta coloc.


lyssa je jure je vais enfoncer ta porte !

bon à bien y réfléchir elle était peut-être même pas fermée sa porte, et puis peut-être qu'il était juste pas là ? bah ouais, il était peut-être retourné dans sa famille pour la semaine, histoire d'être sûr de pas finir congelé dans un immeuble dans lequel le chauffage avait une petite tendance à mettre les voiles - aucun incident à déplorer du week end, remarquez - ? ou alors il avait juste ses écouteurs ? rah. tu décidais de l'appeler, au cas où. son téléphone sonnait à l'intérieur... c'était une vaste blague ou bien ?


avatar
Invité
━━ Invité ━━
MessageSujet : Re: drip drop || lyssa   
Sam 14 Oct - 0:16

Journée de merde. Grosse journée de merde. Y avait pas d'autres mots pour la décrire, c'était juste comme ça. Il s'était réveillé en retard. En retard pour quoi ? Pour rien en particulier, c'était juste qu'il aimait bien tenir un rythme, histoire de pas se coucher à 6h et se lever à 17h. Histoire d'avoir un rythme d'être humain normal et bien intégré dans la société quoi. Sauf que cette fois, eh ben... réveil qui ne sonne pas, et Lyssa qui ouvre les yeux à 14 heures. Ah, nickel. Et surtout, Lyssa qui se réveille avec les jambes trempant dans son propre sang. Stop. Oui, c'est exactement ce que vous croyez : la fameuse, la souvent imitée mais jamais inégalée, semaine rouge. Gloire à la condition féminine. Ce fut donc pour ceci qu'il se réveillait en panique et courait jusqu'à la salle de bains en pleurant -sacrée phobie du sang, elle l'avait encore bien eu hahaha- et s'occupait de son corps à la con en essayant de ne pas se regarder dans le miroir -il ne voulait même pas voir la sale gueule qu'il avait.

Tout ça pour faire un mini arrêt cardiaque en voyant l'heure qu'il était. Et en constatant la tempête qui s'abattait sur la ville. Ha. Ok. Stop. Il avait besoin d'une pause et, sans vouloir offenser qui que ce soit ou paraître vulgaire sans raison, son tampon lui faisait mal. Bref. Il se retrouva donc devant un petit déjeuner très improvisé -pizza froide et chocolat chaud froid- même si l'envie de manger lui manquait. Il supposait que grailler amènerait l'appétit mais prendre la première bouchée était plus compliqué qu'il n'y paraissait. Il végéta donc devant son bol de chocolat pendant une long moment, observant les notifications diverses -et souvent inintéressantes, malheureusement- envahir son téléphone. Il était la personnification de la... mornation. Je sais pas moi même, c'était pas sur Internet pour être honnête. Bref.

Puisqu'il avait visiblement toute la journée pour lui, et qu'il n'avait certainement pas envie de la passer à fixer désespérément un bol de chocolat chaud, Lyssa décida de prendre un bain. Cool. Ouais c'était pas la joie aujourd'hui, fallait dire qu'il faisait extrêmement moche et que son corps voulait pas coopérer. En plus il avait des boutons d'acné qui avaient décidé de planter leurs tentes sur son doux visage, génial. Il vérifia donc simplement que Croûton -c'est son chat, on rappelle- avait de quoi bouffer et boire avant de se diriger vers la salle de bain, donc. Lyssa faisait partie de ses gens qui se coupaient totalement du monde avant de prendre un bain - ce qui était exceptionnellement dangereux et inconscient mais bon. Il avait donc ses écouteurs dans les oreilles et une immense fatigue sur les épaules alors qu'il se glissait dans l'eau brûlante, dans une vaine tentative de se détendre...

Ce qui fonctionna étrangement bien puisqu'au bout de quelques secondes il commençait à somnoler, avant de se rendormir, lové au fond de sa baignoire. Super cool, super dangereux, on adore. Sauf que... ouais. La sonnerie de son téléphone portable laissé au salon -soit du heavy metal qui résonna dans tout l'appartement et probablement dans le couloir de l'immeuble aussi- le réveilla en sursaut et il se redressa, paumé. Ok, ça frappait à la porte, son portable sonnait, Croûton miaulait à la mort bref c'était le Ragnarök on supposait.

Euh j'arrive, deux secondes !

S'en suivit une course endiablée contre son utérus, il avait tout préparé heureusement mais il avait clairement pas envie de réduire sa salle de bain en champ de bataille concrètement. Il s'enroula dans une serviette, fuck son passing, ça pouvait pas être quelqu'un qui le connaissait de toutes façons. Et heureusement parce que sinon ce serait méga gênant. Lyssa alla donc ouvrir la porte, Croûton à sa suite. Et putain il allait devoir prendre son portable après, histoire de voir qui l'avait appelé. Et...

Andreas ?

Ok quoi. Qu'est-ce qu'il fichait là ? Oui, certes, il était au courant qu'Andreas avait emménagé dans son immeuble, mais il avait l'air d'être avec... son petit ami il supposait ? Un mec un peu bizarre avec un nom tout aussi chelou, alors il avait préféré ne pas percer leur petite bulle d'amour. Peut-être qu'il aurait du, Andreas lui manquait. En attendant, euh... en attendant c'était super gênant parce que la dernière fois qu'Andreas l'avait vu, Lyssa avait encore les cheveux longs jusque dans le bas du dos, il portait encore plein de petites robes mignonnes, était hétéro et surtout une fille, alors que là bah... il était un garçon qui avait un peu trop ses règles. C'était gênant. Il y eut un long silence, avant que Lyssa ne recule, invitant Andreas à entrer.

Euh bah écoutes viens -putain Croûton te fous pas dans mes pattes tu fais chier-, pose toi au salon en attendant que je m'habille, on parlera après.

avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: drip drop || lyssa   
Sam 14 Oct - 0:45

attendez attendez attendez,
attendez.
fallait replacer les choses dans le contexte.
ça faisait un quart d'heure que tu tambourinais comme un dingue à la porte de lyssa - la voisine d'en face (une vieille peau on aurait dit - t'avais demandé ce que tu faisais et t'avais lâché un petit "nan mais je la connais", imaginez la voisine qui avait toujours vu lyssa comme un mec. du coup ouais, imaginez aussi ta gueule, toi qui pensais avoir tambouriné à la porte de la mauvaise personne, pendant un instant. et puis là, lyssa, tout fringant (??) qui débarquait en serviette avec un vieux chat moche entre ses pattes. donc ça miaulait vraiment à la mort, pas pour rien. tu soupirais finalement.

il était mieux sur les photos.

ouais bien sûr que tu causais du chat et t'avais l'air con parce que c'était vraiment le dernier de tes problèmes en vrai. alors ouais, tu entrais rapidement, sans te demander pourquoi lyssa était à moitié à poil au milieu de l'après midi, concrètement c'était son problème. mais clairement, c'était pas un appart de meuf, on aurait typiquement dit une garçonnière en vrai. il lui arrivait quoi à lyssa ? il avait jamais été très féminin dans sa façon d'être, alors ouais, finalement, ça avait un peu de sens, mais bon, encore une fois, c'était pas ton problème à l'heure actuelle.

ouais euh fais vite j'ai pas envie de t'emmerder.

freya allait te tuer si il se rendait compte que tu l'avais laissé tout seul avec le squatteur en vrai, genre pfouah il allait te maudire comme jamais. déjà que ça allait pas des masses, mais là ce serait pire que tout. tu gigotais un peu sur le canapé de lyssa, nerveusement. tu te sentais vraiment de trop, même si t'adorais lyssa, fallait croire que t'aurais dû repasser plus tard mais tu savais pas vers qui te tourner.

j'aurais dû te dire que je m'étais installé là mais je me suis tout juste rendu compte que t'habitais aussi ici en fait.

et allez, pour peu t'aurais sorti les violons et tout. en tout cas tu continuais d'observer la déco, bon, c'est sûr que ça changeait de votre appart, toujours rangé comme pas possible, depuis que t'avais débarqué. freya était pas fan du rangement, quant au dernier, il sortait tellement pas de sa chambre que t'en savais juste rien en fait. et puis le dernier devait pas rester, n'est-ce pas ?

euh, avant de faire une bourde, tu veux pas vite fait me dire si ton changement physique induit que je dois t'appeler autrement ou quelque chose du genre ?

bon instinct, andreas, t'avais toujours eu un instinct de dingue de ce côté, bon après tu passais la moitié de ton temps sur les réseaux sociaux donc ouais, c'était plutôt ton monde, enfin, tu pouvais comprendre. tu supposais.

je crois que j'ai fais une grosse connerie en fait, j'ai besoin d'aide.

il allait croire que t'avais besoin de cacher un corps, super. ouais enfin ça risquait de finir comme ça si tu traînais trop longtemps. sinon, ça allait de débarquer en mode : ça fait des années qu'on s'est pas vus, mais aide moi stp ? ouais. en fait ouais.


avatar
Invité
━━ Invité ━━
MessageSujet : Re: drip drop || lyssa   
Sam 14 Oct - 23:54

Pas sûr que l'idée de revoir Andreas le comblait de joie, fallait être honnête. Nan parce que c'était pas les meilleures conditions pour se revoir, là. Ok ils s'étaient tous les deux débarrassés des vilains boutons d'acnés qui constellaient leurs visages bouffis au lycée mais quand même. Même si maintenant qu'il y pensait il avait deux trois boutons qui avaient décidé de venir voir si tout se passait bien pendant les règles, en fait. Du coup c'était un peu mort, il avait des boutons. Argument invalide, on recommence. L'argument valide c'était que là il était au bout de sa vie et il voulait juste se laisser mourir au fond de ses couvertures mais visiblement le destin avec un grand D en avait décidé autrement et voilà que le monde entier le réclamait et nécessitait son attention alors que d'habitude, c'était le calme plat, t'sé.

ouais euh fais vite j'ai pas envie de t'emmerder.

Il s'était précipité dans sa salle de bain en vrai et entendait Andreas marmonner - comme à son habitude, ça non plus c'était pas un truc qui avait changé, il marmonnait - depuis le salon. Ouais bah il ferait vite s'il le voulait parce que concrètement ses affaires étaient étalées dans tous les coins de la salle de bain et même si cette dernière n'était pas très grande, Lyssa avait quand même l'impression de faire du sport en s'habillant. Genre du step, ou quelque chose dans ce genre. N'empêche qu'au bout de quelques instants il était à bout de souffle et n'avait même pas cherché à mettre son binder parce que le suicide n'était pas quelque chose qu'il cautionnait, concrètement. Enfin bref. Il finit donc par ressortir de la salle de bain, allant s'écrouler sur une des chaises de la table de son salon. Croûton supposa que c'était le bon moment pour bondir sur ses genoux en miaulant de façon tout à fait dégueulasse, comme d'habitude.

Putain Croûton les griffes, dégage.

Andreas commença donc à parler, un peu incertain au début. Et à quel moment il avait été assez devin pour deviner qu'il s'était un peu passé quelques petites choses au niveau de son genre ? Lyssa le fixa quelques instants, un peu bouche bée, il se sentait con là, à ne pas savoir quoi répondre, mais écoutez. Pourtant il affrontait ce genre de questions quasiment tous les jours, notamment avec sa famille qui, si elle ne réfutait pas complètement l'idée de sa transidentité, n'y comprenait juste rien et s'efforçait de poser des milliards de questions inutiles et répétitives.

En gros j'utilise juste les pronoms masculins. J'ai pas changé de prénom.

Il allait pas faire chier en changeant de prénom alors qu'il aimait bien son prénom et que ça pouvait très bien être mixte. ... Ok c'était difficilement mixte mais ça aurait été un truc en plus à faire avaler à ses proches et très clairement ce serait pas passé. Déjà que l'idée en elle-même, ils avaient du mal, et que les pronoms c'était pas ça du tout, alors un nouveau prénom... Lyssa voulait même pas y penser. Et puis Andreas lui avoua qu'il avait fait une connerie. Une grosse connerie, même. Lyssa l'observa, circonspect. Est-ce qu'il allait lui avouer qu'il avait tué quelqu'un et qu'il l'avait caché dans le local à poubelles de l'immeuble ?


Euh je te le dis tout de suite si t'as tué quelqu'un et que tu cherches à cacher son corps je t'aide pas. J'te balance pas mais je t'aide pas.
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: drip drop || lyssa   
Dim 15 Oct - 2:40

en gros j'utilise juste les pronoms masculins. j'ai pas changé de prénom.

ouais, tu t'en doutais. pas d'opération, pas de changement physique, pas de changement administratif. lyssa avait probablement prit une bonne décision. pour être honnête, t'étais personne pour juger, au fond de toi tu voulais juste t'assurer qu'il était heureux dans sa condition, soulagé en quelques sortes. pendant quelques instants, c'était tout ce qui comptait, que lyssa aille bien. tu lui avais même pas demandé, t'étais vraiment un ami de merde. est-ce que vous étiez seulement encore amis, depuis le temps ? t'en savais trop rien, tu supposais que trois phrases échangées sur messenger suffisaient clairement pas à maintenir une amitié, et t'étais genre flemmard relationnellement parlant. après tout, t'avais jamais cherché freya, c'était toujours lui qui te trouvait. du coup ouais, tu savais pas trop quoi en penser, de lyssa et toi.

euh je te le dis tout de suite si t'as tué quelqu'un et que tu cherches à cacher son corps je t'aide pas. j'te balance pas mais je t'aide pas.

c'était peut-être ça, un vrai pote. en fait, genre un pote qui t'aide pas à cacher le corps mais qui est prêt à accepter de se faire accuser de complicité. t'en savais rien. en tout cas sa réflexion te fit rire et tu roulais des yeux avant de l'observer avec incrédulité.

nan nan, il est vivant. je crois.

tu supposais qu'il l'était encore, si freya avait pas décidé de péter un câble et de brûler l'appart mais tu t'en serais sans doute rendu vite compte à bien y réfléchir. du coup ouais. tu restas un instant silencieux avant de te racler la gorge.

en fait j'ai croisé un gars qui dormait sur un banc et maintenant il dort sur le canap' de mon appart. je sais pas d'où il vient, il a pas de papier, il est un peu chelou.

ok tu savais pas du tout ce que t'étais censé faire en vrai, et depuis quelques jours - et surtout les dernières douze heures - tu te posais quand même vachement de questions à propos de ton sauvetage, il allait te mettre dans la merde.

le truc c'est qu'il a l'air super gentil hein, mais je vis en coloc et mes deux colocs sont ... moins cools que moi.

en vrai t'en savais rien, t'étais même pas cool de base, fallait pas se mentir andreas, t'étais à peu près aussi psychorigide que ta daronne. alors ouais. c'était con de faire comme si c'était pas le cas. tu l'avais aidé parce que t'avais pas envie qu'il crève, parce qu'il était super jeune et que ça aurait pu être toi.

tu crois que je devrais faire un truc ? on peut pas sortir, c'est chaud pour aller voir s'il s'est pas échappé de quelque part.

ouais parce que le discours de thane était vachement décousu généralement, et puis il était bien gentil mais tu pouvais pas le garder et omg c'était terrible on aurait dit que tu parlais d'un petit animal. t'étais un sale hypocrite quand même, hein. tu soupiras.

je crois que je vais venir m'installer chez toi. vas-y on échange ton chat avec moi, ils verront pas la différence.

un peu d'autocritique, tout ce qu'il fallait pour être heureux.


avatar
Invité
━━ Invité ━━
MessageSujet : Re: drip drop || lyssa   
Mar 17 Oct - 20:37

Il l'observa raconter son histoire, un sourcil suspicieux haussé. Ok, c'était un peu con mais il avait du mal à le croire. Enfin, Andreas était pas aussi débile, si ? Y avait plein de criminels en tout genre qui créchaient à Polaris et lui tout ce qu'il trouvait à faire c'était d'héberger des SDF. Enfin, de parfaits inconnus non ? Il savait même pas s'il était vraiment SDF ou non, si ça se trouve c'était juste un mec chelou qui avait Alzheimer précoce ou une connerie du genre. Ou alors c'était simplement un voleur qui se faisait passer pour un mec chelou histoire de pouvoir voler des trucs en douce ou vivre sur le dos d'Andreas et ses potes. Surtout qu'ils roulaient pas sur l'or, ils allaient être dans la merde s'ils décidaient de garder tous les sans papiers du coin. Ouais sur ce plan là Lyssa était clairement pas un modèle de tolérance, en même temps quand tu grandis dans la famille Nataraja tu finis difficilement par en être un. Mais bon, il continuait d'écouter Andreas déblatérer ses trucs, bras et jambes croisés, tout son corps respirait le jugement mais quelle importance. Ok, pendant deux secondes il avait réellement cru qu'Andreas allait lui faire des petits yeux de chaton et lui demander s'il pouvait garder leur clodo avec lui mais bien heureusement ce ne fut pas le cas. Lyssa eut un petit rire à sa dernière remarque.

S'tu veux. Croû est complètement débile, un peu comme toi, ça devrait faire l'affaire.

Il y eut un petit silence, avant qu'il ne fasse une moue, réalisant que putain son chat avait vraiment un surnom de merde ; le problème c'est que son nom était probablement encore pire. Il soupira doucement, observant le félin qui essayait de manger en faisant le plus de bordel possible et en dégueulassant le plus possible le sol, du moins c'était comme ça qu'il le ressentait.

Croûton. C'est son nom. Au chat, hein. Me juge pas par pitié.

Quel nom de merde sérieusement. Il aurait du continuer à l'appeler Chat, mais ça lui paraissait assez... Impersonnel. Enfin bref, c'était le moment où il devait donner des conseils à Andreas concernant le SDF, non ?

Quant à ton clodo... Bah, je sais pas. Demande lui s'il a de la famille ? Trouve quelqu'un pour l'héberger à ta place ?

Il y eut un silence un peu hésitant. Il se sentait con, Lyssa.

Moi c'est non d'office hein. Je peux pas accueillir quelqu'un en plus ici en vrai.

Ok, peut-être qu'il pouvait, s'il commençait par ranger. Mais chut.
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: drip drop || lyssa   
Mar 17 Oct - 21:42

s'tu veux. croû est complètement débile, un peu comme toi, ça devrait faire l'affaire.

bitch what ? tu posas machinalement ta main à plat sur ton sternum, l'observant comme s'il venait d'insulter toute ta descendance. wow c'était quoi son problème ? ok, t'avais un peu déconné à pas le contacter, mais t'étais comme ça, tu disparaissais pendant des mois, t'étais habitué à ce qu'on vienne te chercher si besoin.

croûton. c'est son nom. au chat, hein. me juge pas par pitié.

tu jetais un regard sceptique à la bestiole avant de reposer ton regard sur lyssa, visiblement vous vous jugiez autant l'un que l'autre, au moins là dessus vous étiez sur un plan d'égalité. et puis lyssa te dit de trouver de la famille à thane, et t'annonça qu'il ne le prendrait pas en pension, mais de toutes façons c'était clairement pas ce que t'avais en tête, tout simplement parce que tu voulais pas te séparer de thane, mine de rien tu l'aimais bien, mais surtout tu t'inquiétais pour lui.

nan mais j'allais pas le poser dans ta boite au lettre un matin.

tu te relevais pour faire un peu le tour de la pièce, trifouillant un peu tout sous tes mains avant de jeter un regard à la neige épaisse qui tombait dehors, au vent qui soufflait comme jamais, et tu baissas les yeux quelques instants.

de toutes façons, je vais juste pas le mettre à la porte avec ce temps. j'suis peut-être con mais je suis pas un monstre.

enfin tu supposais, avec toutes ces histoires c'est toi qui allait finir par te faire mettre à la porte, dans pas longtemps. t'eus envie de lui parler aussi de freya qui devenait tout bizarre, qui devenait distant, et de lui dire que t'étais désolé de pas être venu plus tôt. t'avais envie de lui dire que son changement lui allait comme un gant, qu'il était méconnaissable - et que c'était bien - t'eus envie de lui dire tellement de choses, à lyssa, en vérité. tu tenais à lui, plus que de raison, toi qui ne te faisais jamais d'amis, mais lyssa c'était pas pareil.

et puis t'échappais un sourire en te laissant tomber lourdement dans son canapé, un peu blasé par tout, finalement.

t'es vachement beau, lyss.

merde c'était pas comme ça que ça sonnait dans ta tête putain. tu virais presque aussitôt au cramoisi, faisant comme si de rien n'était mais t'étais pas le mec le plus doué pour cacher sa gêne, tout le monde le savait.

toujours plus que ta bestiole.

ouais, c'était toujours temps de se rattraper.


avatar
Invité
━━ Invité ━━
MessageSujet : Re: drip drop || lyssa   
Lun 23 Oct - 12:23

C'était la tempête dehors, les grêlons avaient commencé à taper contre la baie vitrée de son appartement et Croûton feulait, le poil hérissé, sursautant à chaque fois que les petits morceaux de glace faisaient du bruit contre le verre. Super, il espérait que la baie vitrée tienne parce qu'il ne se voyait pas 1. nettoyer tout ça alors qu'il continuait de grêler 2. devoir trouver quelque chose pour obstruer les trous causés par la grêle. Et puis si la baie vitrée éclatait en morceaux... Mdr. Mais la grêle n'était pas si violente que ça, et dans quelques minutes elle se terminerait probablement de toutes façons. Alors il essayait de ne pas trop paniquer, sinon Andreas allait juste le prendre pour un gros demeuré. N'est-ce pas ? Ouais. Surtout qu'Andreas venait de dire qu'il ne sortirait pas son SDF dehors par ce temps, et soudainement Lyssa comprenait. Et puis de toutes façons, ça devait être trop chiant de vivre et dormir dehors, même s'il n'avait jamais fait l'expérience de ça. Et encore heureux d'ailleurs. Oui, Lyssa savait être une petite princesse capricieuse quand il en avait l'occasion, est-ce que ça étonne qui que ce soit ? Non.

Et maintenant un silence super gênant et extrêmement lourd s'était installé entre eux, Lyssa pouvait presque entendre sa montre faire tic tac depuis sa chambre. Il sentait presque les secondes s'égrener contre sa peau et clairement il se sentait un peu mourir. En fait ça se voyait qu'ils ne s'étaient pas vu depuis super longtemps, avant ils savaient toujours quoi se dire. Enfin ils étaient des lycéens un peu débiles et un peu emo et ils se voyaient assez souvent pour avoir des délires entre eux, des private jokes et toujours avoir un sujet de conversation entre eux quoi. C'était un peu triste qu'ils soient aussi awkward, soudainement, du coup.

Et puis Andreas lui balançait comme ça qu'il était vachement beau. Ah. D'accord. C'était très agréable à entendre mais c'était encore plus gênant, en fait. Peut-être parce que c'était Andreas qui lui disait ça alors qu'ils ne s'étaient pas vu depuis quoi, deux ans ? Peut-être trois, ou peut-être moins, il ne savait pas trop. N'empêche qu'Andreas avait viré au rouge vif et que Lyssa se doutait qu'il ne devait pas être bien différent parce qu'il pouvait sentir sa peau le brûler. Et il ne savait pas quoi répondre, c'était génial comme situation. En fait il ne savait pas s'il devait employer le sarcasme au risque de vexer Andreas ou de simplement accepter le compliment en essayant d'être le moins timide et gêné possible - au risque de ne pas savoir comment faire repartir la discussion. Et puis Croûton passait en trottinant près d'eux pour aller se réfugier dans la chambre - probablement trop flippé par la grêle qui commençait pourtant à s'arrêter -, et Andreas lui disait en passif agressif que son chat était moche.
Cool.

Euh, merci pour le compliment. Je sais pas trop d'où tu sors ça, mais... C'est gentil. Par contre Croûton est très beau, même si tu dis le contraire.

Ok Croûton était débile, représentant très peu la fourberie et la malice de son espèce -quoique- mais quand même. Il était pas trop moche, il était même terriblement banal en fait, avec son vieux pelage brun tigré, là. Quelle tristesse. Enfin. Andreas avait dit qu'il était beau. C'était super flatteur en fait, considérant que c'était Andreas qui lui faisait le compliment. Il avait un souvenir distinct de son lui du passé (genre quand ils étaient en seconde, à peu près) en train de lui montrer des chanteurs de kpop et d'essayer de le persuader que si, ils étaient super beaux et tout et tout. Sans jamais réussir, évidemment. M'enfin. Et le silence qui revenait.

C'est très gênant.

Ah bah ça pour l'être... Ouais. Lyssa tentait vaguement de faire repartir la conversation, quand un bruit suspect se fit entendre dans la chambre. Sérieusement.

Putain, Croûton !

Et le voilà reparti... Au moins son chat à la con avait fait diversion et lui avait évité plus de gêne, c'était déjà ça non ?
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: drip drop || lyssa   
Mer 25 Oct - 11:47

c'est très gênant.

alors ça, c’était finement observé. c’était clairement super gênant ce qui était en train d’arriver. tu commençais un peu à regretter d’avoir ouvert la bouche. bon, fallait avouer que lyssa était beau. enfin, il s’était amélioré, il avait l’air mieux dans sa peau. bon après tu t’en foutais nan ? vous étiez plus vraiment potes après tout. alors bon. au fond … quelle importance ? c’est vrai, peut-être que tu t’attardais toujours trop sur les détails. en vrai t’avais tellement changé, entre le temps où tu voyageais et le moment où t’étais revenu. c’était hallucinant. des fois tu te demandais où était passé le gamin complètement cinglé qui allait se balader tout seul dans les quartiers à risques et qui suivait n’importe qui pour aller lui parler. une chance que tu sois encore en vie. en te souvenant de certaines choses t’avais de vrais frissons d’angoisse. c’était un peu comme si t’avais subitement pris conscience de toutes tes erreurs de jeunesse et que t’avais décidé de tout simplement tout mettre en oeuvre pour ne pas les reproduire.

putain, croûton !

merde, tu t’étais perdu dans tes pensées et lyssa venait de se lever pour se tirer. ha super. tu te sentais vraiment de trop, mais putain t’avais pas envie de partir. t’avais pas envie de subir les remarques acerbes passives/agressives de freya et l’autre, et de culpabiliser d’en vouloir à thane quand il te lancerait de grands sourires innocents et largués. ouais. clairement ça saoulait. du coup bon, tu venais de te lever pour prendre la suite de lyssa dans sa chambre - tu supposais, t’avais jamais visité les lieux - et te posais contre le cadre de la porte.

sauf que voilà, t’avais simplement pas imaginé que le chat en question puisse être stupide au point de paniquer au moindre stimulus, vu qu’en te voyant il avait décidé de décamper d’un coup, partant à l’autre bout de l’appartement en passant entre tes jambes, partant sans doute se cacher sous un meuble. et toi, comme un con, t’avais essayé de l’attraper… et tu t’étais ramassé contre lyssa. et vous voilà tous les deux par terre.

putain.

super.
une très bonne journée.
t’étais finalement fidèle à toi même.


avatar
Invité
━━ Invité ━━
MessageSujet : Re: drip drop || lyssa   
Lun 13 Nov - 10:32

drip drop
lyssa & andreas


petite chute de la journée, ça fait toujours du bien. lyssa peste et lyssa soupire ; son dos douloureux contre le sol froid de sa chambre. il aurait pu se cogner la tête, mais faut croire que le destin est plutôt clément aujourd'hui. enfin, si on oublie le reste de la journée. au moins il ne s'est pas cogné la tête, c'est tout ce qu'il se dit - pour ne pas hurler on imagine. sauf qu'il rouvrait les yeux - qu'il avait fermé par anticipation de s'éclater le crâne contre le carrelage froid de la pièce - et qu'il voyait le visage d'andreas, bien trop proche du sien. wow. ah oui effectivement, la situation est bien plus awkward qu'il le pense, puisqu'andreas, non content d'avoir failli écraser son chat, s'est étalé sur lui. lyssa n'est pas forcément gêné -il s'en branle pour être honnête- et puis merde, c'est andreas quoi. c'est pas comme si c'était... ok personne ne lui venait en tête. en même temps sa vie amoureuse était tellement calme, y avait plus d'action dans le gers. enfin bref. passons. il observe andreas avec un regard plein de suspicion, avant de poser ses mains sur ses épaules pour le pousser à se redresser.

et ils se redressèrent maladroitement, lyssa s'accrochant maladroitement à tout ce qui lui passait sous la main pour pouvoir se remettre sur ses pieds. il s'accrochait donc au genou droit d'andreas, puis à son haut, puis posait sa main sur le rebord de son lit et enfin le voilà à nouveau debout. eh ben, tout ça pour ça. il y eut un silence, alors qu'il se disait que putain il allait vraiment niquer sa mère à croûton parce que c'était quand même un sacré petit enculé. mais bon, le silence s'éternisait - y avait genre, plus un bruit - et ça devenait gênant, aussi il toussota, observant andreas du coin de l'oeil. pardon, j'ai fais de la merde un peu. enfin. pas moi, mon chat à la merde, là. ouais il avait un peu la haine mais fallait le comprendre, son chat était simplement, terriblement con. il retourna dans le salon, voyant croûton étalé sur le sol, sur le dos, un peu en mode hé, gros. tu voudrais pas me caresser le ventre un peu là ? et autant croûton était un gros kassos, autant lyssa voulait mourir. il tourna la tête vers andreas, dépité. euh... je suis en train de me vider de mon sang, là. tu m'excuses deux minutes ? le tact, par lyssa nataraja.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Contenu sponsorisé
━━ ━━
MessageSujet : Re: drip drop || lyssa   

 
drip drop || lyssa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» drip drop.
» drop sur les boss monsters
» diverses questions sur les drop ns et les mob de moonshines
» Drop 73-77
» Strayana Drop et EXP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
si·de·re·al :: ✧ POINT FINAL :: archives :: archives rps-
Sauter vers: