bad luck || artémis

avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : bad luck || artémis   
Lun 16 Oct - 22:00

c'était une journée interminable, de ces journées où tu avais réellement besoin de t'accorder un break et de respirer. nan parce que soyons honnêtes, aller bouffer au mcdo tout seul, c'était quand même vachement triste, mais t'avais quelques circonstances atténuantes. d'abord, t'avais passé une journée super stressante et chiante, parce que t'étais censé avoir des exams continus et t'avais stressé toute la journée pour un prof qui s'était finalement pas pointé. et puis freya avait décidé de te saouler quand t'étais rentré, et puis la voisine du deuxième t'avait traité de sale petit con, bon ok ça faisait peut-être des semaines que tu foutais votre pub dans sa boite aux lettres mais... les vieux ça lit la pub, non ? enfin bref, tout ça pour dire que t'étais sorti pour faire des courses et que finalement t'avais rien acheté si ce n'était deux menus à mcdo sur lesquels tu phasais en t'interrogeant sur le sens de la vie.

super, fidèle à toi même.

sauf que même là, dans cette bulle de bonheur et de paix, on avait décidé de dissiper ton bref moment de quiétude. oui oui, une tripotée de gamins était arrivée et s'était posée autour de toi, gueulant et piaillant comme jamais. à croire que t'étais tellement invisible que dans deux minutes l'un deux allait s'asseoir sur tes genoux. et puis, ils gueulaient tellement partout que t'avais fini par craquer.

vous allez la fermer ?

froid, distant, sévère, t'étais parfait dans le rôle de l'adulte blasé. ce à quoi un gamin avait répondu, d'un ton acerbe :

toi le chinois, ta gueule.

déjà quel moment tu ponctuais tes phrases comme ça à dix ans ? c'était super limite hein. et puis tu l'avais regardé super mal, tu l'avais mauvaise de perdre contre des enfants. alors t'avais attrapé son jouet de happy meal et tu l'avais planté dans son sandwich. tout fier de ta bêtise, t'avais fait un sourire. et puis le gamin avait haussé les épaules en soufflant.

t'es un sale gamin.

ha bon super. finalement t'étais un gamin du coup. c'était assez vexant pour tout avouer. et puis t'avais juste détourné les yeux en faisant comme s'ils n'étaient pas là, histoire de voir où tu pouvais t'asseoir, plus loin, mais d'un côté ton orgueil mal placé te criait de réagir. toi généralement tu réagissais jamais à la provocation, tu l'ignorais et tu passais ton chemin, l'air de rien, histoire de pas avoir l'air trop lâche, mais si tu partais maintenant, y aurait ton portrait à la définition de lâcheté. fallait avouer. du coup, ni une, ni deux, t'attrapais la gueule du gosse pour l'écraser dans ses frites, sans pression.

t'étais salé, maintenant lui aussi.
l'humour, les frites, le sel, tout ça.
bref.

c'était vraiment un timing de merde - mais c'était pas ta journée - parce que ... le père ou l'oncle ou le frère ou le gardien venait de débarquer pour t'insulter de tous les noms d'avoir abîmé le petit kevin. et il commençait à attirer l'attention de tout le monde, tu les voyais les sidelook gênés mais amusés de la populace autour. t'allais quand même pas te faire jeter d'un macdo ?


avatar
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 13/10/2017
✧ Messages : 64
✧ Avatar : SCOUPSEU (Seventeen) ♥
✧ Crédit : solsken
✧ Multicompte : L'imbécile heureux
✧ Fiche : Une petite histoireQuelques amis
✧ Couleur : INDIANRED
✧ Thèmes : "Il m'aime, il ne m'aime pas. J'arrache les pétales de fleur comme je pleure sans cesse"
See You Again
✧ Rps en cours : EdenLyssaAndreasEvent

✧ Âge : 20 ans
✧ Occupation : Serveur au macdo

Feuille de personnage
Localisation :
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: bad luck || artémis   
Lun 16 Oct - 23:00

Journée banale. Une de tes journées types, sans plus aucune saveur depuis bien longtemps. T'as juste pris le pli. Les mouvements que tu fais derrière ton comptoir sont purement mécaniques. Les phrases sont bateaux. T'essaie quand même d'y mettre un peu de joie. Tu gardes le sourire face aux clients, même ceux les plus aigris. Politique de la maison : Le client est roi. Encore pire qu'ailleurs. Le client peut tout demander. Quitte à râler que les frites ne soient pas assez cuites, encore un coup du nouveau en cuisine, cet abruti qui cherche du travail mais qui veut pas en foutre une. Parce qu'il a peur que les effluves d'huile et de gras abîme son teint. On aura tout vu. Tu te demandes pourquoi il est venu ici, si c'est pour faire sa chochotte.

Enfin bref, à cause de cet incapable, tu dois t'excuser platement à sa place pour avoir raté la cuisson des frites. Tout en imaginant à combien de degré sa jolie peau pourrait se retrouver brûlé s'il finissait malencontreusement dans le bac d'huile bouillant. Heureusement que tu n'as pas la pulsion de le faire. Y'en aurait beaucoup qui finirait dans l'huile bouillante à ce rythme-là. Après t'être débarrassé du client et de ses frites froides, tu décides d'aller faire un tour dans les salles. Mauvaise idée. Vraiment très très mauvaise. Il suffit que tu mettes un pied à l'étage, là où se trouve les deux salles pour manger, et tes oreilles sont soudainement saturées par le brouahaha ambiant de jeunes enfants. Pendant un instant, t'as cru qu'une colonie avait débarqué dans ton macdo. En fait, ça semblait juste être quatre ou cinq gamins, faisant du bruit pour dix. Quatre petites silhouettes qui courent autour de leur table quand tu entres dans la pièce.

C'est là que tu assistes à une scène assez hilarante, enfin de ton point de vue sur le moment.  Le cinquième môme, dont le langage indique presque l'éducation inexistante des parents, semble jouer à la provoc' avec quelqu'un de plus vieux que lui. Enfin, tu n'as pas vu la scène entièrement donc tu n'as pas tous les tenants et les aboutissants de l'histoire. Mais voilà que le plus vieux, tu dirais qu'il a des airs d'étudiant juvénile dans tes âges, lui colle le visage dans ses frites, avec soupçon de ketchup. Tu pouffes de rire discrètement. Jusqu'à ce que le père de la victime vienne insulter l'étudiant.

Bon là, c'est plus vraiment drôle et tu sais pas pourquoi, mais tu penses qu'il est bon d'intervenir. Alors tu te ramènes dans l'histoire , entre le padre et l'étudiant.

Il y a un prob-

T'as pas vraiment eu le temps de finir ta phrase. Le padre vient de te décocher un revers du droit, en pensant sûrement que ça viserait l'étudiant. Le coup te fais reculer et tomber sur le pauvre étudiant. Ah.

C'est quoi ça ? Depuis quand on se bagarre dans un fast-food parce qu'un pisseux est pas capable de se tenir ?    
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: bad luck || artémis   
Mar 17 Oct - 17:00

pour être totalement honnête, t’avais capté que dalle à ce qu’il s’était passé pendant les deux dernières minutes. le mec avait pété un câble, commencé à insulter tout le monde - surtout toi - et puis il avait décidé de te mettre un pain. sauf que voilà, t’avais vaguement esquivé pour qu’il n’abîme pas ton beau visage - freya allait te chambrer pendant des jours sinon - et le coup était arrivé sur un pauvre serveur qui n’avait rien demandé. voilà. sale histoire pour être honnête. et tu n’étais pas très fier d’avoir été aussi lâche. non mais sérieusement, imaginez deux secondes ce que le pauvre serveur devait subir tous les jours ? et maintenant il squattait tes bras, après t’être tout simplement tombé dessus. si tu savais pas vraiment te défendre par toi même, par contre pour ce qui était de défendre les autres, c’était tout une histoire. une grande histoire. une histoire pas particulièrement intéressante non plus.

g r o s  c o n.

t’avais soufflé à l’intention du père qui t’avait regardé bizarrement, au début plutôt prêt à en découdre, et puis quelque chose le démotiva presque aussitôt et il se ravisa, attrapa son gamin et s’en alla vers d’autres cieux à la manière d’un trio bien connu des dessins animés de ton temps. ouais. et puis t’avais pas l’air d’un con, avec le serveur dans tes bras comme ça. tu l’observais, un peu sceptique. la situation était pour le moins cocasse.

bonjour ?

un petit moment d’hésitation, c’était super gênant et pendant quelques instants t’eus envie de lui dire un truc complètement, et finalement tu jugeais bon de faire un peu d’humour. à ta façon.

je peux avoir une double ration de frites du coup ?

merde, ça ressemblait pas à une blague il allait juste te prendre pour un gros con. tu disais pas être le mec le plus sympa du monde, loin de là, ni même le plus futé, ni même le plus quoi que ce soit, mais tu t’en foutais bien d’avoir une double ration. en tout cas sa joue prenait une sale teinte cramoisie et t’eus quand même le reflexe d’attraper ta boisson pour la coller contre sa joue.

heureusement que vous mettez deux tonnes de glaçons hein !

et allez, encore une fois il allait prendre ça pour une critique. bordel t’étais vraiment juste un sale con, andreas. c’était fatiguant de l’admettre soudainement, de s’en rendre compte. à croire que ça venait de t’exploser en plein visage. tu l’observais un long moment avant de te pincer les lèvres.

pardon, je m’attendais vraiment pas à ce qu’il pète un câble comme ça.

doucement, tu l’aidais à s’installer sur une chaise, t’avais certainement pas les cuisses les plus confortables du monde. donc bon. tu hésitais un instant à l’éventer un peu mais tu flippais un peu qu’il croit que t’en faisais des tonnes. tu t’inquiétais un peu. beaucoup en fait.

ça va aller ?

il devait voir des étoiles, le pauvre.


avatar
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 13/10/2017
✧ Messages : 64
✧ Avatar : SCOUPSEU (Seventeen) ♥
✧ Crédit : solsken
✧ Multicompte : L'imbécile heureux
✧ Fiche : Une petite histoireQuelques amis
✧ Couleur : INDIANRED
✧ Thèmes : "Il m'aime, il ne m'aime pas. J'arrache les pétales de fleur comme je pleure sans cesse"
See You Again
✧ Rps en cours : EdenLyssaAndreasEvent

✧ Âge : 20 ans
✧ Occupation : Serveur au macdo

Feuille de personnage
Localisation :
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: bad luck || artémis   
Jeu 19 Oct - 22:23

En fait, tu vas finir par croire que t’es venu sur cette Terre uniquement pour servir de punching-ball à la populace. Ouais, ça doit être ça. Le Monde entier veut juste te foutre son poing dans ta gueule. A bien y réfléchir, y’aurait un petit bizness à se faire là derrière. Cent balles le poing dans ton bide , 200 pour ton visage, 300 pour les précieuses… Non peut-être pas les bijoux de famille, ce n’est pas une très bonne idée. En tout cas, si tu continues de te faire tabasser comme ça, à chaque fois que tu mets les pieds dans une pièce, tu pourrais finir par devenir riche. Et enfin porter fièrement le sang d’un bon Lurantis et nettoyer celui du Nataraja que tu es maintenant. Faut vraiment que tu notes cette idée sur un bout de papier, pour pas oublier. C’est fou tout ce qu’on peut inventer en se prenant un poing dans la tronche.

“bonjour ?..rations de frites du coup ?”

T’es un peu, beaucoup à l’Ouest avec ce coup qui t’as complètement  surpris et assommé.  Du coup, tu comprends vaguement que l’étudiant te parle et qu’il tente de faire de l’humour. Tu captes tellement pas que ça tombe à l’eau avant même d’avoir essayé de comprendre la phrase. Ton cerveau fonctionne au ralenti, plus concentré sur la vive douleur que ton visage tout entier lui transmet, qu’autre chose. Et tu sens ta joue chauffer comme si on t’avais cramé au second degré. ça fait un mal de chien maintenant que t’as repris un peu tes esprits. Tu grimaces bien suffisamment pour que l’étudiant s’en aperçoive et te colle quelque chose de bien glacé contre ta joue qui semble maintenant avoir un vilain hématome. Encore un. Immédiatement, la douleur se calme. Tu souffles un bon coup et regarde ton sauveur qui t’attire jusqu’à une chaise pour y faire poser ton cul. Tu te sens déjà un peu mieux alors tu lui souris. Enfin, ce qui y ressemble parce que ta joue te rappelle directement à l’ordre.

“ça va ouais. J’ai l’habitude, j’en ai pris des plus gros. Des plus douloureux. Mais quand même, va falloir dresser une liste noire et y épingler tous les cons pour plus les accepter. C’est pas un ring de boxe ici.”

Des plus douloureux. Tu penses à Eden, à ce qu’il va te faire subir quand tu vas rentrer avec ce putain d’hématome violacé sur la gueule. Nul doute qu’il va péter un plomb. Et que tu vas encore en bouffer parce que tu peux pas démissionner de ce putain de taf. Tu peux pas ? Tu veux pas ? Tu sais pas. Tu t’en fous. Et tu dois pas penser à Eden quand t’es au travail, faut que tu sois concentré sinon tu vas être distrait. Bon là, on va dire que c’est une pause forcée. Mais quand même.T’observes l’étudiant un moment. Il a l’air vraiment inquiet. Ta main vient alors se poser sur son épaule, comme si ça pouvait le rassurer. Tu lui montres que t’en es pas mort, heureusement. Que ça va, que c’est pas le premier. Que ce sera pas le dernier.

T’as soudainement envie de sympathiser avec ce gamin. T’as l’impression que tu peux bien t’entendre avec lui, comme ça, t’as de bonne intuitions avec ce genre de truc.

“Sinon, j’m’appelle Artémis. Et toi ?”

Et tu tournes le gobelet de soda pour espérer avoir encore un peu de fraîcheur sur ta joue. Parce qu’elle t’envoie des signaux douloureux de nouveau. Et qu’il te faudrait sérieusement songer à trouver une nouvelle source de glace. Ouille bobo.

   
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: bad luck || artémis   
Sam 21 Oct - 22:00

ça va ouais. j’ai l’habitude, j’en ai pris des plus gros. des plus douloureux. mais quand même, va falloir dresser une liste noire et y épingler tous les cons pour plus les accepter. c’est pas un ring de boxe ici.

oh wow, t'imaginais pas qu'un mcdo puisse être aussi dangereux. la prochaine fois tu y réfléchirais à deux fois avant de mettre les pieds ici, sérieusement. et dire qu'à la base tu voulais juste passer un moment peinard, et maintenant t'étais en train de te sociabiliser. comme quoi, tout pouvait arriver. d'autant plus quand on prenait en compte qu'à la base t'étais justement venu ici pour t'isoler. foutus humains. ils étaient partout. impossible d'avoir la paix une heure sans parler à personne et sans avoir d'interactions. bon d'accord, t'en voulais pas du tout au serveur hein, il avait sauvé ton visage, le pauvre, mais bon, t'étais forcé de constater qu'éviter les contacts sociaux c'était quand même super dur à polaris. t'aurais peut-être dû déménager à la campagne.

sinon, j’m’appelle artémis. et toi ?

t'avais vaguement souris, un sourire débile. artémis, comme la déesse. ça t'avait fait sourire, parce qu'au fond tu trouvais que ça avait un peu de sens, par rapport à ce que tu savais d'elle. plutôt sauvage, qui se laisse pas marcher sur les pieds, et tout. ouais, ça avait l'air d'être ce genre de gars, un peu. après, t'en savais rien, et t'étais nul pour décrypter les gens mais ... ouais il avait quand même un nom vachement plus stylé que toi hein.

andreas.

et tu savais pas quoi répondre d'autre, parce que t'étais juste une parfaite brêle en matière de contacts humains. t'étais un peu un animal sauvage prit dans les phares d'une voiture, t'étais presque sûr qu'il verrait la goutte de sueur sur ton front parce que tu stressais de ouf de parler à un parfait inconnu.

et ... euh... s-sinon c'est toujours aussi agité ici ?

t'étais déjà venu, mais tu te souvenais pas de ce genre d'altercation, t'espérais quand même que c'était assez exceptionnel. et finalement tu laissais ta curiosité prendre le dessus, histoire de te détendre un peu.

tu travailles ici pour financer tes études ? j'veux dire t'as l'air super jeune.

tu esquissais un sourire gêné de pardon si je dis une bourde. c'était pas ta faute, tu faisais ton possible, tu te disais que tous les gens qui avaient à peu près ton âge faisaient des études, c'était pourtant bien loin d'être le cas, en vérité.


avatar
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 13/10/2017
✧ Messages : 64
✧ Avatar : SCOUPSEU (Seventeen) ♥
✧ Crédit : solsken
✧ Multicompte : L'imbécile heureux
✧ Fiche : Une petite histoireQuelques amis
✧ Couleur : INDIANRED
✧ Thèmes : "Il m'aime, il ne m'aime pas. J'arrache les pétales de fleur comme je pleure sans cesse"
See You Again
✧ Rps en cours : EdenLyssaAndreasEvent

✧ Âge : 20 ans
✧ Occupation : Serveur au macdo

Feuille de personnage
Localisation :
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: bad luck || artémis   
Sam 4 Nov - 18:06

Ouais, carrément, une liste noire. C’était ce qu’il y avait de mieux à faire. Lister tous les cons de la Terre qui prennent le macdo pour un terrain de jeux et leur interdire l’accès. Tu pensais pas que taffer dans un fast-food pouvait être aussi dangereux à tel point que t’en ressortais avec un joli hématome sur ta joue. Encore un truc qui va pas empêcher Eden de t’en coller quelque uns, de pains dans le bide. A coup sûr, cette famille va revenir le lendemain pour se plaindre à un de tes responsables et tu vas encore t’en prendre plein la gueule et devoir t’excuser. Alors que t’y étais pour rien. Mais bon, ici le client est roi, et si le service semble déplorable, ils ont l’autorisation de se plaindre. Les gens sont surtout cons de nos jours. Tiens, on dirait bien que ta pause va encore s’allonger, un de tes collègues te fais signe plus loin qu’il gère la situation. Heureusement que t’es tombé dans un macdo solidaire, mise à part avec le nouveau mais bon, il facilite la tâche à personne celui-là.

Enfin bref. T’apprends que l’étudiant, à qui t’as éviter d’être défiguré, s’appelle en fait Andreas. Un prénom qui te paraît plutôt sympa, en tout cas, tu vas le retenir celui-là c’est sûr. Il te sourit, un petit sourire tout aussi sympa. Peut-être un peu gêné, t’as comme l’impression qu’il a pas vraiment l’habitude de taper la discute avec un serveur de fast-food. En même temps, les serveurs de fast-food ont pas le temps de causer avec les clients. Et inversement, les clients ont pas envie de discuter avec de minables serveurs qui sont là juste pour les servir bien sûr. Monde de merde où la communication et l’humain semble bien malade.

”et ... euh... s-sinon c'est toujours aussi agité ici ?”

Ah oui. Il a l’air encore un peu flippé de la scène d’il y a 5 minutes. En même temps, l’abruti qui t’as frappé ne l’a pas fait à moitié, y’a donc de quoi être un peu inquiet par rapport à l’ambiance de ton endroit de travail. Mais qu’il se rassure, ce genre d’évènement n’arrive que tous les 36 ans, autrement dit très rarement. C’est pas comme si on était dans un macdo de banlieue non plus. L’endroit est plutôt safe en général. A part deux-trois cassos qui s’amusent à venir prendre leur commande en étant bourré certains samedis soirs, tu ne te connaissais d’autres exploits qu’on pourrait qualifier de “dangereux”. Non vraiment, ton macdo était calme et sûr.

”Par agité, si tu veux dire rempli de mioches qui se prennent pour les rois du monde et dont on doit nettoyer les saloperies qu’ils font, après leur passage, ouais c’est agité. Mais des gens qui s’mettent sur la gueule, c’est pas ici que ça arrive, faut aller dans le bar d’à côté si tu veux voir de la baston.”

Tu souris, t’es fier des conneries que tu racontes, t’as presque envie de rire mais ta joue elle veut pas, d’ailleurs toute la glace du soda a fondue. Tu le sens, la boisson est devenue tiède. Tu tires une magnifique grimace, la douleur revient au galop. Tu tiens ta joue, t’essaies de la masser un peu mais non, ça passe pas. Need ice. Et peut-être un peu de pommade.

”tu travailles ici pour financer tes études ? j'veux dire t'as l'air super jeune.”

Aïe ça fait mal. En plus d’avoir putain de mal à la joue, t’as mal à ta fierté maintenant. Ah, si seulement tu pouvais vraiment être juste un étudiant qui peinait un peu à payer ses études et donc qui faisait son petit stage annuel au macdo. Ah si seulement. Mais c’est pas vraiment la vérité. T’es dans la merde et tu persistes encore à t’y enfoncer. C’est tout. C’est juste ça.

”Ouais, on peut dire ça comme ça. Euh...ça te dérangerais de me ramener un autre soda avec la dose de glaçons ? t’inquiète, j’te rembourses tout de suite...après mon service.”

Ouais enfin bon, il semblerait que ton service du jour soit véritablement écourté, tu vois un peu plus loin qu’un de tes collègues et en train de parler avec le responsable en te pointant du doigt.

Mais t’as pas vraiment envie de rentrer plus tôt chez toi.
T’as pas envie de rester tout seul à la baraque à broyer du noir.
Attendant que ton bourreau rentre du travail.
Et que le spectacle recommence.


   
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: bad luck || artémis   
Ven 10 Nov - 21:58

euh...ça te dérangerais de me ramener un autre soda avec la dose de glaçons ?

tu cilles, surpris, avant de te relever un peu maladroitement, encore un peu sonné par ce qui vient d'arriver, tu souris à artémis, avec ton air débile. ouais, clairement t'as l'air super con dans l'instant, toi même tu sais pas trop pourquoi. faut croire que tu te demandes pourquoi il y va pas, lui. tu veux dire ... c'est son resto, son mcdo, son lieu de travail, il peut sans doute aller chourrer une boisson nan ?

ok, ok, t'inquiète.
t’inquiète, j’te rembourses tout de suite...après mon service.

tu écarquilles un peu les yeux avant de hausser les épaules, l'air de t'en foutre. tu dirais bien que t'es pas à trois balles prêts. au fond papa et maman t'aident à payer l'appart, et t'as de l'argent bonus avec ton petit job, globalement la vie ça va tranquille, ça va que vous êtes trois dans la coloc. bien sûr, ça irait bien mieux à quatre, mais t'as réquisitionné la chambre vide, elle te sert de bureau, et freya vient de temps à autre faire ses étirements. c'est cool, parce que t'aime bien le voir s'entraîner, ça parait un peu pervers dit comme ça mais nan, vraiment. t'aime juste son agilité à bouger, son espèce de grâce inexplicable. ouais, freya c'est un peu ton idole mais jamais tu lui diras.

j'voudrais une boisson. surtout des glaçons en fait. c'est pour mon ami là-bas.

tu désignes artémis qui te regarde depuis sa chaise, on dirait un papa qui regarde son gosse être assez courageux pour aller commander tout seul. en vrai c'est un peu ça, t'es pas le courage incarné, tu te portes mieux quand tu dois adresser la parole à aucun être humain. en fait c'est la première fois depuis des semaines que tu parles à un serveur du mcdo, normal que tu connaisses pas artémis, tu parles qu'aux bornes toi. le mec te lorgne bizarrement, et puis il jette un regard à artémis, un regard mauvais. putain mais ils ont quoi, tous là ? tu commences à t'agacer, parce que tu sens bien qu'il va balancer une remarque, et que ça va te saouler. tu sais même pas pourquoi t'as dit qu'artémis était ton ami, tu le connais depuis trois minutes. bon, tant pis.

hé, le client est roi, nan ? j'peux avoir ma boisson s'il vous plait ?

t'as décidé d'être chiant mais ça urge putain, et t'as pas envie qu'on commence à te casser les couilles pour rien. en plus t'as aucune envie d'être au milieu du drama, si tu peux t'en tenir loin c'est parfait pour toi. il te serre une boisson sans le vouloir, et surtout sans glaçons, mais tu feras avec. tu retournes vers le jeune homme avant de rouler des yeux.

je sais pas qui c'est celui là, mais c'est clairement un gros con.

tu lâches, un peu trop fort sans doute, parce que tu sens le regard assassin du serveur dans ton dos, tu t'en fous, t'es tout sourire, faut croire qu'artémis te rend courageux. au moins un peu. un miracle.


avatar
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 13/10/2017
✧ Messages : 64
✧ Avatar : SCOUPSEU (Seventeen) ♥
✧ Crédit : solsken
✧ Multicompte : L'imbécile heureux
✧ Fiche : Une petite histoireQuelques amis
✧ Couleur : INDIANRED
✧ Thèmes : "Il m'aime, il ne m'aime pas. J'arrache les pétales de fleur comme je pleure sans cesse"
See You Again
✧ Rps en cours : EdenLyssaAndreasEvent

✧ Âge : 20 ans
✧ Occupation : Serveur au macdo

Feuille de personnage
Localisation :
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: bad luck || artémis   
Lun 13 Nov - 19:09

Après lui avoir fait ta requête, tu réfléchis quelques instants. P't'être que c’était un peu trop de lui demander ça. Après tout, tu le connais que depuis cinq minutes à peine. Tu l’avais juste protégé d’un type un peu trop sanguin et accro à ses mioches. Tu ne connais de lui que son nom et tu veux déjà lui devoir de l’argent. En fait, tu t’es vite attaché à ce gamin, qui a sans doute le même âge que toi, ou un peu moins, voire un  peu plus. Mais tu t’y es attaché, d’une certaine façon, tu le trouves attendrissant. Tu t’attaches un peu vite, comme d’habitude. T’as pas beaucoup d’amis, parce que tu sais avec qui te lier et qui ne pas approcher. Tu sens un peu ces choses-là. Et Andreas fait parti des personnes avec qui tu as envie de te lier. Même en cinq minutes, t’as compris qu’il allait devenir quelqu’un d’important pour toi et ta vie poisseuse.

Tu regardes Andreas  au loin, appuyant machinalement le coca qui n’est désormais plus du tout frais, contre ta joue encore bien douloureuse. Tu comprends qu’il a passé commande quand il te pointe du doigt. Tu le trouve plutôt chou. Et puis, ton regard se pose sur le caissier. T’as envie de te facepalmer parce que celui qui a pris ton service n’est autre que le nouveau. Le plus gros boulet de l’entreprise. Tu prédis qu’il tiendra même pas la semaine. Tu te demandes vraiment ce qu’il lui est passé par la tête pour se faire embaucher au macdo. Il ralentit considérablement la chaîne quand il est au cuisine. Tout le monde lui dit mais il fait comme s’il n’avait rien entendu. Un abruti manucuré. Tu remarques qu’il ne se débrouille pas mieux aux caisses. T’as envie de te lever pour aller lui expliquer son taf. Voire même le faire à sa place. Voire même lui en foutre une dans la gueule vu comment il traite la commande d’Andreas. Tu te contiens. Et puis, ton nouvel ami revient à ce moment-là.

”C’est un nouveau. Une vraie plaie. Il fera pas la semaine, tu le reverras pas t’inquiète.”

Tu laisses échapper un petit rire et tout de suite après, le nouveau soda rejoint ta joue pour reprendre le job de calmer la douleur. Pas assez de glaçons mais tant pis, tu fais avec. T’es soudainement un peu gêné devant Andreas, tu sais pas quoi dire de plus. Tu le fixes un peu de façon idiote, tu réfléchis un court instant, ça turbine dans ton cerveau.

”Est-ce que je peux venir chez toi...et y rester une nuit ?”

Artémis, champion pour penser à voix haute. Tu te disais que t’aurais pu formuler ça autrement. Mais c’était sorti tout seul. Parce que t’étais en train d’élaborer des dizaines de millier de stratagèmes pour éviter d’avoir à rentrer chez toi. Juste aujourd’hui, seulement aujourd’hui. T’avais pas envie d’attendre. Attendre quoi ? La mort en personne. Ouais mais bon, Andreas tu le connais à peine, et vu comment il te regarde, il doit te prendre pour un fou maintenant.

” Non mais si tu veux pas, oublie, oublie...c’est pas grave. J’pense trop fort.”

T’as surtout pas envie de lui dire la vraie raison de ta requête. Tu te vois pas lui balancer comme ça, que si tu mets un pied dans ta baraque, ton mari va te taper parce que tu t’es fait tapé.

Elle est où la logique dans tout ce foutoir même ?

   
avatar
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha

t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: bad luck || artémis   
Lun 13 Nov - 21:13

c'est un nouveau. une vraie plaie. il fera pas la semaine, tu le reverras pas t’inquiète.

ouais bah tu commençais tout juste à te dire que tu reviendrais pas au macdo et que t'allais aller au subway ou à ... quick. non en fait non. t'allais juste commander depuis chez toi et jamais sortir. c'était pas mal comme plan. sortir c'était nul, il faisait froid, et quand il ne faisait pas froid, il faisait chaud, et quand il ne faisait ni froid ni chaud, il y avait du pollen, ou il pleuvait. et quand il n'y avait rien de tout cela, il y avait des gens, et les gens étaient une raison bien assez valable pour toi pour garder ton cul posé dans ton lit ou sur ta chaise de bureau. fallait croire que t'avais jamais mûrit en fait, et que t'étais toujours un ado en crise, ou alors tu faisais ta crise en retard. sauf qu'au lieu d'en vouloir à tes parents, t'en voulais à la terre entière, au monde, à l'univers, à la matière même. tu savais pas trop pourquoi. sans doute que t'en voulais aux hommes d'être cons, et à la connerie d'être humaine. peut-être que tu t'en voulais d'être humain et que t'aurais bien voulu être un bambou. un bambou c'était bien. andreas le bambou. ouep.

est-ce que je peux venir chez toi... et y rester une nuit ?
qu-

attendez quoi ?? qu'est-ce qu'il venait de dire ? wow c'était jamais allé aussi vite avec quelqu'un, et freya t'avait bien mis en garde sur les gens susceptibles d'abuser de ta générosité - quelle générosité ? (dis ça à epsi et thane) - à polaris. du coup, tu fronçais étrangement les sourcils. ce mec avait pas de chez lui ? ok genre mcdo ça payait pas super bien mais ça payait, c'était mieux que rien, c'était mieux qu'être étudiant, de ce côté ci. rien à redire.

non mais si tu veux pas, oublie, oublie... c’est pas grave. j’pense trop fort.

il pensait fort au point de limite te réclamer de l'héberger alors que vous vous connaissiez pas depuis plus de cinq minutes ? elle était bonne celle ci. wow. tu relevais la main pour te gratter la tempe et fus surpris qu'elle soit si froide, comme si tu n'avais pas remarqué, pas senti. wow andreas on aurait dit un chat effrayé, un chaton même. un chaton d'un mètre quatre-vingt. tu soupirais un peu plus fort, hésitant à quoi lui répondre. tu pouvais pas lui dire oui. et puis tu pouvais pas lui dire non. tu pouvais dire quoi, au juste ?

noui.

merde. t'avais pensé à voir haute aussi. haha. la bonne blague. ton cerveau à toi il savait pas faire de phrases, ce qui s'avérait plutôt gênant dans la vie de tous les jours, tu virais au rose alors que tu serrais nerveusement tes doigts contre le bord de ton t-shirt.

je veux dire, ok. s'tu veux. j'ai des colocs mais au pire on s'en fout.


avatar
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 13/10/2017
✧ Messages : 64
✧ Avatar : SCOUPSEU (Seventeen) ♥
✧ Crédit : solsken
✧ Multicompte : L'imbécile heureux
✧ Fiche : Une petite histoireQuelques amis
✧ Couleur : INDIANRED
✧ Thèmes : "Il m'aime, il ne m'aime pas. J'arrache les pétales de fleur comme je pleure sans cesse"
See You Again
✧ Rps en cours : EdenLyssaAndreasEvent

✧ Âge : 20 ans
✧ Occupation : Serveur au macdo

Feuille de personnage
Localisation :
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: bad luck || artémis   
Lun 11 Déc - 10:20

Décidément, les conneries tu les accumules Artémis. Tu peux pas juste te conduire de façon normale parfois ? Non, faut que t’en rajoutes une couche. ça t’as pas suffit de te faire troncher la gueule à coup de poing, parce qu’un putain de mioche a fait un caprice à son père. Non maintenant, faut que tu réclames l’hospitalité au nouvel ami que t’as protégé, parce que tu sais que si tu te ramènes devant Eden dans cet état, il va encore plus t’amocher. Tout ça pour fuir tes problèmes. Tout ça parce que t’es qu’un gros lâche. Est-ce que ce monde est sérieux ?

Evidemment qu’il allait te regarder bizarrement, comme si t’étais un alien qui sortait d’une soucoupe volante. Evidemment qu’il allait pas te sauter au cou, avec un sourire jusqu’aux oreilles. Tu le connais que depuis dix minutes Andreas. Il est déjà assez gentil d’être resté là et d’avoir fait toutes ces petites choses pour toi. Ce serait même peut-être à toi de le remercier en lui rendant service plus tard. Mais Artémis, il doit sans doute te manquer un soupçon de logique. Oui, faut que t’en rajoute encore à tes problèmes. Pourtant t’insistes, tu supplies presque légèrement avec ton regard de chien battu, quoique ça c’est ton regard habituel. Et puis, t’espères pas grand-chose. Juste des paroles lancées comme ça. Juste ta détresse qui résonne dans tes quelques mots. Juste pas grand-chose. Juste un appel au secours masqué dans ta demande.

T’attends sa réponse. Tu vois dans sa gestuelle que tu l’as rendu nerveux. A moins qu’il ne le soit depuis le début. Cette nervosité, ses petits gestes, t’as l’impression d’avoir un enfant face à toi. Encore une fois, t’arrive à le trouver mignon. Et puis,tu captes ses paroles et tu comprends très bien. Mélange de oui et de non. Par hasard, est-ce qu’il serait aussi bizarre que toi ? Vous semblez sur la même longueur d’onde en quelque sorte. Sa réponse t’apporte bien entendu un certain soulagement. Enfin une soirée paisible en l’occurrence. T’arrives pas à contenir ce sourire idiot de soulagement qui apparaît sur tes lèvres. T’as presque envie de chialer tellement t’es heureux. Oui mais non, ça par contre t’évites, sinon Andreas va s’enfuir et là ce sera retour à la case départ.

”Ouah...j’pensais pas que tu accepterais...fin...ben j’suis vraiment content. J’sais pas comment te remercier. T’es euh...chou.”

Bon, c’était sûrement pas les bonnes choses à dire. Peut-être pas le moment de le complimenter. Enfin, t’étais juste heureux, à tel point que t’en oubliais ta douleur à la joue. Tiens d’ailleurs, ça fait un peu moins mal. T’as presque envie de dire que ça a pas enflé davantage. Encore un soulagement pour toi. Tu poses le soda après en avoir bu une certaine gorgée. Besoin de t’éclaircir la voix.

”Euh...on va y aller maintenant ?”

Tu t’es levé, un peu comme un automatisme. En fait, t’as plus trop envie de rester inactif sur cette chaise. T’as plus trop envie de rester ici non plus. Et tu sens qu’Andreas a envie de partir aussi.

” J’vais me changer et on y va...hein ?”

Tu sais pas trop si c’est la bonne marche à suivre. En fait, t’as juste envie de te débarrasser de ton uniforme de serveur du domac et de partir.

Fuir.
T’enfuir encore et toujours.


Contenu sponsorisé
━━ ━━
MessageSujet : Re: bad luck || artémis   

 
bad luck || artémis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Artémius Minéos
» Questions,interrogations et suggestions autour de la Soule artésienne (ouvert à tous les souleurs)
» Monochrome | Artémis (PM)
» Artémis Rose Hellsing {OK}
» Artémis Nott

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
si·de·re·al :: ✧ POLARIS :: l'octant :: avenue commerçante-
Sauter vers: