Well, that was a shit idea. (Blizzard team)

avatar
━━ administrateur ━━
✧ Arrivé le : 23/10/2017
✧ Messages : 201
✧ Avatar : pcy
✧ Crédit : Sial
✧ Multicompte : Silver Hazard-Mori
✧ Fiche : REN → BOW
✧ Couleur : #624F7A
✧ Thèmes : 0.1 Love gets in the way.
✧ Rps en cours : He said pyjama party - Neo
Scary shit behind us - Az
s a t a n 's k i n d a c u t e - Lune
shit just got real - Alice + Dae


Son nom de scène est Rain ((oui, il s'est pas foulé)) - Toujours en train de crier - C'est le seul de l'appart à avoir un dressing ((qui fait la taille de sa chambre)) - Il hurle et se barre en courant lorsqu'il voit la moindre araignée ((ou mouche)) - Il joue de la guitare et du piano depuis qu'il a douze ans et a d'ailleurs les deux chez lui - Il a loupé son permis quatre fois ((et ne l'a toujours pas)) - Il a peur du noir et ne peux pas dormir sans veilleuse sauf s'il dort avec quelqu'un - Il a des troubles alimentaires - Il passe une heure quarante-cinq dans la salle de bain tous les matins - Il croit depuis toujours qu'il possède des dons exceptionnels parce qu'il est fils d'une étoile - Il passe son temps à nettoyer l'appart de fond en comble - Il ne supporte ni les hopitaux ni la médication et est parfois sujet à des crises d'angoisses et des cauchemars à ce sujet - Il a eu recourt à la chirurgie esthétique ((contre son gré)) - Son premier album est double disque de platine - Il fait une pause dans sa carrière mais continue à écrire des chansons - Il a un poisson rouge nommé Némo qu’il rationne en nourriture parce qu’il le trouve trop gros ((pas étonnant quand on sait que tous ses colocs le nourrissent tour à tour en passant devant)) - Il est sorti avec Taylor Swift pendant 4 mois -
✧ Âge : 21 ans
✧ Occupation : Auteur-compositeur-interprète, danseur, mannequin et modèle photo à ses heures perdues. ((carrière entre parenthèses))
ATM : étudiant en philosophie

Feuille de personnage
Localisation : Clématis
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Well, that was a shit idea. (Blizzard team)   
Jeu 26 Oct - 12:59


Blizzard
team

Well, that was a shit idea.
Les trois notes magiques se répercutent dans la pièce avec acharnement et ma tête émerge d'un coup de sous ma couette, les cheveux en pétard et les yeux explosés d'avoir trop lu hier soir pour essayer de rattraper mon retard. J'éteins mon réveil et je vais monopoliser la salle de bain pendant une bonne heure et demie, mais c'est bien parce que je suis pressé. Je baille en sortant de la pièce à pas de loup avant de passer la tête dans le salon pour voir qui est en vue, constatant avec plaisir que le soleil s'est levé et que Jung-Hwan est déjà dans le salon à regarder à travers l'immense baie vitrée. Je m'approche pour l'enlacer par derrière, partageant l'odeur boisée de mon parfum avec mon colocataire. « Hwannie~ Je comprends pas pourquoi ils nous font venir aujourd'hui. Ils veulent qu'on se transforme en stalagmites sur le chemin ou quoi ? » Toujours en train de me plaindre mais pour une fois j'ai vraiment une raison. Depuis Noël, il a pas arrêté de neiger et maintenant qu'il y a un vent à plier les arbres il va falloir que je sorte de mon cocon pour aller à mes partiels. Je file rapidement à la cuisine et commence à tout nettoyer fébrilement parce que quelqu'un a dû se faire à manger hier soir après moi et tout est en bordel pour changer. « Tu veux que j'te fasse un petit dej' ? Y a des oeufs je crois. » J'allume la radio pas trop fort histoire de pas réveiller les autres et commence à cuisiner en dansant tranquillement. Je mange la moitié d'un oeuf et laisse le reste à Jung-Hwan. Je repasse un coup dans la cuisine avant d'aller m'habiller. J'enfile ma plus grosse doudoune blanche, ma plus grosse écharpe par dessus mon col roulé, je met trois paires de chaussettes et mes bottes en caoutchouc et je me considère prêt à partir. J'envoie un selfie à Althéo avec un petit mot. Prie le Dieu de la tempête pour qu'il m'épargne, je dois aller à mes partiels à pieds. « Hwannie t'es prêt ?? » Mon premier partiel n'est qu'à midi et le sien à onze heures mais sachant qu'on doit traverser la moitié des Clématis et de l'Octant à pieds, il vaut mieux qu'on parte tôt.

Le vent m'agresse le visage, me brûle la peau alors que la neige me glace les joues. La neige m'empêche d'avancer aussi vite que je le voudrais alors même que ma haute stature m'assure d'habitude un pas plus que rapide. Au bout d'une demie-heure de marche, je demande une pause et puis les demandes de pauses s'enchainent toutes les dix minutes. J'ai froid, j'ai soif, j'ai chaud, j'ai mal aux pieds, j'ai oublié mes gants, j'ai les lèvres sèches, bref toujours quelque chose justifiant l'arrêt. Nous faire sortir en plein blizzard alors qu'y a ni bus ni taxi ni rien, tout ça pour aller passer quatre heures à remplir des pages d'absurdités, franchement. Je caresse l'idée de rentrer à l'appartement et d'arrêter la fac sur le champs style c'était bien ma petite année de vie normale mais comment ça m'convient pas du tout ! Mais Hwannie me tire par le bras pour que je le suive alors j'ai pas vraiment le choix, j'avance malgré la grimace capricieuse s'étalant sur mon visage. Et puis on finit quand même par arriver à l'Octant sauf que clairement, on y voit rien vu le temps et j'arrive vraiment pas à nous repérer, encore moins à savoir si on est bien sur le campus et où sont les foutus bâtiments de lettres. « Y a vraiment personne. On se croirait dans The Walking Dead version neige et sans zombie. Attends, tu crois qu'y a des zombies ? » Je m'accroche à lui comme à une bouée de sauvetage. Hors de question que je me fasse sucer la moelle par un bouffeur de cerveaux. Puis, je finis par le voir et je pousse un cri tellement aigu qu'il ferait fuir les oiseaux si oiseaux il y avait. Je pointe mon doigt vers le zombie qui se débat sous un arbre. Clairement, il est surement mort écrasé par la chute du monstrueux tronc et revenu à la vie dessous. « Y A DES ZOMBIES C'EST BON C'EST PAS QU'UNE TEMPÊTE. C'EST SUREMENT UN COMPLOT POUR QU'ON VOIT PAS LE VIRUS H ARRIVER. » Virus H je sais même pas d'où je sors ça mais c'est probablement dans un des films d'horreur horribles qu'Andreas m'oblige à regarder. Je tire Hwannie avec la ferme intention de ne pas m'approcher du mort-vivant mais je finis par l'entendre chouiner et je me stoppe net. Ca chouine pas les zombies, ça grogne, je m'y connais trop en films de zombies. Je plisse les yeux et décide subitement de m'approcher de l'arbre à grands pas. Je réalise vite que le gars sous l'arbre est pas mort du tout, juste coincé. Puis je finis par remarquer la jolie et toute petite mademoiselle qui essaie de l'aider en vain. « Dites, vous savez pas c'est par où le bâtiment de lettres ? On est un peu perdus dans cette tempête là. » Je réalise bien que le gars sous l'arbre a besoin d'aide mais je suis pas vraiment un bulldozer, et en plus moi aussi j'ai besoin d'aide, on va finir par être en retard.


CODAGE PAR AMIANTE



Rain
I wanna lay here, lost and bitter So long, I feel like I could die I wanna tell you what my truth is But it's buried down inside.
avatar
Invité
━━ Invité ━━
MessageSujet : Re: Well, that was a shit idea. (Blizzard team)   
Sam 4 Nov - 19:03





BLIZZARD

Les aubes sont navrantes en ce matin de décembre. L'horizon se dessine à travers le levé de soleil et t'as le regard tranquille, tu tentes de l'imagine, la brise glaciale à travers la vitre mais y'a rien, bien évidement que y'a rien. L'appartement plongé dans un silence cadavérique renaît soudainement lorsque  le réveil de ton colocataire n'éclate. Aucune réaction de ta part quant au soudain bruit strident, t'entends les bruissements du matelas témoignant le réveil de Ren, puis ses pas terriblement lent et enfin l'eau qui coule. Tu bouges pas, profitant encore de la vue, t'as vu les étoiles disparaître, un battement de cils avant que des bras ne t'étreignent. Tu reconnais-là Ren, encore une fois tu ne réagis pas, ou du moins presque pas, tu lui jettes un regard posant par réflexe tes mains sur ses bras, écoutant sa plainte, t'esquisse un sourire, acquiesçant  silencieusement.

Il te propose alors de te faire le petit-déjeuner, t'en avais oublié que t'avais faim. Te dirigeant vers la cuisine, tu le remercies lorsqu'il te tend l'assiette d’œuf. Tu manges rapidement avant d'aller finir de te préparer. Imitant ton colocataire, t'enfiles de quoi te protéger du froid, pas question que tu tombes malades tout de même.

Quelques instant plus tard vous voilà dehors, affrontant le blizzard que tu trouves dans un sens fascinant. Le monde est déchaîné et vous êtes là tous les deux à vouloir lutter. Le froid mordait la moindre parcelle de peau mise à découvert, le vent et la neige t'empêchait d'y voir clair. Et t'avais comme pour seul repère le bras de Ren que tu t'efforçais de tirer, ce dernier s'était mis en tête que rentrer était plutôt une bonne idée. Il n'avait pas tord dans l'absolu mais vos examens comptaient après tout. Puis c'était trop dangereux de vous séparer. Y a vraiment personne. On se croirait dans The Walking Dead version neige et sans zombie. Attends, tu crois qu'y a des zombies ? Tu lui jettes, ou du moins, tu tentes de lui jeter un regard. Des zombies ? Tu marmonnes, pris d'une soudaine peur. Non t'avais pas vraiment un bon feeling avec tout ce qui faisait peur.  

Puis y'a ce cri qui déchire le vent, tu fermes les yeux paralysés et t'entend Ren hurler. Et il hurle au zombie, t'es à deux doigts de le rejoindre dans un hurlement mais tu t'arrêtes (et il s'arrête aussi) lorsque t'entends un gémissement, un pleur ? Tu sais pas trop. Tu finis pas rouvrir les yeux, suivant ton colocataire, et apercevoir deux silhouettes. Ou du moins, une et demi, si on prenait en compte que le soit-disant zombie n'était qu'en fait juste un individu bloqué sous un arbre.  Dites, vous savez pas c'est par où le bâtiment de lettres ? On est un peu perdus dans cette tempête là. Tu lances un regard à Ren, presque choqué. Attend un peu Ren. On devrait les aider tu crois pas ? Tu pointes du doigt l'arbre, visiblement inquiet. On peut pas le laisser comme ça avec ce temps. Tu lâches tristement, comme pour essayer de le convaincre. Tu finis par t'approcher de l'arbre dans le but d'aider. Dans tous les cas moi je reste. Pas question de laisser ces gens dans une telle situation, ton partiel pouvait attendre.
avatar
━━ jeune pousse ━━
✧ Arrivé le : 22/10/2017
✧ Messages : 25
✧ Avatar : Lee Seokmin - Seventeen
✧ Crédit : achilles ♥
✧ Couleur : MEDIUM ORCHID

✧ Âge : 23 ans, juste physiquement. Dans ta tête, ça dépasse pas les 5 ans.
✧ Occupation : Tu passes tes journées là où il y a des livres et de la nourriture. Et tu te perds un peu partout.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: Well, that was a shit idea. (Blizzard team)   
Dim 5 Nov - 0:05

Andreas a dit non. Andreas a dit que tu pouvais pas sortir. Que c’était trop dangereux. Que c’était la tempête, que tu pouvais t’envoler et ne plus pouvoir revenir dans l’appartement. Toi tu comprends pas, sale môme que tu es, tu lui demandes c’est quoi la tempête. Tu lui demandes si ça se mange ou si ça fait bobo. Il dit que ça fait bobo, très très bobo. Tu râles un peu, t’as appris ça des humains, râler ça peut faire dire oui à quelqu’un des fois. Mais Andreas il veut pas, il dit que la tempête c’est dangereux, il le dit même encore une fois. Il dit “Non Epsilon, la tempête c’est dangereux, tu restes ici.” Il dit que tu ferais mieux de t’amuser avec Thane. Mais Thane il est devant la télé, devant une émission que tu comprends pas et il t’expliqueras pas parce que la télé l’a aspiré. Puis y’a Freja qui arrive, il dit un truc qui te fais rigoler parce que t’as appris qu’il disait toujours des bêtises Freja et qu’il fallait que tu rigoles. T’aime bien rigoler, ça mets tout plein de bonheur dans ton corps et le bonheur pour les humains c’est très important, tu l’as lu dans un livre.

Voilà, tu repenses au livre, tu veux aller à la bibliothèque comme tous les jours et tu t’en fiches un peu de la tempête. En plus c’est beau la neige qui tombe du ciel. T’es un petit malin, tu tentes quelque chose avec Freja , tu sais qu’il va dire un peu plus oui que Andreas. Et voilà, il dit qu’il est d’accord mais il faut que tu te couvres. T’es tout content, tu vas pouvoir retrouver tes livres et ta gentille bibliothécaire, qui t’aime bien parce que tu fais chut quand y’a trop de bruit toi aussi. Tu vois que Freja essaie de distraire Andreas, en fait tu le sais pas mais il tente juste de le convaincre de te laisser sortir et il y arrive on ne sait comment. Alors toi, petite étoile, tu enfiles une grosse écharpe et un manteau un peu chaud et tu prends la poudre d’escampette par la porte d’entrée.

Stupide étoile, te voilà dehors par un temps épouvantable, tout ça pour satisfaire ta soif de lecture.

Bon d’accord. Peut-être qu’il avait raison Andreas. Il avait raison, Epsilon t’aurais dû l’écouter. T’as froid, t’as bien du mal à marcher parce que t’as le vent en pleine face. Mais tu désespères pas. Tu continues ton chemin, tu veux vraiment aller à la bibliothèque et dévorer ta pile de livres quotidienne. Sauf que, plus t’avances et plus tu te manges de la neige dans la figure. C’est pas très agréable, c’est froid et mouillé. A peine cinq minutes sont passés et tu claques déjà des dents. T’as même pas fait cinq mètres. Les humains utilisent des trucs pour avancer dans la neige, mais tu te souviens plus comment ça s’appelle. Et t’en as pas. Et t’ose pas en demander à Andreas ou Freja. T’as l’impression d’avoir déjà trop demandé. C’est eux qui paient ton abonnement à la bibliothèque.

”J’ai froid, il fait froid...j’aime pas avoir froiiiid. AVANCEZ LES PIEDS !”

Oui oui, t’es actuellement en train de gueuler contre tes pieds qui ne veulent plus avancer. Tes pieds ont littéralement gelé et tu ne peux plus bouger. Enfin c’est ce que tu crois. Mais peut-être ont-ils senti le danger qui flotte  au-dessus de ta tête.

Un danger imminent qui se prépare.
3…
2…
1…

Pouf. Pauvre petite étoile. T’as juste le temps d’entendre un gros bruit très désagréable à tes oreilles, de sentir quelque chose taper contre le haut de ta tête et après ça , c’est le noir complet. Et t’aime pas le noir, t’es un gosse effrayé par le noir, parce que le noir chez les humains c’est synonyme de mauvaises choses. Mais là, c’est un noir forcé.

”Dreas...Dreas t’es où...bobo la tête…’veux papier collant magique…

Tu émerges difficilement de ce sommeil forcé. Puis, quand t’essaies de bouger tes jambes pour te relever, ça fait juste extrêmement mal dans tout ton corps. Alors tu paniques et tu te mets à chouiner comme le bébé que tu es. Sans comprendre que t’es partiellement bloqué sous un arbre qui n’a pas résisté à la tempête. Mais ça, c’est pas ce que tu comprenais maintenant.

”Au secours, le monstre arbre veut me manger !”

Plusieurs personnes s’approchent de toi. Tu paniques, tu t’agites, ce qui ne fait que te faire encore plus bobo, l’écorce te rentrant dans la peau...et la neige dans le caleçon. Tu chouines et puis silence. T’as senti cette aura, celle-là si spécifique et terriblement rassurante. Les gens qui sont autour de toi, ce sont tes compères étoilées. Une large sourire s’affiche alors sur ton visage, malgré les larmes et la neige. T’as les yeux fixés sur le garçon étoile. C’est une belle étoile. Il est beau. Très beau. Et tu sens ton coeur battre comme jamais.

”T...tu viens de là-haut toi aussi ! T’es une étoile...sauve-moi du monstre arbre qui veut me manger...s’il te plait…

Petite étoile, tu supplies avec tes yeux remplis de douceur et d’innocence.
Petite étoile misérable.
Misérablement charmé par ce garçon étoile.


avatar
Invité
━━ Invité ━━
MessageSujet : Re: Well, that was a shit idea. (Blizzard team)   
Mar 7 Nov - 0:09

@Ren Kobayashi a écrit:

Blizzard
team

Well, that was a shit idea.
Tu ne sors pas seule. Vas y avec Sun. Sun était de très bonne compagnie, Sun était comme celui qui te permettait de te sentir un peu plus chez toi. C'était quelqu'un qui venait du même endroit que toi, quelqu'un de là haut. Les humains aimaient vous appeler astres, ou étoiles. Mais ils ne pouvaient vous voir que d'en bas, en levant la tête, l'ayant dans le ciel noir. Alors là vous deveniez importants et voyants. Mais d'en haut à quoi serviez vous ? Tu avais voulu venir sur cette planète et t'imposer sans vraiment t'imposer. Alors tu grandissais depuis trois ans dans cette famille qui était devenue la tienne. Toujours prêt à t'aider et t'apprendre un peu plus de ce monde. D'ailleurs, ils te disent pas pourquoi les Miller mais ils te disent que c'est dangereux pour toi dehors.

Mais t'en sais rien. Alors tu pars avec Sun après avoir enfiler une écharpe, tes chaussures et un manteau. Tu lui tiens le bras pour pas le perdre dans ce paysage. Mais t'as du mal à avancer. Le froid est comme un dragon qui s'infiltre et vient te brûler la peau. Mordre celle ci la rendant rosée voir rouge. Tu souffles sur tes mains en demandant à Sun si la bibliothèque était encore loin. Oui tu adores plus que tout les livres et ce blizard ne t'avait pas arrêté. Principalement parce que tu ne savais pas ce que c'était, tout ce vent mêler à une neige infinie. Mais ce que tu savais maintenant était que tu venais de perdre Sun et que tu ne voyais rien, et encore plus que tu ne savais pas où tu étais, et que tu avais froid. Et tout ça commençait à faire beaucoup pour le pauvre bébé que tu étais, pour la fille qui restait chez elle sans vagabonder dans le vrai monde. Et la panique te prie te faisant courir partout en hurlant "Sun". Comme si tout cela allait s'arranger. Comme si ce n'était qu'un mauvais rêve et qu'en t'entendant il allait revenir.

Mais à force de marcher, ce n'est pas Sun que tu retrouvas. Tombant sur quelque chose d'envahissant tu su reconnaître des branches. Mais c'est plutôt le chouinement qui accompagnait le silence montagneux que tu fus le plus surprise. Tu entends son appel et te précipites alors vers lui. Tu le sais, tu le reconnais. Cet homme n'est pas un humain, il est comme toi, et apparemment lui non plus ne connait pas bien le monde des humains. " T'ne fais pas... je suis là, je vais t'aider "

Ah ah, la meilleure blague de l'année. Sky versus un arbre. C'était comme mettre Hulk contre un petit terrien.. ouais vous avez compris. Tu poussas de toute tes forces. Sans faillir bien que le froid rendait tout ton corps endolori. Tu poussais à en pousser des petits cris. Mais rien ne bougeait. " CA A BOUGE !!! " Cries tu. Oui.. la branche venait de bouger, mais le tronc restait. Déçue tu essayas encore plus fort, mais seul tes muscles semblaient faire de réel efforts. Cet arbre était un coriace en plus d'être têtu.

D'autres cris puis des pas. Puis cette aura spéciale. Tu relèves les yeux et remarque deux personnes près de vous. Qui sont ils ? Tu n'en as aucune idée. Si ils pourraient être méchants? Pff ça ne te traverse pas l'esprit. " S'il vous plait..aidez le.. "Tu te rendais bien compte que ça ne marchait pas. Et l'un d'eux parla alors du bâtiment des lettres. Cela te surpris mais cherchant un peu tes mots tu secoua doucement la tête. " Heu.. non.. je sais pas.. pardon "Le second avait l'air moins dissipé et se voyait apparemment vous aider. Tu le remercias d'un hochement de tête avant de regarder la situation. La jeune étoile voulait l'aide du plus grand. Tu le regardais alors et souris doucement pensant qu'il pouvait être plus utile que toi.



CODAGE PAR AMIANTE
Contenu sponsorisé
━━ ━━
MessageSujet : Re: Well, that was a shit idea. (Blizzard team)   

 
Well, that was a shit idea. (Blizzard team)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RU XY] Le voile gelé éphémère - Hail
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Les "Team Trophée" à Neerpelt
» Landbouwkrediet Cycling Team

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
si·de·re·al :: ✧ POINT FINAL :: archives :: archives rps-
Sauter vers: