every memory keeps bringing you back || clyde

Andreas Lacroix
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha
every memory keeps bringing you back || clyde Tumblr_ojbk2bKU6B1uu4rseo2_400
t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : every memory keeps bringing you back || clyde   
every memory keeps bringing you back || clyde EmptyLun 15 Jan - 10:47

every memory keeps bringing you back


grand théâtre




les notes du piano s'élevaient dans le théâtre vide, seuls toi et ton acolyte étaient présents sur scène. toi, tu te plaisais à te faire oublier, comme avant. tu avais envie de disparaître ces derniers temps. de reprendre ta place. tu te sentais pas vraiment à ta place non plus, et cela simplement parce que c'était le cas. tu étais rentré au théâtre grâce à ton père qui te savait passionné, il t'avait dit un jour qu'il avait trouvé "une place dans un cours de théâtre réputé de la capitale" et tu avais été plus heureux que jamais. d'autant plus quand il avait précisé "avec un certain clyde tanoshi...", non sans un sourire entendu. tu l'avais assez bassiné avec clyde - notamment pour traverser un pays dans le but de voir une pièce ou d'espérer l'apercevoir - pour qu'il sache à quel point c'était important pour toi. alors, tu t'étais présenté, des étoiles plein les yeux. et on t'avais annoncé qu'ils avaient bien besoin d'un assistant, pour apporter les costumes et faire les cafés. ouais. t'avais été déçu, même si t'avais tout de même pu voir clyde en plein cours, et ça c'était quelque chose. et puis un jour leur pianiste était tombé malade, alors tu t'étais proposé de le remplacer. t'étais un peu rouillé mais t'avais apprit à la dure avec demyan et juliette - respectivement ton cousin et ta cousine - et de ce fait il fallait croire que c'était rentré. la joie des traumatisme infantiles. et finalement un jour, un des élève qui devait donner la réplique était lui aussi tombé malade, et clyde t'avait proposé de prendre sa place pour la journée. c'était comme ça que tu t'étais réellement fait une place dans le groupe, jusqu'à toi même suivre les cours, jusqu'à toi même attirer réellement son attention.

votre histoire avait été assez étrange pour toi, un peu trop brusque, trop précipitée, et t'avais eu peur. t'avais dis que tu pouvais pas, que t'étais pas prêt, que tes parents n'accepteraient jamais, que tu devais te concentrer sur tes études et globalement toutes les études qui avaient pu te venir. tu t'en voulais, parce que la vérité c'est que tu tenais à lui. tu tenais à clyde. il avait été ton professeur, ton confident, ton ami, ton amant, et toi tu n'avais été qu'un idiot fini. tu savais qu'il t'en voulait encore, évidemment, mais tu ne pouvais t'empêcher de toujours retourner auprès de lui, comme les vagues s'écrasent sur les falaises. tu te sentais chez toi, au théâtre, tu te sentais à ta place, quelque part pas très loin de la lumière, tu te sentais en sécurité. aussi, tu jouais volontiers pour les autres élèves. tu jouais volontiers le rôle qu'on t'attribuais, tu t'en fichais, tu voulais juste rester ici un peu plus longtemps.

et tu jouais avec toute ta force, toute ton âme, en espérant qu'il décide de se montrer, qu'il décide que tu étais assez digne de lui adresser la parole ce jour-ci. parce que la vérité, c'est que tu en avais cruellement besoin. tu voulais lui parler de ren, naturellement, mais tu voulais aussi parler du nouvel an horrible que tu avais passé, et puis de thane, et de freya, tu voulais lui parler de lyssa, qui avait disparu à nouveau, et tu voulais lui parler du braquage. le souvenir même des événements réveillaient la boule au ventre qui ne t'avait pas quitté depuis. tu voulais juste te réfugier dans ses bras et oublier un peu le monde. oublier un peu ta vie.






Clyde Tanoshi
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 13/01/2018
✧ Messages : 33
✧ Avatar : cha hakyeon
✧ Crédit : bâton
✧ Multicompte : alice
✧ Fiche : * la vie est injuste
* serving you tanoshi brand tears
✧ Couleur : #E604D5
✧ Thèmes :
* 001
* 002
* 003
* 004
* 005
* 006
✧ Rps en cours : * ft. dae-sung
* ft. andreas
* ft. ren
every memory keeps bringing you back || clyde Tumblr_otzpvotTyn1sm9gxyo1_250
✧ Âge : vingt-huit ans
✧ Occupation : comédien * professeur de théâtre

Feuille de personnage
Localisation : clématis
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: every memory keeps bringing you back || clyde   
every memory keeps bringing you back || clyde EmptyMer 17 Jan - 12:51


every memory keeps bringing you back || clyde Tumblr_m1zdo5a0Ur1r3we0y


Andreas lui manquait terriblement, mais on lui avait dit qu'il reviendrait aux cours de temps en temps. Qu'il n'était là qu'en simple observateur, en stagiaire, à la limite. Il était là par procuration, en gros. Mais cela ne suffisait pas. Ce n'était pas du tout suffisant. Clyde eut un soupir. Andreas lui manquait, comme s'il était son oxygène. Et toutes les sensations que Dae-sung et Ren pouvaient lui apporter n'étaient pas suffisantes, c'était presque normal à ses yeux. L'absence d'Andreas lui donnait des envies de meurtres. Sur les autres, mais aussi sur lui-même. Pourquoi pas. Il commençait à s'habituer à l'absence de sentiments et d'émotions bénéfiques dans son coeur, parce que c'était une constante lorsqu'Andreas n'était pas là.

Ils s'étaient quitté brutalement. Tout de même, il fallait bien le préciser. Andreas était là, et d'un jour à l'autre, il ne l'était plus. Il était parti. Parce que c'était mieux ainsi. Peut-être pensait-il que Clyde serait assez sage pour ne pas lui en vouloir, assez désespéré pour vouloir quand même rester amis, en bons termes. Mais Clyde était beaucoup trop désespéré pour se contenter de ça. Il était même... Dépendant. Terriblement dépendant. C'en était presque de la comédie. Parce que c'était drôle.

Tragiquement drôle, oui. Il n'y avait pas d'échappatoires pour Clyde, comme il n'y en aurait peut-être pas pour Andreas. Mais il se doutait qu'ils se reverraient. Il le savait. Il avait poussé la porte du théâtre plongé dans le noir - apprécié le fait qu'il soit seul dans le bâtiment - avant de réaliser qu'il n'était, justement, peut-être pas seul. Des notes agressives, douces, une mélodie s'élevait dans le théâtre vide. Il esquissa un sourire, évidemment qu'ils se reverraient. C'était prévu. Par le destin, forcément. Il traversa le théâtre, il le connaissait assez pour ne plus trébucher ou bousculer quoi que ce soit - en vérité il connaissait l'endroit comme sa poche, chaque centimètre lui était connu. Il l'avait découvert il y avait bien longtemps, le théâtre de Polaris.

Andreas était là, beau, dans toute sa gloire et sa dignité, assis près de la lumière des projecteurs. Clyde eut un soupir doux, approchant silencieusement. Il ne savait pas comment l'aborder, comme si Andreas faisait surgir en lui une timidité adolescente qui, il fallait l'avouer, lui était totalement inconnue. Et par conséquent, difficile à appréhender.

Tu sembles avoir beaucoup de choses à me raconter.

Simple déduction. Il connaissait bien Andreas. Il pouvait déduire ce qu'il allait faire ensuite, comme s'il voyait ce qu'il se passait une seconde avant que cela ne se passe vraiment. Il soupira une énième fois, d'un soupir plus lourd cette fois-ci.

Tu m'as beaucoup manqué.
code by bat'phanie
Andreas Lacroix
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha
every memory keeps bringing you back || clyde Tumblr_ojbk2bKU6B1uu4rseo2_400
t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: every memory keeps bringing you back || clyde   
every memory keeps bringing you back || clyde EmptyMer 17 Jan - 15:46

every memory keeps bringing you back


grand théâtre




il est là. c'est comme si tu pouvais prédire à quel moment il arriverait à quel moment il ferait une entrée magistrale, et lorsque tu entends ses talons claquer contre le bois du sol, tu ne peux t'empêcher de réprimer un léger frisson. cette excitation, cette pression, tu l'as toujours, depuis la toute première fois où il a posé les yeux sur toi, tu trembles un peu, comme un enfant qui découvre un parc d'attraction, qui le redécouvre à chaque fois, et tu relèves les yeux vers celui qui chantait. tout le monde au théâtre sait qu'il serait dangereux de se mettre entre clyde et toi, et personne compte le faire. il remballe ses affaires, te salue poliment et s'éloigne dans les coulisses. tu soupires un peu, et puis, finalement, tu trouves le courage de relever les yeux vers lui.

tu sembles avoir beaucoup de choses à me raconter.

tu souris. tu sais qu'il sait, peut-être qu'il sait déjà tout, comme toi tu sais tout de lui. peut-être que c'est ainsi, sans surprise dans les faits. et pourtant ses réactions te laissent toujours désarçonné, troublé. tu ne réponds pas, tu te relèves, referme avec soin le piano que tu te soupçonnes être le seul à utiliser.

tu m'as beaucoup manqué.

tu hésites. c'est dangereux, tu le sais. tu sais ce que clyde te fait, tu sais comment il le fait. tu ne sais pas gérer le fait d'être loin de lui, tu ne sais pas gérer le fait que votre relation soit terminée, tu n'as pas eu le temps d'y penser. et toi, pauvre humain, tu as l'impression d'avoir du sang plein les doigts, sans savoir si c'est le tiens ou celui de quelqu'un d'autre. tu dormais peu, avant, maintenant tu ne dors plus, tu cauchemarde à la moindre occasion. tes partiels arrivent et tes notes vont dégringoler, parfois tu ne te lèves même pas, et personne ne vient te chercher. tu as peur, peur de sortir et d'avoir à nouveau un canon braqué contre ta tempe, tu as peur de décevoir, peur de croiser ren, peur de blesser quelqu'un. t'es terrifié. t'es lâche, mais cette fois t'as tes raisons.

et pourtant, malgré ta lâcheté, tu approches, tu fais les quelques pas qui vous sépare et tu viens le prendre dans tes bras pour le serrer contre toi. clyde sent bon. tu n'as jamais vraiment su quel était son parfum - et pourtant croyez moi tu en connais bien trop sur lui - mais il sent bon. il sent la sécurité et les premiers jours de printemps. il sent le premier amour, le courage qu'il te donne, il sent le savoir, il sent tout ce que tu n'es pas, tout ce que tu voudrais être.

tu m'as manqué aussi.

tu marques un bref silence.

beaucoup.

tu souris, avant de reculer, finalement tu t'es ravisé. tu t'es perdu dans ses yeux, t'es prisonnier à nouveau. t'as pas envie de l'embêter avec tes histoires. il mérite pas ça.

j'aurais dû appeler. et j'aurais pas dû partir comme ça.

tu sais que même s'il niera, il approuvera silencieusement, tu le sens, tu soupires. tu laisses ton regard se balader sur les sièges vides du théâtre et puis tu fermes finalement les yeux, tu inspires l'odeur du bois, de la poussière, des sièges de velours. tu aimes tellement cet endroit. tu es tellement en sécurité, tu n'as même pas remarqué que tes doigts s'étaient liés aux siens. à moins que ce ne soit lui ?

il m'est arrivé tellement de choses, clyde.

nouveau silence.

j'crois que j'sais plus très bien qui j'suis.

et ça fait mal, c'est terrible.






Clyde Tanoshi
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 13/01/2018
✧ Messages : 33
✧ Avatar : cha hakyeon
✧ Crédit : bâton
✧ Multicompte : alice
✧ Fiche : * la vie est injuste
* serving you tanoshi brand tears
✧ Couleur : #E604D5
✧ Thèmes :
* 001
* 002
* 003
* 004
* 005
* 006
✧ Rps en cours : * ft. dae-sung
* ft. andreas
* ft. ren
every memory keeps bringing you back || clyde Tumblr_otzpvotTyn1sm9gxyo1_250
✧ Âge : vingt-huit ans
✧ Occupation : comédien * professeur de théâtre

Feuille de personnage
Localisation : clématis
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: every memory keeps bringing you back || clyde   
every memory keeps bringing you back || clyde EmptyJeu 18 Jan - 19:06


every memory keeps bringing you back || clyde Tumblr_m1zdo5a0Ur1r3we0y


Andreas.

J'crois que j'sais plus très bien qui j'suis.

Andreas...
Il aurait pu le tuer, là, tout de suite.
Son corps si fragile entre ses mains... Il aurait pu le tuer. Avec tellement de facilité.
Il aurais pu le tuer.


Mince.
Clyde recule, soudainement, comme pris d'une décharge électrique. Yeux brillants et souffle court, comme s'il sortait d'un mauvais rêve. Pourtant il n'avait été absent que l'espace de quelques secondes. Il se détacha de l'étreinte pourtant rassurante d'Andreas et l'observa, bouche-bée, incapable de formuler le moindre mot. Il sait ce qu'il vient de se produire ; il sait ce qu'il vient de faire.
Ces pensées. Il les a eu. C'était bien les siennes. Bien sûr que c'était les siennes. Il n'était pas encore possédé, il n'était pas encore pris de folie. Ou peut-être que si. Non. Pas encore. Pas pour le moment. Il les voyait encore. Le sang d'Andreas sur ses mains. Sa dépouille encore chaude entre ses bras. Dans son esprit Andreas était mort.

Il avait envie de vomir.

Il eut encore un pas de recul, pas sûr de comment il devait réagir - il se devait de garder un masque parfait d'impassibilité, de garder son sourire, de conserver cette aura rassurante, presque divine autour de lui. Pourtant, il n'y arrivait pas. Il recula à nouveau, tomba en arrière. Son souffle était soudainement paniqué, son coeur cognait comme un fou dans sa poitrine. Crise d'angoisse ? Probablement. La première à le frapper de toute sa vie ; mais elle était bien là, elle le rendait dépourvu de contrôle, de tout. Il se contentait d'essayer de garder son calme, mais vous vous doutez bien que c'était bien plus difficile à dire qu'à faire. Et avec Andreas à ses côtés... Il était bien vivant. Bien là. Proche de lui, en chair et en os. Andreas allait bien. Il passa ses mains sur ses joues, caressant sa peau de ses doigts tremblants.

Dieu merci tu es en vie. Andreas. Tu te rends compte ?

La vie était quelque chose de précieuse. Celle d'Andreas ne tenait qu'à un fil et parfois, il mourrait d'envie de le couper.

Ne me laisse plus jamais. J'étais mort d'inquiétude.
code by bat'phanie
Andreas Lacroix
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha
every memory keeps bringing you back || clyde Tumblr_ojbk2bKU6B1uu4rseo2_400
t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: every memory keeps bringing you back || clyde   
every memory keeps bringing you back || clyde EmptyJeu 18 Jan - 20:04

every memory keeps bringing you back


grand théâtre




dieu merci tu es en vie. andreas. tu te rends compte ?

t'es amer, tu sais pas trop pourquoi. t'es vide aussi, tu vois pas ce que dieu a à foutre là dedans. dieu il fait rien, dieu il écoute pas. ça fait longtemps qu'il écoute plus personne, et puis tu comprends, à sa place tu ferais pareil. t'aurais pas envie d'entendre les gens comme toi, t'aurais pas envie d'entendre tout le monde se plaindre. mais dieu il était pas là quand la balle a percé le crâne du pauvre mec que t'as vu mourir, et tu sens encore son sang couler entre tes doigts, brûlant, comme de l'acide. tu le sens et t'entends wonha lui dire que ça allait aller, mais il devait sans doute être déjà mort. il en avait de la chance, s'il était mort sur le coup. il en avait de la chance de pas avoir vu la suite, de pas avoir assisté au lever de rideau, de pas avoir vu la police débarquer en héros et tirer sur les agresseurs. il en avait de la chance de plus être là. et tu te surprenais à penser ça. non non t'étais pas dépressif, pas suicidaire, y avait des gens qui étaient mille fois plus légitimes. et pourtant. fallait croire que c'était le début de la fin, ou la fin du début.

ne me laisse plus jamais. j'étais mort d'inquiétude.

tu souris, tout bas, mais pourtant il t'a fuit, tu l'as vu faire, t'es pas idiot, t'es pas aveugle. t'as brisé quelque chose, tu sais pas si c'était en partant, si c'était en revenant. t'as l'impression qu'il se force, ça sonne faux, ça sonne vrai dans tout son mensonge, dans toute son hypocrisie. tu détournes les yeux, t'as le coeur qui bat fort, t'as le coeur au bord des lèvres, t'as le coeur qui supplie, il dit :
emmène moi, clyde, emmène moi loin.

tu l'sais, ton coeur il a toujours été fragile pour clyde, depuis longtemps depuis toujours, depuis la première fois où tu l'as vu, à la télévision, et puis ça n'a jamais cessé, comme s'il battait pour lui, comme s'il se condamnait. faut croire que t'es comme les autres humains, t'es un addict à la souffrance, peu importe ce que tu peux bien dire, tu fais que te mentir à toi même, tu fais que revenir sur tes pas. ah elles étaient rassurantes les étreintes de clyde, ils étaient rassurants ses soupirs, ses je t'aime, ses baisers volés entre deux scènes. c'était rassurant, et maintenant ça sent la poussière. comme si les souvenirs s'effaçaient, comme si un jour t'allais te réveiller et avoir oublier son visage. et t'en avais la boule au ventre.

je partirai plus.

un vague sourire, tu reposes tes yeux sur lui. t'as pas envie de lui mentir, t'as envie de tout lui dire, de lui dire pour ren, ça te démange, ça t'empêche de penser.

j'ai rencontré quelqu'un.

tu le connaissais déjà avant, bon, tu baisses un peu les yeux. t'es coupable, c'est marqué sur ton visage, même s'il s'est rien passé de plus qu'un baiser avec ren, ton coeur vacille, il penche, comme une flamme qui hésiterai à s'éteindre, jouant dangereusement entre l'ombre et la lumière.

j'ai vu quelqu'un mourir.

cette fois tu trembles un peu, tes yeux deviennent plus brillants et pourtant t'as toujours pas le courage de le regarder dans les yeux. quel lâche tu fais sérieux.

j'me suis pris la tête avec mon coloc, j'ai à peine de quoi payer mon loyer.

t'as pas de quoi le payer en fait, t'as pas de quoi payer le prochain. t'as la boule au ventre à chaque fois que freya te demande si tu comptes payer, avec son air un peu agacé, t'as envie de te plaindre mais tu sais qu'il a raison, tu sais que c'est toi qui joue au con, toi t'y ai pour rien, c'est pas toi la victime, c'est jamais toi la victime.






Clyde Tanoshi
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 13/01/2018
✧ Messages : 33
✧ Avatar : cha hakyeon
✧ Crédit : bâton
✧ Multicompte : alice
✧ Fiche : * la vie est injuste
* serving you tanoshi brand tears
✧ Couleur : #E604D5
✧ Thèmes :
* 001
* 002
* 003
* 004
* 005
* 006
✧ Rps en cours : * ft. dae-sung
* ft. andreas
* ft. ren
every memory keeps bringing you back || clyde Tumblr_otzpvotTyn1sm9gxyo1_250
✧ Âge : vingt-huit ans
✧ Occupation : comédien * professeur de théâtre

Feuille de personnage
Localisation : clématis
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: every memory keeps bringing you back || clyde   
every memory keeps bringing you back || clyde EmptyVen 26 Jan - 20:07


every memory keeps bringing you back || clyde Tumblr_m1zdo5a0Ur1r3we0y


Andreas a rencontré quelqu'un. Il aime quelqu'un d'autre. Il te déteste Clyde, il ne veut plus de toi. Tu le dégoûtes tellement, il est allé chercher quelqu'un d'autre. Clyde déglutit, ne dit rien. Clyde serre Andreas contre lui, ses mains paraissent minuscules contre les omoplates de son âme sœur, il serre ses poings contre le tissu de son haut.

Tout va bien se passer.

Il ne sait pas s'il dit ça à l'intention d'Andreas ou bien pour se rassurer lui-même. Il a assimilé ce qu'il lui a dit d'autre, il en est bien conscient : c'est terrible. Andreas doit être amoché. Au moins mentalement. Il déteste qu'on le blesse. C'est normal, non ? Il a du mal à discerner les bonnes réactions des mauvaises désormais. Il esquisse un petit sourire.

Je suis là maintenant.

Se mettre en hauteur. Se hisser sur le piédestal, sur la place du sauveur, comme une divinité miséricordieuse. Si Clyde est là, tout ira bien. Andreas est en sécurité, Andreas est protégé. Clyde a certainement du mal à se hisser si haut, comme si soudainement il avait la phobie des hauteurs. Mais qu'est ce qu'il ne ferait pas pour Andreas ? Il se sacrifierait pour lui. Mentalement, physiquement. Il donnerait sa vie pour lui, réellement. Il ne veut pas qu'on fasse du mal à Andreas. Personne ne vaut la peine de l'approcher, de le toucher. Clyde se jure, dans un coin de sa tête, de faire disparaître cette personne qu'Andreas a rencontré. Par n'importe quel moyen, quoi qu'il en coûte. Il devait être le seul. La seule personne dans le chemin d'Andreas. Son seul sauveur.

Je vais payer tes loyers, désormais. Autant de fois qu'il le faudra, jusqu'à ce que ça aille mieux. Pas la peine de chercher à me rembourser, tu sais que ça me fait plaisir de t'aider.

Il pose ses mains sur ses épaules, les serre un peu. Lui adresse un sourire confiant, rassurant, un sourire doux. Il veut lui montrer qu'il est là pour lui. Ses yeux brillent, à Clyde. Il essaie de montrer tout l'amour qu'il ressent pour Andreas. Mais parfois il a l'impression de s'adresser à un mur ou à une foule qui se moque. Parfois il se demande s'il ne fait pas tout ça pour rien.

Parle moi de ce qu'il s'est passé. Tu veux venir à la maison ?

Le ramener dans son cocon, le ramener en sécurité. Il voulait qu'Andreas se sente bien. Il caresse ses cheveux doucement, un peu fébrilement, sourit à leur douceur. Andreas lui a manqué. Sa présence lui a manqué. Son corps parfait et sa personnalité géniale lui ont manqué.

Il faudra me parler de cette fameuse personne que tu as rencontré. Je suis sûr que c'est quelqu'un de génial.

Clyde fait un petit clin d’œil, complice, joueur. Andreas ne sait pas. Les pulsions, la violence. Il n'en sait rien. Il ne voit pas, la tumulte qui se déroule en Clyde. Ses envies de meurtre, son besoin d'éloigner son âme sœur de tout ce qui pourrait se mettre entre eux. Il ne voit pas. Il n'a jamais vu.
code by bat'phanie
Andreas Lacroix
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha
every memory keeps bringing you back || clyde Tumblr_ojbk2bKU6B1uu4rseo2_400
t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: every memory keeps bringing you back || clyde   
every memory keeps bringing you back || clyde EmptyVen 26 Jan - 22:36

every memory keeps bringing you back


grand théâtre




tout va bien se passer.

il n'a qu'à dire quelques mots, et déjà tout va mieux. clyde doit sans doute être né avec des supers pouvoirs, en tout cas sur toi, parce que ses mots font effet, ils apaisent les blessures, nettoient les plaies que tu as cherché à cacher aux autres, à commencer par ta propre famille. clyde est doué, plus que tu peux t'en rendre compte, avec tes pauvres yeux de mortels. clyde est doué et tu as tellement de chance, tellement de chance qu'il t'approche, tellement de chance qu'il te rassure, qu'il daigne t'accorder tant d'attention, tu as tellement de chance andreas. tu t'en rends bien compte. sans savoir que tu pactises peut-être avec le diable. diable, dieu, finalement ce n'est pas si différent.

je suis là maintenant.

il est là, tout ira bien. rien ne peut mal se passer lorsque clyde est dans les parages, tu le saurais sinon. oh, tu aurais dû venir le voir, au lieu d'aller à la banque, tu aurais dû lui dire avant pour tes problèmes d'argent, tu aurais dû en parler à tes parents, voire même à ta tante, tant pis si elle te demandait la lune, c'était toujours mieux que de se retrouver dans un braquage. mais tu ne savais pas. tu ne savais pas. à bien y réfléchir, tu aurais simplement dû retourner voir clyde bien avant.

non.
non, tu devais penser à ren.
ren, clyde.
tout commençait à s'embrouiller.
heureusement, il se remettait à parler, comme pour clarifier ça.

je vais payer tes loyers, désormais. autant de fois qu'il le faudra, jusqu'à ce que ça aille mieux. pas la peine de chercher à me rembourser, tu sais que ça me fait plaisir de t'aider.

oh non. oh non, tu ne peux pas attendre de lui qu'il commence à t'entretenir. tu n'as jamais voulu ça, tu te sentirais tellement mal. mais d'un côté, ça semble lui faire plaisir et tu n'oses pas refuser, c'est un si gros cadeau qu'il te fait, et toi tu n'as rien. toi tu n'as rien d'autre que j'ai rencontré quelqu'un. tu as dû lui faire mal, maintenant que tu y réfléchis. bon dieu, tu te sens monstrueux.

clyde, je...

parle moi de ce qu'il s'est passé. tu veux venir à la maison ?

il te coupe, tu ne sais pas quoi faire, quoi dire, tu hoches doucement la tête, ton esprit te hurle de dire non, de refuser, comme s'il se doutait de quelque chose, mais toi tu sais juste pas lui dire non, tu sais pas lui refuser quelque chose. et putain. putain tu sais pas quoi faire. t'as pas envie de lui raconter, t'as pas envie de lui parler du sang, et des cris, des coups de feu, t'as pas non plus envie de lui parler de ren. c'est ton jardin secret. c'est tout. alors...

il faudra me parler de cette fameuse personne que tu as rencontré. je suis sûr que c'est quelqu'un de génial.

cette fois-ci, tu hésites. tu peux pas lui parler de ren. t'hésite à lui dire qu'il n'est pas obligé de faire illusion, il peut être en colère, il peut t'en vouloir, mais tu décides d'assurer un peu tes arrières, tu souris à nouveau, un peu plus faiblement.

tu dois déjà le connaître. il est marié à eden nataraja !

un petit silence.

il m'a sauvé la vie au mcdo. d'une certaine façon.

nouveau silence.

il est vraiment super cool.

énième silence.

mais c'est juste un ami, hein !

ton sourire ne ment pas, artémis et toi êtes seulement amis et tant mieux, peut-être que ton mensonge passera, après tout, c'est clyde lui même qui t'a apprit à mentir, alors... tu supposes que ça va, tu n'as pas trop l'air nerveux, après tout tu lui dis la vérité, ce n'est même pas un mensonge. ou alors c'est juste que tu essayes de te convaincre.

et puis j'héberge quelqu'un. deux de nos colocataires sont partis, et j'ai trouvé ce gars qui squattait dans la rue, juste avant la tempête, alors je l'héberge et puis... bah c'est un estomac sur pattes. il est super bizarre. mais il est gentil, il a l'air perdu le pauvre.

nouveau sourire, à croire que tu ramassais tous les gens perdus dans leur vie. tu zieutes clyde du coin des yeux avant de sourire.

j'ai un cadeau pour toi, c'était ton cadeau de noël mais vu qu'on s'est pas vus...

tu te décales finalement et puis tu vas farfouiller dans ton sac pour trouver une petite boite de velours, entre ça et le prix de la location du costume pour le mariage que tu as gâché, ça a finit de détruire tes économies déjà minces. c'était un pendentif, rien de fou, de l'argent seulement, une clé de sol. tu aurais aimé être plus original mais elle t'avait un peu tapé dans l’œil. et puis, sans la musique, sans le piano, tu n'aurais sans doute pas attiré l'attention de clyde alors... ouais.

je me suis dis que ça te ferait peut-être plaisir... ?

et te voilà, tout incertain, avec ton sourire timide aux lèvres, il va te trouver idiot, il aura raison. t'es tellement un microbe, à côté de clyde, à côté du dieu qu'il est pour toi, c'est terrible.






Clyde Tanoshi
━━ jeune pousse ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 13/01/2018
✧ Messages : 33
✧ Avatar : cha hakyeon
✧ Crédit : bâton
✧ Multicompte : alice
✧ Fiche : * la vie est injuste
* serving you tanoshi brand tears
✧ Couleur : #E604D5
✧ Thèmes :
* 001
* 002
* 003
* 004
* 005
* 006
✧ Rps en cours : * ft. dae-sung
* ft. andreas
* ft. ren
every memory keeps bringing you back || clyde Tumblr_otzpvotTyn1sm9gxyo1_250
✧ Âge : vingt-huit ans
✧ Occupation : comédien * professeur de théâtre

Feuille de personnage
Localisation : clématis
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: every memory keeps bringing you back || clyde   
every memory keeps bringing you back || clyde EmptyMar 30 Jan - 19:34


every memory keeps bringing you back || clyde Tumblr_m1zdo5a0Ur1r3we0y


Andreas essaie de brouiller les pistes. Clyde voit clair dans son jeu. Oh, c'est une bonne stratégie, évidemment. Mais il voit bien qu'Artémis Nataraja n'est pas la personne dont Andreas voulait lui parler au départ. Il regrette alors ? Très bien. Clyde ne s'en voulait pas, de lui faire regretter. Il voulait qu'Andreas s'en veuille, il voulait qu'il regrette. Qu'il réalise. A quel point Clyde était le meilleur pour lui. A quel point il ne pouvait se passer de lui. Comme avec Ren, Clyde voulait qu'Andreas devienne dépendant. Clyde se voulait dépendant, il en avait besoin. Il avait besoin qu'on l'aime, qu'on l'adore, qu'on le vénère. Il voulait qu'on ne puisse plus se passer de lui, il voulait qu'on lui dise qu'il était le meilleur. Non ? Probablement. Il esquissa un sourire adorable, doux. Il voulait qu'Andreas se sente en sécurité avec lui. Il voulait qu'Andreas pense qu'il était innocent, qu'il était l'être le plus gentil et pur que ce monde portait. Il voulait qu'Andreas pense qu'il était un ange.

Un cadeau ? Pour moi ?

Il le laisse lui passer la petite chaîne au cou, baisse un peu les yeux pour observer le pendentif et esquisse un petit sourire, attendri. La chaîne brillait d'un éclat qui lui rappelait un peu la lueur qu'il pouvait apercevoir au fond des yeux d'Andreas. Cette lueur qui brillait particulièrement lorsqu'il souriait. Heureusement que Clyde le faisait sourire souvent.

Tu es adorable, Andreas. Je ne suis même pas sûr de le mériter !

Il rit un peu, allant chercher la main d'Andreas, liant leurs doigts tendrement. Il l'aime, plus que personne ne pouvait aimer Andreas, il en était certain. Il ne voulait pas que quelqu'un d'autre l'approche. Il avait trop peur qu'on lui fasse du mal.

Mes sentiments sont toujours les mêmes. Enfin, je suppose. Tu sais... Tu as rencontré quelqu'un. Mais si ça se passe mal, je suis toujours là ! Même si je ne te souhaite que du bonheur, darling.

Au moins pour ce coup-là, il était sincère. Terriblement sincère, même. Il cherchait à viser juste, à mettre Andreas à terre vite et bien, à l'achever en quelques mots, quelques secondes. Visiblement il était doué pour ça. Non ?
code by bat'phanie
Andreas Lacroix
━━ administrateur ━━
✧ Disponibilité :
  • Disponible

✧ Arrivé le : 08/10/2017
✧ Messages : 232
✧ Avatar : xu minghao
✧ Crédit : baton
✧ Multicompte : eden # lune # delilah.
✧ Fiche : aesthetic boy + don't listen
✧ Couleur : #6b90ad
✧ Thèmes : drowning - eden
✧ Rps en cours : clyde + ren + won ha
every memory keeps bringing you back || clyde Tumblr_ojbk2bKU6B1uu4rseo2_400
t'as pas d'excuses pour être un con andreas, pas d'excuses pour détester le monde. et pourtant c'est comme ça. au fond, t'es un ange, incapable de s'accorder le droit de réaliser ses rêves. tu voudrais jouer, tu es trop timide. tu voudrais danser, tu es trop maladroit. tu voudrais aimer, tu es trop perdu. et au milieu de ça, t'es que le gamin perdu qui cherchait désespéramment d'où il venait. sans réponses.

∗ ∗ ∗


✧ Âge : 20 ans (19.09)
✧ Occupation : étudiant en double cursus maths / théâtre. (demandez pas pourquoi lui non plus il sait pas) et modérateur sur des sites nc-18.

Feuille de personnage
Localisation : l'octant
Tes poches :
Dans ta vie :
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: every memory keeps bringing you back || clyde   
every memory keeps bringing you back || clyde EmptyMar 30 Jan - 20:47

every memory keeps bringing you back


grand théâtre




mes sentiments sont toujours les mêmes.

quelques secondes avant, tu te rassurait en se disant que c'était passé, que t'avais réussi à t'en sortir, même si tu t'en voulais terriblement, que ça te rongeait un peu. et puis l'instant d'après, clyde te fauche comme s'il te voyait tenter de t'enfuir. et toi tu ne peux rien faire sinon le laisser et mettre à terre et puis te piétiner. et apprécier ça. clyde est tellement gentil, tellement compréhensif, comment pourrait-il te vouloir du mal voyons ? regardez-le, clyde ne te souhaite que le meilleur alors que t'arrêtes pas d'essayer de le poignarder maladroitement dans le dos. merde, c'est comme s'il te donnait le couteau et qu'il te disait comment faire. c'en devient presque ridicule à tes yeux.

j'me déteste.

tu baisses les yeux, c'est la vérité. tu sais pas lui mentir et quand tu lui dis la vérité ça se voit. ça se sent, et puis clyde il lit à travers toi pas vrai ? peu importe ce que tu lui diras. autant lui dire tout tout de suite, ça pourrait pas être pire que ce à quoi tu penses. tu dramatises toujours tout. pas vrai ?

ren. ren kobayashi. le chanteur.

un sourire faible. il va croire que t'as un goût pour la célébrité depuis qu'il t'a tendu les bras, mais c'est pas ça. c'est pas ta faute. toi tu voulais pas. t'es innocent. vous comprenez ? bien sûr que clyde peut comprendre. clyde va te pardonner, et il va te faire culpabiliser encore plus en étant aussi gentil. tu ne le mérites tellement pas, clyde, t'en as bien conscience. il n'y a pas de meilleur ami, de meilleur amant, de meilleur confident que clyde. pas de meilleur acteur non plus. ha, tu es peut-être un peu trop proche, tes joues ont rougies à nouveau. t'as l'air bête comme ça. t'hésite avant d'approcher et de déposer un baiser contre sa joue, furtif.

j't'aime tu sais. encore. toujours. j'crois que je t'aimerai toute ma vie, parce que t'as tout changé chez moi. tu m'as rendu fort.

mais. mais ? non le mais ne vient pas. tu sais pas quoi dire d'autre, sinon que t'es désolé. c'est lui qui t'as apprit à aimer et voilà que ton coeur s'emballe dès que tu croises ren. c'est fou hein ? manquerait plus que tu tombes amoureux de plein d'autres gens, ce serait fâcheux n'est-ce pas ? hahahaha. foutue vie sérieux.






Contenu sponsorisé
━━ ━━
MessageSujet : Re: every memory keeps bringing you back || clyde   
every memory keeps bringing you back || clyde Empty

 
every memory keeps bringing you back || clyde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou
» I'm Back [Dorian & Enora]
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h
» Cossacks : Back to war !!!
» Elrond | My memory reaches back even to the Elder Days.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
si·de·re·al :: ✧ POLARIS :: les clématis-
Sauter vers: